Récit de la course : Trail des Lucioles - 12 km 2013, par will13

L'auteur : will13

La course : Trail des Lucioles - 12 km

Date : 27/4/2013

Lieu : Roquebrune Sur Argens (Var)

Affichage : 414 vues

Distance : 13km

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Et une cheville...une

Premier trail pour moi!

Allez savoir pourquoi j'ai décidé de faire celui ci? surement sa qualité "nocturne" qui m'a attiré comme une luciole....

Parti de chez moi tôt, il m'a fallu deux heures pour arrivée sur place, les embouteillages d'arrivée m'ont étonné. Bon il a fallu trouver une place, je décide de me jeter sur le premier parking mais ce dernier est boueux au possible, j'en vois qui tente de désembourber leur caisse. Je jette ma voiture sur un côté et file récupérer mon dossard.

Un heure plus tard c'est le départ, comme je ne sais pas comment trop gérer ma course, c'est une première pour moi je décide de partir dans le peloton de queue. Bien mal m'en a pris, on se retrouve vite sur un single en montée qui nous oblige à marcher à la queueleuleu( ça s'écrit comme ça?). S'en suit une descende et là je commence à avoir les jambes qui démangent, j'arrive à gratter quelques places....

On arrive au premier guet, je m'attendais à voir une petite pacerelle mais que neni! c'est des cailloux! Vu que ce serait moins casse gueule de passer par la flotte , je décide de couper court! Bon j'ai les pieds trempés je vous l'accorde mais c'est du trail non?Rigolant

Enfin un peu plus de liberté dans le chemin, qui s'avère un peu plus large, cela permet de remonter quelques coureurs, et au fur et à mesure que j'avance, je double.  je me demande comment se fait il que les gens ralentissent leur cadences, peut être sont ils partis trop vite? En tout cas moi ça me fait du bien au moral! je me dis que les entrainements n'ont pas été vains.

Les montées se succèdent, c'est sympa, et voilà qu'en doublant en côte, accélérant la cadence, je me tort royalement la cheville droite, mais bien comme il faut, intérieurement je pleure mais je décide de ne pas m'arrêter car ce serait pire et je ne pense qu'au ravito pour tenter de me remettre le péroné en place. La montée avant le ravito coupe bien les pattes, putain ça fait du bien!

Passage au ravito, tentative de remise en place du péroné, je sens que je suis gonflé à la maléole...je m'envoie un verre d'eau et un carré de chocolat et c'est reparti!!!!!!!!!

Et là ça déroule carrément! de la piste dfci!!!! un boulevard ! nom d'une pipe!!!!!!!!! Je n'ose pas trop m'envoyer car je me rends compte que ma frontale n'est pas assez puissante(petzl tikka) et j'ai peur de me retordre la cheville...

Le bitume fait son retour et là j'envoie à donf pour finir en 1h25 mon premier trail, avec une cheville laissée en route...

3 commentaires

Commentaire de Matchbox posté le 29-04-2013 à 15:00:36

Bravo pour ton courage !
Comment va ta cheville aujourd'hui ?

Commentaire de will13 posté le 29-04-2013 à 18:14:40

bonsoir,
merci! et pour la cheville après visite chez le doc pas d'arrachement osseux, un oedeme à l'arrière de la malleole, une attelle amovible pendant 15 jours et du kiné!

Commentaire de patfide posté le 01-05-2013 à 23:46:03

Bravo a toi pour ce temps et pour ton courage.
J'ai bien rigolé car j'ai connu sa sur mon premier Trail. Bloquer au départ car j'étais en bout de file et je me tord la cheville au bout du premier kilomètre ^^.
En tout cas encore bravo.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran