Récit de la course : Le Tour du Lac d'Aiguebelette 2013, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Le Tour du Lac d'Aiguebelette

Date : 9/6/2013

Lieu : Lepin Le Lac (Savoie)

Affichage : 1333 vues

Distance : 17.3km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Tour du Lac d'Aiguebelette 2013


Tour du Lac d'Aiguebelette 2013

 

 

Aujourd’hui petite entorse à mon programme initial de « pause sportive »… Parce qu’il faut savoir aussi décompresser. Et surtout est en cause… La légendaire faiblesse du BouK, notamment ne pas savoir dire NON au fieffé ManaK qui se sentait bien seul sinon sur ce Tour du Lac d’Aiguebelette !

Et d’ailleurs, le FaiZan nous fait l’honneur de sa présence… Première course à saucisson pour lui, heureusement que la Corne n’est pas présent pour voir cela !

On compte aussi Philippe, Serge, Marc et Laetitia du légendaire ASPA Meylan… Je croise aussi Jérôme Delorme à qui je fais une joyeuse révérence, ainsi que le fidèle foxtrot en prépa pour la CCC…  Et l ignoble que je suis, hélas, obligé de citer (sa présence est un coup dur pour les organisateurs de cette course !!!). L ignoble qui est de plus en plus présent en Savoie d’ailleurs… Moi ça m’inquiète.

 

Une course « populaire » au sens noble du terme : 1 600 coureurs !!! Là c’est plus du tout de la course à saucisson par contre… Quoique… Un parcours de 17 kilomètres, plat, autour de ce joli lac, avec 1, non, 2, non, 3 ravitaillements !! Et un sacré ravito d’arrivée dont on reparlera plus bas !!

Les représentants du Team Epine 73 se placent, en hommage à la Corne, grand absent, dans les premières lignes. L’occasion pour écouter les propos dégoutants et racolleurs du FaiZan sur une blonde à forte poitrine qui marche un peu plus haut (les coureurs et coureuses autour de nous feront style de rire, poliment, mais je sais qu’au fond d’eux les propos du FaiZan les ont choqués !).

Et enfin, en hommage à la Chenille (et parce que j’aime bien avoir un côté ridicule, disons-le), je cours avec un chapeau de paille dit « canotier » estampillé « Villarinche 2012 ».


La Course

 

Le départ est donné, ça en fait du monde !! Vite, j’envoie le FaiZan aller faire chier le ManaK qui a l’air de faire les courses sérieusement (et il faudrait que cela cesse). Je parviens à faire un timide coucou à nos supportrices la Mouette et à la Tomate malgré la cohue, et vite je me rue à l’extérieur complet histoire de ne pas être gêné.

Précision, je n’ai aucun objectif si ce n’est une sortie dominicale. Enfin une sortie dominicale de 17 kms quand même ! Je démarre donc avec prudence sur ce début de parcours, bien connu de moi-même puisque déjà emprunté lors des triathlons d’Aiguebelette 2009 et 2010 ! C’est donc avec une pensée émue que je fais mes premières foulées.

Et je me marre un peu aussi de voir certains me dépasser alors qu'ils sont à la limite de l’étouffement ! Hé ! Il y a 17 kilomètres !  Un peu optimistes sur ce coup !

En tout cas je m’efforce de courir sur la maigre bande de terre qui jouxte la route ! Parce que bon, 17 kms de bitume sans préparation (dernière sortie remontant au Duo de l’Hermitage le 18 Mai dernier !), j’ai un peu peur pour mes genoux !

Km1.5 je passe Philippe. Petits encouragements, et finalement on n’aura que 2’50 d’écart au final (sachant que j’ai bien accéléré sur les deux derniers kils donc il a du me voir un bout de temps !!!).

Km2, divine surprise, BOBLASTAR !!! Ouiiiiii il a tenu parole il est venu nous encourager ! Une photo, un bisou, une caresse, merci Bob !

Et nous descendons le côté est du Lac, direction plein sud. Terra Incognita pour moi. Des lignes droites en veux-tu en voilà, en forêt, contre la paroi, non, c’est très chouette ! Ce qui l’est moins est que je continue de me faire remonter par wagons, malgré un 12-12.5 km/h, vitesse que je ne suis pas certain de tenir tout du long !

Km5, je sens une main au c** (authentique), c’est l ignoble, oh non, tout mais pas ça, pas lui. Une tenue aussi ridicule que la mienne, mais surtout, il n’en est que là ? J’en déduis qu’il a bien dû être gêné au départ mais au moins la course est galvanisante à remonter autant de monde. Et il s'éloigne...

Km6.5, mode honte-du-trail, mon lacet gauche défait malgré un double nœud. C’est d’autant plus c** que j’étais avec deux gars dont l'allure me convenait. Un coureur m’invective « et le double nœud ? ». VDM  

Les kms défilent, j’ai surtout hâte de passer à la moitié, mentalement. Comme prévu j’ai mal dans le genou gauche et au talon d’achille droit depuis le 3ème kilomètre. L’idée de ressortir mes Asics n’était sans doute pas gé-gé !

On pénètre dans Aiguebelette-le-lac, et oh surprise, une petite côte ! Et là, tout change, je conserve la même vitesse et miraculeusement je me met à remonter des brochettes de coureurs ! D’autant plus que ce n’est pas dans la descente qui suit que ma « mini-remontée » va s’arrêter !

Un peu de public, ça fait du bien, surtout que mon chapeau ridicule suscite moqueries en tout genre ! Je salue avec un large sourire de ptit-bouk tout en ôtant mon couvre-chef, « je l'ai mis pour vous saluer », « j’espérais le soleil », etc… Un coureur me dépasse en me hélant « non mais tu crèves pas de chaud avec ton chapeau », « ben non, par contre moi c’est ton collant qui me donne chaud » ! Hi hi, pour UNE fois qu’un coureur daigne parler, profitons !!!

Km10, on traverse un passage à niveau ! Le verdict est miséreux : 48’ !!! B-o-r-d-e-l… ! Allez, encore 7 kms… Sauf que là ce sont deux kilomètres de ligne droite, pfffffff que c’est chiant ! Surtout que personne n’arrive à garder un rythme, moi le premier ! Donc ça se double, ça se décroche, ça se repasse. Mon repère est une nana qui souffle vraiment fort, et ELLE c’est hors de question qu’elle passe ptit bouk !!!

Km11, mode honte-de-la-càp, mon tél sonne, c’est ma petite Marie-Do qui m’appelle des tortues joggeuses d’Apprieu ! Malheureusement ça capte mal mais je comprends que Kathie a remporté la course ! Par contre j'aurai apprécié une réflexion du type « non mais t’es pas déglingo toi » comme on l’aurait entendu sur une autre course sympa !

Enfin km12 ça descend, et il y a de l’ambiance (enfin !!) ! Ouf, je me refais (un peu) la cerise, de toutes façons ça fait longtemps que je ne regarde plus le chrono ! Un peu pitoyable le Bouk ! Bon, en même temps c’est justice avec un entraînement proche du néant !

Et ça fait maintenant au moins 3 kilomètres que je fais le yoyo avec un type en rouge croisé à tellement de courses… Mais quant à savoir si l’on n’est du même niveau -> ? Je fais même à un moment l’effort de recoller devant histoire de connaître son numéro de dossard pour enfin connaître son nom !

Km13 à Km15, toujours ces lignes droites avec ce monde devant… Et surement autant derrière puisque je ne me retourne pas ! Quand soudain un gars de Ruy-Montceau me passe, il est le lièvre d’une Anne-So et d’un autre mec ! « Hé, je suis de Nivolas-Vermelle ! » « ah ben moi je ne parle pas aux nivolésiens » Enooooorme ! J’aime !!!

D’autant qu’il fait un coaching façon la Corne à la fameuse Anne-So ! Lui « allez, faut envoyer là, on va devoir créer une section marche au club » !!! Non mais j’adooooooore !! Et les deux zozios de derrière qui lui disent de se taire et de filer, lol, et je mets une petite accélération et lui dis « allez viens, on se barre !!! », « non, moi je reste, mais vas-y toi, t’es pas à fond ». Ce qui fut fait

Et voili voilou un mini-déclic, l’envie de m’assurer que la nana-au-souffle-fort ne revienne pas, l’envie de rejoindre mon coureur-mystère rouge, plus que 2 kilomètres la machine est en route, j’allonge… Et coup de bol la casse a démarré devant, les rythmes sont bien différents entre ceux qui calent et ceux qui tentent le finish !!

D’ailleurs 1-2 coureurs prennent ma foulée mais je reste en tête, plus que 1.5 kil, puis plus qu’un kilomètre, ça sent bon, je rejoins à chaque fois un nouveau groupe et repars, je reconnais la fin du parcours vélo du triathlon, allez, il n’en reste plus beaucoup, et les places se gagnent maintenant (ça c’est pour les stats), on arrive devant l’arche, le temps de faire un 180° et il reste 50m où je sprinte, mais le gars d’à côté a du répondant, et j’en rajoute et il en rajoute ALLEEEEEEEZZ

(Mais)

J’en perds mon chapeau qui s'envole !!! M**** !!! La honte de la course à pied jusqu’au bout le Bouk !!! Je me retourne, le gars d’après me le ramasse, et il va de soi que je le laisse finir devant pour la peine !

1h21mn38sec, 567ème sur 1598. Ca aurait pu être tellement pire, mais ça laisse une bonne marge de progression !

Et l’après-course est tip-top ! Résultats tout de suite. Ravito composé de pleins de mets dont de la pizza ! Quant à la boisson, jus d’orange, coca-cola et même… Bière fraîche gratuite !!! On en oublie le é-é-é-é-é-nième T-Shirt coton !!!

 

Et petite mention au FaiZan qui en termine en 1h10, à 1 minute seulement du ManaK ! Sa stratégie de le faire ch*** a fonctionné au mieux !!



9 commentaires

Commentaire de Corne de chamois posté le 10-06-2013 à 10:38:14

j'aurez aimez etre la pour voir cela !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-06-2013 à 10:39:11

La HDT ou le combat FZ-ManaK ?

Commentaire de Corne de chamois posté le 10-06-2013 à 10:44:29

Il est fort ce FZ, sans entrainement, sans préparation, il est presqu'au niveau de manak.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-06-2013 à 10:45:34

Petite citation, entendue dans la GT "putain BouK tu vas me fumez je le sens"
Drôle ce FZ

Commentaire de the dude posté le 11-06-2013 à 20:51:50

Encore un bon récit et une bonne course purement boukesque!
Le chapeau de paille, sans déconner...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-06-2013 à 20:10:38

Justement... J'ai déconné !

Commentaire de le_kéké posté le 12-06-2013 à 18:33:26

Quelle honte ce bouk, même pas une photo du couvre chef ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 12-06-2013 à 20:10:57

Tu mens tu mens tu mens elle est sur face-bouk...!!!

Commentaire de le_kéké posté le 12-06-2013 à 22:16:23

Ah bon je vais voir ça alors !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran