Récit de la course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise 2013, par caral

L'auteur : caral

La course : Le Tour des Glaciers de la Vanoise

Date : 30/6/2013

Lieu : Pralognan La Vanoise (Savoie)

Affichage : 950 vues

Distance : 65km

Objectif : Terminer

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

TGV 1 juillet 2013

Pour le weekend 29 et 30 juin, direction Pralognan pour le tour des glaciers de la Vanoise, édition de repli en fonction des conditions d’enneigement. Pas mal de déception suite à cette modification, mais finalement cette épreuve se révélera magnifique, et sans doute aussi dure que l’originale.

Samedi, j’arrive à Pralognan  en milieu d’après-midi, je vais retirer mon dossard. Je tourne un peu dans Pralognan, j’installe mon couchage, et rencontre quelques kikou, nous devons dîner ensemble après le briefing. On nous annonce du beau temps pour demain, c’est un peu difficile d’y croire vu le temps plus que maussade qu’il fait.

IMG_20130629_180247

La pluie finit par s’arrêter, et le briefing se déroule au sec, mais dans le froid.

IMG_20130629_184705

C’est un peu longuet, et sommes bien contents quand ça s’arrête. Allez direction la pizzeria, nous sommes 14 kikous, la soirée est très sympa, pâtes bien sûr, et une verveine pour aider au sommeil.

Retour au gîte, je regarde le début d’un film, et à 22h30, dodo. Je m’endors assez vite, me réveille une fois vers 1h et me réveille vraiment à 3h45 quand mon réveil me hurle aux oreilles qu’il est l’heure. J’avais mis le son à fond, ben c’est réussi. Je me lève, et 5mns plus tard, c’est le réveil de mon téléphone qui se met de la partie !! C’est bon, je suis vraiment réveillé. J’enfile ma tenue, embarque mon sac, direction le petit-déjeuner. A 4h45 je suis au départ, en pleine forme, il fait une température fraîche mais supportable. Par contre on voit que la 1ère partie va se courir dans la brume…

???????????????????????????????

Allez, c’est l’heure, et on est partis. Tranquille en ce qui me concerne. Direction le rocher de Villeneuve, 800 m de dénivelée environ, que je boucle en 1h10.

???????????????????????????????

Depuis que nous sommes sur le tronçon commun, c’est devenu un peu compliqué de gérer les croisements avec celles et ceux qui redescendent. Ce sera pareil pour moi tout à l’heure !!! On fait une grande boucle pour redescendre sur Pralognan, et 1h plus tard, ça y est, j’y suis !  J’attaque maintenant la longue montée vers le refuge de Peclet Polset, par le refuge du roc de la Pêche en passant par les Prioux. Il va me falloir 3h20 pour arriver au refuge, avec de la neige sur la fin du parcours. Chaude ambiance au refuge, plein de monde, grand soleil. Tout simplement magnifique !

IMG_20130630_105524

Ravito, et c’est reparti. La descente se passe bien. Nous repassons au refuge du roc de la Pêche, où nous quittons l’intinéraire commun pour descendre vers les Prioux. A un moment j’entends le coureur derrière s’exclamer de surprise et me dire de regarder à gauche. Ouah !!! Pas question de descendre sur les Prioux. Il nous font monter le sentier qui mène au petit Mont Blanc. Vu d’en bas, c’est assez impressionnant. Ce sera moins dur qu’imaginé mais ça fait quand même une sacrée côte ! Nous rejoignons le sentier qui redescend vers…les Prioux –eh oui !!!- et ensuite c’est la longue descente vers Pralognan, avec les deux pentes bien raides avant et après le camping. Arrivée à Pralognan en 1h20 –belle descente. Ravito, et puis on attaque la montée au Bochor. Ouh la la. Du super raide. D’abord la piste –au moins une noire !!!- et puis ensuite la montée en forêt, assez interminable. J’y vais d’un pas tranquille, et j’arrive au sommet. Un nouveau ravito et je prends le sentier qui nous emmène vers le refuge de la Vanoise. D’abord de la descente, puis on attaque la montée. Au bout d’un moment, nous rejoignons le sentier principal et nous attaquons la longue montée vers le lac des vaches. C’est long, très long, et la fatigue aidant, je suis obligé de m’arrêter 2 fois environ 1mn pour souffler un peu. Et puis voilà le lac des vaches, encore en partie enneigé. Et c’est reparti pour la dernière montée, rendue compliquée par la neige et les croisements avec les coureurs qui redescendent. Un peu plus d’une heure et voilà le refuge –en un peu moins de 3 heures depuis Pralognan- les difficultés sont terminées. Je mange, je bois, je me sens bien, cela fait 10 heures que je suis parti, et je commence à penser que mon objectif de 12 heures est possible. Je repars, avec la ferme intention de faire une super descente. La première partie est un peu difficile, avec tous ces croisements de concurrents qui montent dans la trace unique, mais ça passe. J’arrive à un endroit où un immense champ de neige longe en contrebas le sentier, et où plein de coureurs ont du déjà passer, au vu des traces. Je me lance dedans et c’est un véritable plaisir !!!

IMG_20130630_160351

Je rejoins le sentier, je descends, traverse le lac des vaches, je prends le temps de faire une photo –il faut quand même profiter du paysage !!!-

IMG_20130630_160951

et je file à nouveau. Et quand je dis je file, c’est vraiment le terme. Je n’ai jamais été aussi bien à la fin d’une course, je double des concurrents, des randonneurs, et j’arrive sur une grande voie forestière où je rattrape deux concurrents qui marchent. Ils s’arrêtent satisfaire un besoin naturel quand je les double, et je continue toujours sur  le même rythme. J’arrive enfin à Pralo, et au moment de prendre la rue principale, j’entends un coureur arriver derrière, et me doubler. Je reconnais un des deux que j’ai doublé plus haut. Je suis quasiment certain que c’est aussi un V3, alors ignorant des arrivées précédentes, je décide de ne pas lui laisser la place et je lance mon sprint. Je le reprends, il résiste un peu, et puis il craque. Je le lâche complètement et je finis une quinzaine de secondes devant lui. Nous nous serrons la main à l’arrivée et il me confirme, avec un petit sourire, qu’il est bien V3.

Je termine en 11h31, avec une demi-heure d’avance sur ce que j’escomptais à peine, dans un état de fraîcheur surprenant, ayant fait une course sans aucune douleur, sans jamais une baisse de moral, ayant géré toute la course comme il le fallait.
Ce trail était mon objectif principal pour cette saison, et je dois avouer que j’en tire une grande satisfaction.

Merci à l’organisation, aux bénévoles, à tous les kikous que j’ai croisé pendant la course et qui n’ont pas été avares d’encouragements…et à bientôt à Pralo !!!

 

Pointages, itinéraire:

FireShot Screen Capture #104 - 'GeoFP Tracking' - chrono_geofp_com_tgv2013_v2

9 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 02-07-2013 à 18:58:10

ben, finalement, 65 km de montagne avec plein de D+, de la neige, un sprint à la fin, c'est vachement (c'est le cas de le dire !) plus simple que je ne pensais...

Mince, je viens de me rendre compte que je les ai seulement fait devant mon écran, grâce à toi, et que la réalité est beaucoup plus dure. Le plaisir que tu as pris t'a fait oublier "ce détail".

Bravo pour cette course parfaitement gérée.

Commentaire de mazbert posté le 02-07-2013 à 19:02:35

Beau récit et encore chapeau pour ta course. Content d'avoir un peu papoté avec toi au départ de Pralo vars Péclet. J'espère te recroiser bientôt sur une course dans la région.

Commentaire de Aurely42r posté le 02-07-2013 à 22:13:42

Wouahhh comme c'est facile quand c'est toi qui court ;-) Bravo, pour cette belle course rondement mené... et contente de t'avoir rencontré

Commentaire de RayaRun posté le 02-07-2013 à 22:14:55

Salut Caral, le briefing était bien long, mais quelle course ! Malgré un parcours de repli, que du bonheur ! Bravo pour ta course et ton CR

Commentaire de MiniFranck posté le 02-07-2013 à 22:44:35

Quelle course effectivement... Je t'ai tapoté l'épaule dans la descente de Peclet Polset, t'avais l'air serein et ça se ressent dans ton CR ;-) Bravo et merci pour ton CR. Au plaisir de se recroiser devant des pâtes :-))

Commentaire de caral posté le 03-07-2013 à 00:01:59

merci à vous tous de vos commentaires. C'est vrai que c'était une super course et que j'ai adoré!!! A refaire...

Commentaire de juliette38 posté le 03-07-2013 à 11:25:45

Bravo pour ta course. Incroyable ton état de fraîcheur après 65km. Il t'aurait peut-être fallu une 4ème boucle!

Commentaire de la panthère posté le 04-07-2013 à 08:54:07

j'adore l'esprit compét qui pointe le bout de son nez quand tu crois avoir un V3 devant toi, j'fais pareil....
ravie de t'avoir croisé, un peu plus long, même beaucoup plus long à la même allure te tente? hein?
vraiment un beau dimanche avec ce soleil, les marmottes, que du bonheur!
à +

Commentaire de caral posté le 04-07-2013 à 11:39:43

Salut la panthère et merci de ton commentaire. Un peu d'esprit compet' bien sûr, et puis ça fait plaisir de voir qu'après un tel effort je suis encore capable de lancer un sprint -ça n'est pas toujours le cas!!
plus long, j’aimerais bien, mais là il me faut convaincre ma femme que ne vais pas "mourir" et là, c'est un sacré challenge!!! ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran