Récit de la course : Trail des Gypaètes 2013, par bobistb

L'auteur : bobistb

La course : Trail des Gypaètes

Date : 14/4/2013

Lieu : Lourdes (Hautes-Pyrénées)

Affichage : 648 vues

Distance : 28km

Objectif : Faire un temps

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Trail des gypaètes 2013 28 km 2000 d+

Nous étions un peu plus de 400 au départ du trail des gypaètes ce dimanche 14 Avril pour une virée dans les premiers contreforts des Pyrénées entre Lourdes et Argelès-Gazost.

Personnellement c'est un des objectifs majeur de ma saison avec le trophé du Vignemale (6 juillet 2013). J'ai annoncé partout que je voulais faire moins de 4H ! L'année dernière j'ai mis 4h30min .

Tous très heureux de la météo très ensoleillée, nous allions vite déchanter des les premiers hectomètres de course. Il fallait compter sur Hélios pour vider tous les contenants que nous possédions. 

Dès le départ, le rythme de course est très rapide et il faut déjà que je gère afin de ne pas trop m'entamer dès le pied de la première ascension du jour (Pic du Jer 530 d+). Après moins d'un kilomètre de course, la fameuse côte du pigeonnier nous attend et ceuille à froid tous ceux qui ont négligé leur échauffement( la pente doit être de 25 % sur 300m), ce qui permet de faire exploser le peleton. Après une vingtaine de minutes, je passe à proximité d'une barrière qui est un point de repère dans mon ascension. J'ai trois minutes d'avance !!!! c'est trop, beaucoup trop. Je décide alors de me calmer et de trouver un rythme de montée moins soutenu. Nous serpentons dans la montagne en suivant un single qui permet de récuperer un peu car on est en file indienne. J'en profitte pour observer le casque du Lhéris qui est encore enneigé.

Puis tout à coup, brusque virage à droite et montée directe dans le sens de la pente, direction le sommet....

Les quelques bavards qui avaient encore la possibilité de parler se taisent et la seule chose que j' entends c'est le souffle (plutôt court) de mes camarades. Celà durera une vingtaine de minutes puis on arrive en haut du Pic du Jer avec de nombreux supporters venus des quatre coins du département. Le son des grosses cloches (celle que l'on met au coup des vaches) me donne du courage.  Temps 40 minutes ! record battu pour moi ..... J'éspère que je ne vais pas le payer.

On entame alors la descente et je commence à doubler rapidement 5 ou 6 concurrents puis j'en aperçois d'autre devant. Alors je fonce....

Après une petite (re)montée vers les trois croix, la suite de la descente se passe dans de très bonnes conditions. Le terrain est sec pour la première fois de l'année.

Au pied du Pic du Jer, au niveau du départ du funiculaire, de nombreux supporters nous attendent mais surtout de l'eau fraîche. Un pur bonheur, un nectar ....... Il fait très chaud et il n'est que 10 h.

La partie suivante est sur le bitûme. Nous traversons Lourdes, traversons le Gave de Pau pour remonter sur le Béout (450 d+). Le début de la montée est assez agréable avec un sous bois au Nord où la température est assez clémente. nous altrernons course et marche rapide.

Rapidement, nous arrivons à la fin du bois et le chemin devient très escarpé, cela monte franchement pendant un bon quart d'heure. Arrivé au sommet, le point de vue est magnifique, d'un côté la plaine de Tarbes, de l'autre côté les Pyrénées encore recouverte d'une épaisse couche de neige. 

La descente est un single très agréable avec de la terre battue. On en profite pour dérouler un peu.

Le bas du Béout est la et desuite nous attaquons les premières pentes nous amenant vers le Pibeste. Dans un premier temps, traversé de Ségus avec un ravitaillement solide et de l'eau fraîche qui, je pense, sort de la fontaine toute proche. Je m'arrose la tête, les jambes, prend un gel, boit beaucoup d'eau en compagnie de mon père venu me supporter. Merci la famille car là je ne suis pas au mieux.

100m plus loin ma mère ma femme et mes deux enfants m'attendent avec du coca cola dégazé (c'est bon et frais donc bienvenu). Je reste quelques minutes avec eux et repart. C'est le milieu de la course je suis arrivé en 1h55min et repart à 1h59 min. J'ai un peu le moral dans les chaussettes car physiquement pas au top et je pense ne pas tenir mon temps de 4h. 

Environ 10 minutes plus tard, les jambes semblent aller mieux. Dès que je traverse un ruisseau, je m'arrose abondamment la tête et les cuisses. Ce pibeste (622 d+) dès le départ c'est dur mais alors, lorsqu'arrive l'ardoisière c'est carrement l'enfer. 2 km environ à plus de 30 % avec des passages à 45%. Les jambes brûlent, on avance pas.

 

Au 3/4 de l'acension un beau groupe de supporter nous attend avec les cloches mais surtout des habitués (que je remercie profondement) qui distribuent à leurs frais coca-cola , pates de fruits, raisins secs .... merci merci 

 

Puis une grosse partie en sous bois dont la fin se fait à quatre pattes et nous voilà en haut de la dernière difficulté sévère du jour( 3h03min). Un peu de neige au sommet, je me frotte avec. Je sais ce n'est pas bien mais j'ai trop chaud. Des gens m'encourage en disant mon prénom mais je ne les reconnait pas (je dois pas être super!) Je dis merci, prend de l'eau au ravito et me lance dand la descente. Je reprends rapidement deux concurrents. Je suis pas trop mal puis tout à coup après une légère montée, des crampes.... là c'est pas le moment!

Je me masse un peu mais rien n'y fait alors tant pis je me lance à fond dans la descente, à chaque pas je sens que les crampes sont là mais au bout de 10 minutes elles disparaissent. Dans cette descente, je double beaucoup de concurrents. J' ai le moral car je sais que je vais finir pas très loin de mon objectif. On ne sais jamais..

Une demi heure de descente et le dernier ravito. je prends de l'eau (3h40min) . Une dame me dit ''allez 4 km'' et là c'est le drâme 4 km en 20 minutes cela fait 12km/h impossible dans mon état! Je suis un peu dégouté mais decide de m'accrocher pour gagner quelques places.   Une denière montée me fait revenir les crampes mais ça passe. Je me lance alors à fond (entre 8 et 12 km/h) vers l'arrivée. Je double encore deux concurrents puis au dessus du parc animalier d'argelès( la colline aux marmottes, je conseille si vous avez des enfants) je regarde ma montre. Il me reste 5 minutes, c'est largement jouable je pense, surtout qu'un concurrent juste devant me sert de lièvre. Je le rattrape et lui demande '' on est en moins de 4h ? '' et il me répond  ''je te le confirme '' .Là super moral regonflé fier de moi. Je fini les derniers mètres en roue libre. Tiens mais que vois-je 100m avant la ligne mes deux loulous qui m'attendent. Ils passeront la ligne avec moi en courant. Un grand moment d'émotion ! merci d'être venu me soutenir.    bilan 3h58min 09 s  yes objectif atteind  71/400        les copains arrivent où sont déjà arrivés. Une douche, un pic-nic dans le parc du casino d'argelès et un week end qui fini bien!

 

Je ne vous cache pas qu'aujourd'hui ( 2 jours après) je marche comme Robocop ! 

 

merci de m'avoir lu et à bientôt dans les plus belles montagnes de France.

6 commentaires

Commentaire de kikourkool posté le 16-04-2013 à 14:51:46

Bravo,
J'ai du te voir arriver (avec un petit accroché à chaque main !)
J'étais là pour voir LAULAU (Kikou aussi)qui est arrivé en 4 H 09 ...
Rendez-vous si le coeur t'en dit au Trail des Barétous organisé par LAULAU (C'est pour une bonne cause) le 27/04
Sinon au plaisir d'autres courses en Bigorre
Nota : Ta dernière remarque (que je partage) ne va pas te faire d'amis dans le milieu Kikou, il y a une "bande" d'excités Kikous dans les Alpes ! ! ! (LOL)

Commentaire de kikourkool posté le 16-04-2013 à 14:52:07

Bravo,
J'ai du te voir arriver (avec un petit accroché à chaque main !)
J'étais là pour voir LAULAU (Kikou aussi)qui est arrivé en 4 H 09 ...
Rendez-vous si le coeur t'en dit au Trail des Barétous organisé par LAULAU (C'est pour une bonne cause) le 27/04
Sinon au plaisir d'autres courses en Bigorre
Nota : Ta dernière remarque (que je partage) ne va pas te faire d'amis dans le milieu Kikou, il y a une "bande" d'excités Kikous dans les Alpes ! ! ! (LOL)

Commentaire de cham65 posté le 16-04-2013 à 15:14:03

Bonjour et bravo!
Je pense que tu as du me doubler dans la descente du pibeste . Je fini pas loin derrière toi. Les cuisses m'ont lâchées dans la descente du pibeste et j'ai fini pratiquement en marchant avec un copain qui m'a repris dans la descente.

Commentaire de bobistb posté le 16-04-2013 à 16:19:43

c'est pas mal les Alpes aussi mais c'est le coeur qui parle ! Je crois que les cuisses de tous le monde ont lâché à la fin. Merci à toi cham65 tu as dû me faire gagner quelques secondes en te voyant devant moi ! j'espère te le rendre un jour .

Commentaire de laulau posté le 16-04-2013 à 23:07:16

Tu as dû me doubler dans la descente du Pibeste où j'étais scotché par les crampes aux cuisses. Je finis en 4h04...loin de ce que je pensais pouvoir faire. Trail au parcours magnifique !

Commentaire de bobistb posté le 17-04-2013 à 08:04:59

Laulau et kikourkool je ne serais pas dispo pour le trail du Barétous. Je serais à Paris mais pour une autre édition pourquoi pas je vais aller voir sur le net ce qu'est ce trail. Bonne journée et à bientôt

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran