Récit de la course : Trail des Collines - 15 km 2013, par Byzance

L'auteur : Byzance

La course : Trail des Collines - 15 km

Date : 7/4/2013

Lieu : St Barthelemy De Vals (Drôme)

Affichage : 736 vues

Distance : 17km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

The first « trail des collines » ... pas à Tullins, ni à Cabries, ni à St Gervasy ... mais à St Barth dans la Drôme !

Lise m'informe d'une nouvelle course dans la région, organisée par son club de triathlon (le TC2R) à St Barthélemy de Vals ([url]https://sites.google.com/site/tc2rtriathlon/le-trail/[/url]).

A l'origine, je devais le faire avec Denis « du boulot » mais il doit faire forfait mais avec une dispense recevable : l'anniversaire d'un de ses enfants. Me voici donc seul au départ du trail de 17 km sans objectif particulier. Le mauvais temps (surtout une sortie sous la pluie froide alors que je pensais passer à travers des gouttes) a eu raison de ma santé et ça fait plusieurs jours que j'ai le nez qui coule, une toux sèche et la gorge qui gratte. Cette course sera l'occasion de soigner le mal par le mal.

Retrait du dossard, j'échange quelques mots avec Lise puis avec Dani26 qui comme moi ouvre pas mal de sentier pour la marche qu'il organise. Il a beaucoup plut cette semaine mais rien depuis vendredi. Lise m'indique que le parcours ne sera pas boueux (pas besoin des mini-guêtres). Etant donné la distance, je pars léger : juste 250 ml d'eau surtout pour ma gorge irritée.

L'heure du départ approche et pour une fois, je trottine pour m'échauffer un peu. Certainement la faible distance qui me dicte cette conduite ainsi que la 1ere montée qui doit arriver rapidement. Je me positionne vers la fin du peloton (à priori 113 partants). Le premier sentier arrive effectivement assez vite : devant tout le monde marche, ce qui me va bien – mes réserves de gras ne m'aidant pas beaucoup dans les parties montantes.

Le parcours est bien agréable. Malgré la pluie de la semaine, la terre a effectivement bien pompé. Grr, moi, j'aime bien la boue ! Ça glisse, ça patine ... c'est amusant (tant qu'elle ne rentre pas dans les chaussures / utilité des guêtres ou que les chaussures insuffisamment serrées par peur des pieds qui gonflent ne restent collées / cf. STL 2008). A un moment, il faut sortir d'une combe en grimpant en s'aidant de petites marches et/ou des arbres. Le gars de devant glisse et je suis obligé de lui mettre une vigoureuse main aux fesses pour le remettre dans la bonne direction. J'adore quand il n'y a même plus vraiment de sentier : il ne me manque que les ronces pour être au top.

Habituellement je reviens dans cet état (les cuisses sont censurées).

Un coureur m'intrigue depuis un moment. Il s'agit du dossard 1 avec qui je navigue depuis un moment. Il me semble le connaître. Il a des faux airs de Michel R (un retraité du boulot et acharné de sport mais principalement VTT). J'hésite un moment de lui demander si il n'est pas de sa famille. A un moment je le dévisage carrément et en suis gêné.

Une longue partie sur une petite route (2,5 km) entrecoupé par un ravito puis c'est le début de la descente vers Ponsas. Celle-ci se fait principalement sur un bon sentier roulant et recouvert de feuilles qui amortissent délicieusement la foulée. J'ai laissé quelques mètres d'avance à mon prédécesseur et je suis facilement … jusqu'à mon envol : une racine ou un rocher sournoisement dissimulé sous les feuilles vient taper (et non l'inverse !) mon gros orteil du pied gauche. Emporté par ma vitesse (qui a pensé emporté par la pente et son gras ?), je parts par l'avant … plane un peu mais réalise quand même un bel atterrissage sur le ventre et les mains (en fait comme une tête plongeante au foot). Je me relève rapidement et repart quasiment dans l'élan (une chute à la Bebel de la grande époque). Le coureur qui me suit s'inquiète de mon état mais tout semble fonctionner : un peu de carrosserie rayée et le gros orteil gauche un peu douloureux. Je le rassure et continue la descente.

Nous voici donc à Ponsas, ou je passe avec mon compagnon du moment à 12 km/h devant le radar. Ce n'est pas le moment de s'emballer car un gros morceau arrive. Je reste prudent et me fait doubler par plusieurs coureurs dont le dossard 1 puis une féminine. Je zappe le dernier ravito comme tout ceux de devant : mince aucune place de gagnée. Arrivé sur le plateau, je fais le point sur la distance avec le GPS et décide d'accélérer. Je me donne des objectifs : le dossard 1, le gars avec les cheveux longs, la féminine, le gars avec le buff orange plus peut être des gars du groupe de Dani26 que je vois plus loin devant.

Je reviens petit à petit et double un à un les gars de « ma liste » (sauf ceux qui étaient avec Dani) mais c'est difficile dans le sentier. Je doublerai le gars avec le buff orange juste 200 m avant l'arrivée. Je vois mon fils dans le dernier virage qui fait de grands signes pour prévenir ma femme et ma fille de mon arrivée imminente. Je boucle en 62eme position avec le dossard 60. Il fallait que j'accélère un peu avant ou un peu plus pour faire un « double 60 ». Mais avec ce gros rhume et mon entrainement actuel, le temps réalisé me convient.

 

A retenir :

  • un joli parcours (à priori les traceurs planchent déjà pour enlever du goudron et ceci s'accompagnera certainement d'un ou 2 bons coups de cul) visible ici : [url]http://www.openrunner.com/index.php?id=2371856[/url],

  • une organisation efficace (rodée sur les triathlons déjà organisés).

DONC JE CONSEILLE !

Au fait, une fois les résultats publiés, je regarde un peu les noms et comprends enfin pourquoi j'ai bloqué sur le dossard 1. Il s'agit de « Tonio » qui jouait au foot avec mon père et qui était déjà devant à l'époque quand il fallait courir aux entraînements puis sur le terrain.

1 commentaire

Commentaire de philkikou posté le 28-04-2013 à 09:53:04

Salut Byzance
j'avais loupé "LE" récit de cette nouvelle course qui doit être bien agréable dans les bois des "Roches qui dansent" au-dessus de St Barth'
(j'y passe parfois en vélo http://www.kikourou.net/entrainement/ficheseance.php?id=207809 )
... Chute heureusement sans bobo.. continue bien ta saison.. (quoi au programme?? )

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran