Récit de la course : Trail des Allobroges 2013, par chrislam

L'auteur : chrislam

La course : Trail des Allobroges

Date : 19/5/2013

Lieu : Bellevaux (Haute-Savoie)

Affichage : 668 vues

Distance : 58km

Matos : asics fuji sensor
sac camelbak octane xct
batons leki
booster

Objectif : Terminer

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

ça c'est du trail!!

Nous avions prevu de faire ce trail des allobroges car il était reputé pour la beauté de ces paysages.

Arrivée le vendredi soir,dans un immense chalet dans la petite commune des mouilles avec mes joyeux comperes (nico,ludo,tonio et régis)

Breefing d'avant course dans la salle a mangé,et j'écoute nico,ludo et tonio qui ont a leur actif quelques 6000D,2 TDS, 10 Saintélyon et j'en passe...Nous decidons de faire la course ensemble et ça m'arrange plutot vu ma courte experience(quelques trails de 20 ou 30 kms + une saintéxpress)

J'espere fortement que l'entrainement aux club tout au long de l'année va payé, car nous courons toute l'année,3 fois/semaine par tout les temps et même a la frontale.Et je dois en être à 10 000 + en cumulé!!,tout ça dans notre joli bugey!

Levé à 4 heure du mat, il pleut des cordes et il caille méchant,je decide pour finir de mettre le collant,3 couches +batons leki carbon telescopique...

Arrivée dans la salle des fêtes ou le speaker nous dit d'attendre le point météo car on voit bien qu'ils ne sont pas bien rassuré!

J'essaie de reconnaitre des kikoureurs mais je ne vois aucunes casquettes ou autre pouvant m'aiguillé!

Top départ, et là quelle chance il ne pleut plu...on a eu quand même du bol sur ce coup là!

Je part en queue de peloton avec mes comparses,et notre objectif est avant tout de s'entrainer, de rigoler,de terminer et de prendre les 2 pts UTMB....(ça rime!)

Le rythme est cool,et nous attaquons deja la 1ere montée ou mes batons font des merveilles...les jambes vont bien et je pête la forme!

Arrivée vite en haut,j'arrive facilement à relancer et ensuite les ennuis commencèrent.....

Les descentes! ah...........! ces fichues descentes dans la glaise glissante! J'ai jamais vu autant de boue et de traileurs tombés,ça en devenait vraiment comique!

Arrivé dans la 2eme difficulté, ou mes jambes vont toujours du feu de dieu, j'ai la caisse! je vole, c'est le top!

Mais après une grosse montée il y a toujours une?? descente bien sur et celle là est dans les bois et dans des hectolitres de boue glaiseuse! c'est la galère pour tout le monde!!! euh..........pas tout a fait!? c'est a ce moment que les 1er concurent du 35 nous doublent!! des malades....!! tout a bloc, a fond...! ils ont enlevé le fusible entre les oreilles, plus rien ne les retient!

Je me demande encore comment ils peuvent courir aussi vite dans cette m****!!!

Bref pour moi,c'est la galere! ludo,tonio et régis en profitent pour prendre le large et nous les rejoignons au ravito du bas ou là ils nous restent 2 heures pour 8 kilos....avant la barriere horaire!

C'est a ce moment que nico me dit qu'il a des crampes dans les quadris et qu'il va galeré!

Je decide de resté avec lui et nous laissont nos compères partir devant..

Nous arrivons quand même à la chapelle st bruno avec 30 minutes d'avance....ça va faire juste me disje..

On ne tarde paset partons pour une nouvelles montée ou nico doit ralentir si il ne veut pas rester scotché a la boue tellement ces quadris le font souffrir! c'est un peu frustrant car j'ai la patate dans toutes ces montées mais c'est pas grave, la solidarité avant tout.....à charge de revanche!

Nous arrivons a la 2eme barriere tant bien que mal,surtout pour mon pote qui je le sait n'abandonnera jamais tellement son mental est impressionnant! 

Arrivée au pied du niflon ou le bas se fait dans un champ bien raidemais surtout dans la boue ou l'adhérence est quasi nulle!! merci les batons! je regarde ma montre et je suis en train de réaliser que si je n'accelere pas je ne pourrais passer la ligne a temps!

je me retourne et demande a nico si il va pouvoir continuer?

"ne t'occupe pas de moi,vas y!"

Je monte jusqu'au sommet d'une traite sans quasi être essouflé! je m'etonnes vraiment! merci les entrainements tout au long de l'hiver à courir dans le bugey et ses pentes très raides par endroit!

Arrivée en haut,le vent souffle fort,il y a bcp de neige....je decide vu l'heure de faire comme les 1er du 35!

mode: debranchage de cerveau et.....tout a bloc!

C'est parti d'abord dans la neige  ou j'evite par endroit des crevasses ou je me dit que certains concurent ont du mettre le genoux!!

Ensuite on attaque un champ ou je coupe tout droit en sprintant comme un dingue! je doit descendre a 20 km/h! je manque de me prendre la gamelle de ma vie quand je tente de ralentir et que mon pieds d'appui glisse sur une petite tache de boue.....ouf c'était juste!! du calme, du calme, je vais quand même pas me tuer pour arriver à l'heure quand même!!? euh et puis m***** re tout a bloc!!! on attaque une descente vraiment extra ou la boue est : comment dire ? de la bonne boue qui ne glisse pas!! et là quel pieds!! j'arrive très vite en bas ,je sprinte sur le petit morceau de bitume ou j'entend la ligne d'arrivée et sa musique! ça y est je vais terminé, yessssss............euhhhhh pourquoi il y a une fleche au sol qui me dit d'aller dans le sens inverse de l'arrivée???? bon je continu et realise que c'est la fameuse petite montée terrible rajoutée pour le 2eme point utmb!

C'est vraiment rude et même si j'ai la caisse je peste un peu contre l'organisation.....

Je suis dans les 200 derniers mètres et je vois mes filles sur la ligne! quel bonheur! je suis fier de moi!

Je me suis decouvert beaucoup de ressource que j'ignorais:

D'abord les montées ou je n'ai jamais subi, ensuite je n'ai jamais eu de doute ne seris ce qu'une seconde!

Les points négatifs sont les descentes! il faut que j'apprennes a ne pas les subir! surtout quand c'est technique comme aujourd'hui! je n'ose pas de peur de me faire mal! (reflexe de survie?)

Au final, je passe la ligne en 12h59 qui est un temps très moyen mais je suis en bon état, je n'ai pas subi et j'en avais encore sous le pieds ce qui est de bon augure pour le reste: saintélyon puis surement CCC ou equivalent!

Mes trois comparses du départ termine tout les 3 en 12h09 et mon pauvre nico en 13h17!

J'ai beaucoup apprécié les conditions et je m'aperçois que j'adore les conditions rudes, et que je deteste par dessus tout la chaleur que je trouve dure à gérer sur un trail!

Super organisation,impossible de se perdre et avec le recul les 200 D+ de la fin sont amusant car placé pile à l'endroit ou ça fait mal! surtout au moral!!

Christophe

1 commentaire

Commentaire de Jean-Phi posté le 23-05-2013 à 14:37:34

Bravo, bien joué et très belle course ! A refaire !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran