Récit de la course : Marathon d'Azay le Rideau 2013, par laurent-trail

L'auteur : laurent-trail

La course : Marathon d'Azay le Rideau

Date : 28/4/2013

Lieu : Azay Le Rideau (Indre-et-Loire)

Affichage : 1187 vues

Distance : 42.195km

Matos : mes chaussures aux pieds, mon sac et la poche à eau comme d'ordinaire

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

une belle dégustation

L'objectif était de ne pas aller trop loin de chez nous et de se faire plaisir : objectif réussi. En résumé :

Arrivée la veille au soir à Valères. Hotel à prestation minimaliste, nous le savions, mais le rapport qualité prix accueil nous convient parfaitement ; de plus la Patronne sachant que nous faisons le marathon le lendemain a préparé pour nous du riz au lait. Il y a aussi à ce petit dej un jus de fruit d'un producteur de Valères, un nectar qui nous met bien en jambes.

Avant de profiter du « p’it dej » passage par la case départ, pour retirer dossard et… puis visiter un peu Azay, enfin direction pasta partie. Tout en prenant plaisir à discuter avec nos voisins nous profitons du contenu de nos assiettes (le taboulé de l’entrée est super-bon) le tout accompagné d’eau ou d’un pichet de vin de Loire que j’apprécier aussi grandement.

Dimanche matin départ de course à 8h30, il fait bien frais, pour ne pas dire froid et les tenues de saisons ne sont pas de rigueur. Pour le parcours, on a bien aimé, avec entre autre de très jolis passages dans le château d’Ussé (avec des petites brioches à la clef), puis au musée Dufresne avec ses machines extraordinaires, puis  long du château de l’Islette. Cela sans compter de nombreuses belles demeure. Dans le sens où nous l’avons fait douloureuse impression d’être toujours en fau plat positif au retour (+ petit brise de face) et parfois quelques longueurs.

Les ravitos sont simples, mais avec tout ce qu’il faut pour un coureur qui a un minimum d’autonomie, à compter du 20ème boisson « glucose » en plus. Les bénévoles nombreux(euse), patients et beaucoup de villageois(es) sont de sortie pour nous saluer

A l’arrivée, petit tour dans la ville et une fois les barrières passées un lot de pommes locales (2kg à déguster) et une bouteille de vin à déguster un peu plus tard

.

En conclusion : un Mth sans prétention, bien organisé, un accueil agréable, des participants(es) qui se prennent pas la tête et avec qui on peut discuter tout en progressant et en profitant de l’environnement. Le tout en 4h17 pour nous deux, ce qui est notre chono habituel pour nos promenades d’amoureux sur marathon.

On vous souhaite de trouver autant d’agrément que nous à votre prochaine participation.

http://www.marathonazaylerideau.fr/Informations

Nota : si la météo est de saison, donc ensoleillée, la casquette ou éventuellement la saharienne sont de rigueur.

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran