Récit de la course : Trail de la Vallée des Lacs - 60 km 2013, par poucet

L'auteur : poucet

La course : Trail de la Vallée des Lacs - 60 km

Date : 16/6/2013

Lieu : Gerardmer (Vosges)

Affichage : 1411 vues

Distance : 60km

Objectif : Se défoncer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Poucet à la Vallée des Lacs

Poucet à la Vallée des Lacs





Les conditions météo étaient idéale ce Dimanche 16 Juin pour cette douzième édition du Trail de la Vallée des Lacs. Le soleil nous a accompagné tout au long de la journée et nous a permis d’apprécier les somptueux décors proposés par un parcours remanié et encore plus exigeant …. Quel plaisir de pouvoir enfin courir léger sur les Crêtes, avec des vues plongeantes sur les Lacs.


La journée aura été longue. Lever à 3h, départ en voiture à 4h de Chatenois pour être à l'ouverture des dossards à 5h30. Pas de bol, pour cette fois Danièle ne pourra pas m'accompagner et je ferai donc le déplacement en solitaire …. Donc pas question de terminer la nuit dans la voiture. Désolé Aurore, pour le reportage photo ce sera juste quelques clichés prisent à l'arrivée par  himself. 


Le départ de la course est fixé à 6h30. Comme d'habitude je pars dans l'idée de faire du mieux possible, en visant un chrono équivalent à l'édition précédente, soit 8h02. Pas question toutefois de prendre de risques inconsidérés. Les gros objectifs sont fixés un peu plus tard : Juillet pour l'Ultra Tour du Beaufortain (UTB) et Août pour l'Ultra Tour des 4 Massifs (UT4M)


Marc le Kikou Randoaski est à la baguette pour le briefing et nous annonce quelques surprises sur le parcours … J'ai l'impression que nous sommes moins nombreux que d'habitude, 280 au départ sur le grand parcours et pas de vedette dans le Sas. Les feux des projecteurs sont plutôt sur le petit parcours, qui compte pour la Challenge TTN court, avec quelques têtes d'affiche comme Manu Meyssat ou Karine Herry. 


Pour l'occasion j'inaugure la ceinture Raidlight siglée Nivolet Revard, superbe dotation distribuée par l'Elan Voglanais sur la (très belle) course éponyme. Mes premières impression à l’entraînement m'avaient laissées une impression mitigée. Avec ses deux petites pochettes réparties de part et d'autre du bidon, je l'avais trouvé moins pratique que l'ancienne version, avec la grande pochette centrale …. A mon âge bien avancé, on n'aime pas trop être bousculé dans ses p'tites habitudes !!! Puis j'ai pris le temps de faire des test à la maison pour essayer de trouver le rangement idéal. Finalement en optimisant le volume, j'arriverai a rentrer le coupe vent, la couverture de survie et le sifflet à gauche … en espérant ne pas avoir à m'en servir !!! La droite étant disponible pour placer une petite réserve alimentaire, avec le gobelet pliable dans le filet … Pour le bidon, j'ai abandonné le nouveau modèle à bouchon clippé, pas suffisamment étanche et donc pas adapté à la course à pied. J'ai ressorti un vieux bidon Raidlight, usé jusqu'à la corde, mais équipé d'un bouchon vissé … garantie de faire la course avec les fesses au sec !!! 


Sur ce format de course ou il est possible de faire déposer du ravito personnel aux différent points officiels, cette ceinture s'est montrée parfaitement adaptée … Le bidon de 800 ml, même plein au taquet, est toujours parfaitement stabilisé. Mais je ne m'aventurerais pas sur un trail ou il faut tout se trimbaler, le volume est trop juste.


Question bouffe justement … Pour arriver au bout des 65 bornes, j'aurai utilisé pratiquement exclusivement mon ravito perso : une pâte d'amande, deux pâtes de fruit, un gel Isostar actifod, 6 pastilles de Sporténine. Les ravitos de l'organisation sont pourtant top … fromage, saucisson, bon pain, etc … trop bon. Si on vise un peu le chrono, mieux vaut ne pas s'attarder. Sur les 3 points j'aurai donc simplement piqué à chaque fois 3 Tucs … Je trouve ce truc vraiment pratique, c'est salé et ça fond tout seul dans la bouche. Je me suis accordé également un gobelet de Coca à mi course … et beaucoup lus à l'arrivée.


Dans le bidon, je suis parti avec une mélange de poudre DK et de Caloreen. J'avais des réserves sur les 3 points de ravitos et j'ai systématiquement fait le plein du bidon à tous les points d'eau … J'ai vraiment beaucoup bu. Même à Grouvelin … Il ne reste que 4 bornes, et d'habitude je files. Pour une fois, j'ai pris le temps de m’arrêter et faire le plein. Indispensable. J'avais sifflé un bidon complet depuis Longemer, soit à peine 7 kilomètres !!! 


Pour revenir aux surprises annoncées, c'est vrai qu'on a découvert quelques beaux coup de pétard répartis sur le début de course, notamment après Grosse Pierre et après Blanchemer … D’après les locaux il paraît qu'on a pas fait beaucoup de kilomètres en plus, mais ce qui est certain c'est qu'on a largement augmenté le dénivelé.


Pour dire, en arrivant au premier ravitaillement au Col du Brabant, j'avais une demi heure de retard sur mon temps de passage de 2012 … Là j'ai pensé que c'était mal barré. Puis finalement, je n'avais plus que 20' au passage au Honeck et à peine 10 minutes à l'arrivée.


Pourtant je n'ai jamais eu de sensations extraordinaires. J'ai même connu deux gros coups de mou, peut être dus à la chaleur … Une première fois dans la vallée, après la descente du Bramont. Puis en fin de parcours après le gros coup de cul qui suit Longemer , alors qu'il était possible de recourir …. J'étais gravement sec, et il a fallu un long moment avant de retrouver la p'tite foulée kivabien pour finir tranquille.


Le coup de cul suit immédiatement le dernier ravito à Longemer. Comme d'habitude j'ai fait un arrêt express et je suis reparti en suçant deux Tucs … mais en quelques secondes on est déjà dans le raidard, et le souffle s’accélère instantanément. Purée, j'ai failli m’étouffai avec ces deux Tucs dans le fond du gosier …


Dans la série des sketchs, il y a aussi l'épisode du Sotré … Je demande à un bénévole de remplir mon bidon, pendant que je vire les manchettes et que je remplis ma poche ravito. Je pique 3 Tucs et files …. Ca plonge tout de suite, raide. Au bout de 200 m j'ai une sensation bizarre. Je glisse ma main dans le dos, et … Purée, j'ai oublié le bidon. Quel bœuf, mais quel bœuf … Demi tour, obligé de remonter le talus pour aller récupérer le bidon. Là je croise mon copain Lionel, qui est alors 3ème V2 et qui donc me passe devant … 


Finalement les copains V2 qui me précédaient à ce moment connaîtront des problèmes de crampes … Pour moi, ce n'était vraiment pas loin de péter, mais c'est passé tout juste. J'ai donc pu repasser devant sur la fin. C'est toujours agréable d'être sur la caisse. Mais il faut bien reconnaître que les meilleurs n'étaient pas là.


Au scratch c'est le jeune Sebastien Reichenbach qui inaugure son palmarès … une première victoire en trail, mais à coup sûr pas la dernière. Bravo champion. 


Les meilleurs moments de la journée …. le passage sur les Crêtes ensoleillées, lorsqu'on commence à apercevoir le Honeck …. la plongée vers Balveurche, avec le Lac de Longemer au loin …. les mains serrées après avoir passé la ligne, les mots échangés, les yeux qui brillent, simplement fier et heureux de l'avoir fait …. le repas d’après course à la table des champions vosgiens, vraiment sympa.

SCRATCH



Les 5 premières féminimes ...



Un podium un peu bizarre, avec les premiers de chaque catégorie, un peu en vrac ... Pas tout à fait dans la continuité de ce qu'on avait connu les années passées ... la crise est vraiment partout !!!!



Les 5 premiers masculins ....



Bravo Sebastien ....



Le podium à l'apéro ....



   ... et la crise on s'en fout ....





  



Un grand merci à l'équipe d'organisation et à tous les bénévoles … Vivement l'année prochaine !!!


8 commentaires

Commentaire de randoaski posté le 18-06-2013 à 16:57:18

Un grand merci pour ta participation et ton récit. J'essaierai de faire encore plus beau et un poil plus court l'an prochain...
On se verra avec plaisir à l'UTMB...

Commentaire de poucet posté le 18-06-2013 à 20:06:58

Hello Marc ... Plus court ??? Ah bon,je croyais qu'il y avait un projet de 80 bornes, avec peut être départ au lac ???
Sinon, pas d'UTMB pour moi ... je n'ai jamais fait, et ce n'est pas dans mes projets.
Mais il y a encore plein de courses qui me font envies, comme l'UTB en Juillet ou l'UT4M en Aout. Pour l'an prochain, j'aimerais faire le GRP ...
Au plaisir

Commentaire de randoaski posté le 18-06-2013 à 22:03:44

- J'ai mal lu: j'ai confondu UT4M et UTMB...
- Le départ du Lac: c'est ma priorité depuis 2 ans: on y travaille mais j'ai encore un souci, et ma partie c'est plutôt les parcours... Ainsi:
- le 80 c'est acquis: je pense qu'il sera à 81 km pour 4200 si tout se passe bien.
- Là où j'ai des doutes c'est sur la formule du Long. Coté parcours, cette année j'ai mis le paquet sur le court, m^me si les nouveautés après Grosse Pierre ont été un vrai coup de coeur. Du coup j'ai rencontré beaucoup de coureurs du long à l'arrivée pour avoir leurs avis: j'aimerai vraiment proposé un Truc au Top. Ainsi mon envie du jour serait de finalement ramener le Long à 55km pour 2700m et de proposer le 80 en option ou inversement. Mais comme je ne suis pas décidé nous nous laissons le temps de la réflexion: je pense que je serais fixé après le Lavaredo...

Commentaire de poucet posté le 19-06-2013 à 17:47:12

J'ai tout compris ... Puisque le 80 est acquis, c'est logique de raccourcir le Long "normal". Perso j'ai bien aimé aussi les sentiers apres Grosse Pierre. Par contre peut être dommage de ne plus faire un petit bout le long de Blanchemer.
Bonne reflexion ... et bon Lavaredo alors !!!

Commentaire de Gibus posté le 19-06-2013 à 20:22:48

"les mains serrées après avoir passé la ligne"

C'est toujours un plaisir immense cela
Bravo

Commentaire de poucet posté le 20-06-2013 à 19:05:25

Merci Gibus

Commentaire de dd57360 posté le 23-06-2013 à 22:53:48

Beau récit. Ce trail fut pour moi le premier sur une telle distance et avec un tel dénivelé. Je finis en 10h06 avec également les poings serrés, fier devant ma puce qui m'attend à l'arrivée, et oui c'est moi et ma petiote que vous avez posté.(Merci j'ai récupéré les photos).. N'ayant pas souffert pendant la course j'ai pu profiter de ce magnifique parcours et encore une fois chapeau à l'organisation pour les ravitos et le balisage. Peut-être à l'année prochaine.

Commentaire de poucet posté le 24-06-2013 à 21:19:56

Hello dd ... Elle est super ta puce !!! J'aurais bien voulu vivre ces moments avec mes enfants il y a quelques années ... une énorme frustration pour moi.
Alors profites en bien champion. Bravo à toi ... Au plaisir d'une prochaine photo sur les sentiers

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran