Récit de la course : Grenoble Ekiden 2013, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Grenoble Ekiden

Date : 29/6/2013

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 763 vues

Distance : 5km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

EKIDEN 2013


L'édition 2013 de l'Ekiden by le BouK HdT

 

4ème édition de ce Grenoble Ekiden et 4ème participation du BouK ! Une fidélité assumée par l'auteur de ce doux récit !

 

Pas de bol pour moi cet Ekiden se situe cette année la veille du Grand Duc de Chartreuse, LA course de la course de l'année ! J'opte donc pour un relais homosexuel de 5 kms.

 

Seulement, ça démarre mal, mal, très mal : ayant pourtant beaucoup d'avance sur le timing en arrivant sur l'agglomération grenobloise, b-o-u-c-h-o-n-s (je ne suis plus habitué d'ailleurs) ! Bon, il est 16h, ça devrait passer quand même... D'autant que moi je ne vais pas en direction du bordel sans nom de la Bastille mais je sors avant, à Europole... Et c'est une fois dans LE bouchon à 3 kms de la Bastille que les panneaux d'autoroute indiquent que c'est MA sortie Europole qui est fermée maintenant !!! Non mais en plus ça doit être lié à la course... Stress et panique... Le portable chauffe pour inverser mon relais 1 avec un relais 3... Et c'est à 17h20 que je parviens à me garer et encourager les coureurs en me rendant aux sas de départ !

 

Ca commence fort je croise Renaud-CMI, puis le beau Patrice ! "COURS" lui dis-je !! Puis c'est Cathy mon relais 1 qui en termine pour passer le chouchou à Célia ! J'ai donc 45 minutes pour me préparer. Finalement l'affluence n'est pas si mal, surtout vu la météo du jour, difficile de se croire un 29 juin !

 

Beaucoup de têtes connues c'est toujours sympa ! Mon Jérôme chéri, Foxtrot, le père Girka, mes koug's de l'ASPA... Manquent à l'appel mon goeland et l ignoble, triste :-(

 

La miss Célia en termine, c'est sous une fine bruine que je m'élance ! Objectif : 22 minutes. Objectif secret intenable vu mon poids / mes entrainements sur bitume / mes entraînements en fractionné : 20 minutes. Et pour en rajouter au ridicule habituel du BouK, aujourd'hui je revêts... mon BOB SKODA ! Immonde !!!

 

G0O0O0O0O0O

 

Et ça démarre fort, dans ce parcours lunaire de travaux (j'ai du mal à me remémorer comment c'était avant, quel bordel !!!), je reviens vite sur un mec parti un poil trop fort, ahahahahahahahah !!

 

Et les deux lignes droites qui suivent me font prendre conscience combien je suis un CHAMPION (en fait) !!! Ahahah : je ne fais que remonter remonter et remonter ! Et surtout j'en rajoute une couche à chaque fois que je dépasse histoire d'écoeurer, quel connard ce BouK ! Se faire dépasser par un crétin à bob, pauvres ekidenniens, qu'est-ce qu'ils auront eu à endurer !

 

Ce schéma se reproduit et se reproduit :

- minimisant le rythme quand je suis en poursuite

- et accélérant au moment de passer !

 

Enfin j'en termine avec ces deux kilomètres pourris pour entamer le retour sur ma voie cyclable fétiche. Et, alors que je me dis "tiens, si ça se trouve, je ne vais pas me faire doubler une seule fois", je sens des pas et un souffle dans mon dos ! Non ! NOOOOON ! Et en fait, si. Une arbalète ! Je m'exprime quand même "oh non, je ne voulais pas me faire doubler", implorant une pitié qui ne fera que sourire l'adversaire du jour... Qui s'envole. Largement.

 

Instant photo, je prends (pour changer) une pose ridicule et débile avec mon bob sur la tête, j'ai droit à un merci du photographe ! Ahahah

 

On rejoint la digue, je file au plus bas, au niveau de l'eau, histoire de profiter au max' de la descente, punaise que l'Isère est haute !! Y'a même encore de la vase par terre !

 

Puis je remonte sur... Mais oui, c'est elle, Denise de CAP Vercors ! Allez Denise !!


Puis c'est un binôme d'un garçon qui parait handicapé, aller mon garçon !!

 

S'ensuit la mini-remontée et direction le Pont... Je commence à fatiguer de ce "sprint en fractionné" de 5 kms... Et là, coup de bol, au loin une é-nième couette en vue, j'enquille la montée du pont à balle, on re-bascule, je rejoins ma couette adorée et on arrive au final, j'allonge histoire qu'on ne me prenne pas la foulée, youpi ça passe, zone des relais, demi-tour, je fonce sur William, bob sur la tête et un chouchou à la main, DONE !!!

 

20'27 à ma montre, 20'43 chrono officiel ! Bref, objectif personnel rempli !!! Pas mal pour un gros Bouk, même s'il n'y avait que 5 kms.

 

Le déroulement de la suite des évènements est optimal, chacun donnant le meilleur de soi-même, notre équipe dénommée "speed" en termine 40ème relais sur 387 en 3'05'59 ! Record du club battu, et à battre en interne dans l'ASPA !

2014 ? Avec le soleil ? :-)

 

 

 

 

3 commentaires

Commentaire de le_kéké posté le 03-07-2013 à 22:28:41

Le bouk perd du poids et retrouve sa vitesse de croisière, aïe aïe aïe pas bon pour les courses de l'automne (mais tu aurais pu quand même passer sous le 20mn feignasse)

Commentaire de frob posté le 24-07-2013 à 10:20:13

tout pareil, 5km, bruine, satanés bouchons ...
et puis c'est un peu long d'attendre la fin ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-07-2013 à 10:21:31

Moi aussi je t'aime

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran