Récit de la course : Triathlon Nature du Valbonnais 2013, par L_Olive

L'auteur : L_Olive

La course : Triathlon Nature du Valbonnais

Date : 7/7/2013

Lieu : Valbonnais (Isère)

Affichage : 547 vues

Distance : 28.25km

Matos : combi orca S4
VTT Qbikes rc1
Addidas riot 3

Objectif : Se dépenser

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Triathlon Nature du Valbonnais 2013

Triathlon Nature du Valbonnais.

Ayant fait ce tri l’année dernière je savais que je m’engageais dans un super triathlon bien organisé avec un parcours et des bénévoles sympas.

Le site de Valbonnais est superbe, avec les mêmes parcours donc je relève mes temps de l’année dernière pour aujourd’hui courir contre le moi de l’année dernière !

Le format est un sprint nature soit 750m de natation en faisant en 2 boucles de 375m, puis  une boucle de 22Km de VTT avec 500m de D+ pour terminer par 5.5Km de Trail avec 20/50m de D+.

Le retrait des dossards se fait à partir de 9H, le départ est à 10H30. Il fait beau et chaud, la température de l’eau est de 20°C, l’épreuve compte 163 triathlètes.

L’ambiance générale est particulièrement sympa, On se mouille et on nage un peu avant de se placer sur la ligne de départ, un petit breifing de course, je suis en seconde ligne ! Objectif cette année : tout nager en crawl !! L’année dernière c’était mon tout premier triathlon, donc je n’avais pas de combinaison et ne savais pas nager le crawl. Mais ça c’était avant ^_

Petit décompte des 5 dernières secondes et départ ! Ce n’est pas trop la cohue, attention cela reste un départ de 163 personnes réparties sur une bande large de 8/10m donc c’est un peu le bordel quand même !!

Donc forcément je chatouille les pieds d’un mec devant à chaque coups de bras, il y a un autre concurrent à ma gauche, un à droite et un ou deux qui m’attrapent/tapotent les mollets… Je me dis que cela ne va pas durer longtemps… mais c’est assez pénible, ces mains qui vous arrivent sur l’épaule ou sur les mollets. Celles qui me touchent le cul je les prends comme des compliments !

Au bout d’une petite centaines de mètres le paquet s’effiloche un peu et cela devient plus facile et surtout plus agréable de nager,  même si cette première boucle ne se fera jamais tranquillement, à chaque passage de bouée (3 par tour) il y a un peu de monde (2 ou 3 personnes mais on s’arrange systématiquement pour croiser nos trajectoires).

La première boucle se termine, on sort de l’eau, on fait un tour d’une bouée qui est sur terre et on replonge pour le second tour ! Là, les sensations sont bien différentes. Je suis à peu près tout seul à 2m à la ronde. Juste un nageur devant moi qui me permet de garder la tête dans l’eau sans m’occuper de l’orientation des bouées et on nage comme cela pendant une bonne moitié de tour. Puis mon lièvre casse le rythme et ralenti (il doit en avoir marre que je lui chatouille les orteils). Je finirai la nage assez tranquillement et avec un peu plus de goût pour la natation que pendant la première boucle assez désagréable… me demandant même pourquoi je faisais du triathlon... Par contre j’ai tout nagé en crawl !! Objectif atteins J

On ressort une seconde fois, mais cette fois-ci, c’est pour aller chercher le VTT.  La transition se passe bien, temps nage plus transition : 18min (tps en 2012 : 23min).

Le parcours VTT est assez roulant, 22km avec 500m de D+. ça roule assez rapidement,  Je suis sorti 53ème de l’eau, donc je me doute que devant ça file. J’essai de me trouver un groupe ou un concurrent avec qui rouler. Mais je ne trouverai personne à mon rythme, je me fait doubler sur le plat et je reprends dans les montés donc on jouera à chien et chat avec 3-4 gars.  Le parcours est plutôt rapide, très bien balisé et avec quelques passages techniques. Descentes avec cailloux et monotrace  de 20/30cm avec une rivière sur la droite et un petit précipice (je n’ai pas regardé la profondeur) sur la gauche. Donc, faut pas se louper !

Je ne passerai pas le petit plateau sur l’ensemble du parcours, même dans les « difficultés ». Les chemins sont vraiment bien dégagés donc ça roule, pas de passage « hard ».

Seul un passage impose un porté de vélo sur 20/30m donc on saute de la selle et on pousse en essayant de trottiner à coté du vélo, mais alors les deux trois premières foulées piquent fortement les cuisses !!! On remonte vite en selle et je me dis que la partie course à pied va être pénible si je ne calme pas la cadence.

Les derniers km sont descendants et permettent de bien récupérer.  Je bouclerai les 22km plus la transition en 1H17min (1H23 l’année dernière).

Et c’est parti pour les 5.5Km de trail ! Dès les premières foulées aucune douleur ni gène ! Donc BIM BAM BOUM j’envoie, je double, première monté hop seconde monté nickel (il n’y a que deux montés sur le parcours) et hop finish ! Dommage, j’aurais aimé plus de Km sur la course à pied, je fini frais et avec l’envie de plus long. J’ai beaucoup doublé sur ce parcours et personne ne m’a filé le train ni doublé. Le parcours course à pied sera fait en 28min48s (31min34s l’année dernière).

Au total je termine 60ème en 2H05min (100ème en 2012 en 2H18) 

A l’arrivée nous avons droit à un bon ravito (je ne me suis pas arrêté aux ravitos sur le parcours donc je ne sais pas ce qu’ils proposaient). Mais à l’arrivée nous avons des pastèques, melons, abricots, tucs, pains, boissons…

Puis une petite baignade de récup avec quelques étirements dans le lac mais cette fois ci tout seul !!

Très belle épreuve bien organisée avec des bénévoles très sympas.

Bilan positif pour ma part en améliorant mes temps !! Maintenant on continue la prépa pour la 6000d à la fin du mois !

Ne m'étant pas arrêté pour faire des photos (parcours magnifique les si peu de fois où j'ai levé le nez) la seule photo pour la postérité "Yes, I was here"

finish

1 commentaire

Commentaire de LtBlueb posté le 09-07-2013 à 07:16:55

Bravo, joli progression par rapport à l'édition 2012 !! Une jolie Édition en effet !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran