Récit de la course : Run'nTrail Festival - 22 km 2013, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Run'nTrail Festival - 22 km

Date : 24/3/2013

Lieu : Chambery (Savoie)

Affichage : 999 vues

Distance : 22km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Run and Trail Chambéry - 1ère édition bouesque !


Run and Trail Chambéry - 1ère édition bouesque !




Ca fait un bout de temps que ce 24 mars 2013 est marqué sur le calendrier du TE 73, un trail urbain façon « Lyon Urban Trail » mais à domicile, à Chambéry !

Sont présents la Corne le Manak le Faizan et en signaleuses/supportrices/photographes sexys la Chenille la Chouette la Tomate ! Manakette s’aligne sur le 10 kilomètres de même que l ignoble qu’apparemment on a laissé venir en Savoie ( ?).

La météo n’est franchement pas de notre côté, mais du moins ça alterne entre bruine et absence de précipitations. Et ça démarre bizarrement puisque tous les gens se sont placés au départ à perpét’, puis reviennent vers le Palais de Justice où le vrai départ doit être donné.

22 kilomètres et 700m de D+ annoncés pour la première édition de cette course. Pas beaucoup de sport pour ma part depuis le semi-marathon de Bourg en Bresse il y a 15 jours, une sortie de 45 minutes vendredi dernier et… Et c’est tout. Si on rajoute à cela ma casquette moche, je suis vraiment, officiellement, aujourd’hui, la honte du sport !!

PAN !

La foule démarre, Manak et la Corne as usual filent à balle, et je me surprends à voir le Faizan avec moi, « laisse, ils partent comme des caluts » puis je le vois s’éloigner à son tour..

Ce démarrage est, comment dire, euh, disons compliqué ! Chose positive c’est hyper sympa de courir dans les rues piétonnes de Chambé, mais punaise, quand est-ce qu’on va cesser de dépasser le BouK ?! Déjà 8 minutes de course et pourtant ça dépasse encore ! Gauche droite gauche droite ! Grrr

Enfin on descend l’avenue de Lyon, la première difficulté s’annonce : l’ascension de Jacob-Bellecombette via Bellevue, avec les escaliers de Bellevue dont la Corne m’a prévenu « tu verras c’est interminable même au LUT il n’y en a pas de plus longs ». Et la Corne avait raison !

Une sacrée montée d’escaliers au kilomètre 2.5 c’est hard pour un BouK de Foire ! Mais ouf, c’est MaKa la chouette qui est signaleuse et qui me met une main baladeuse comme elle le fait si bien !! Mmmm

J’en termine de cette montée et l’on rejoint le chemin de Miremont. Et qui est juste devant ?! Serait-ce mon Faizan ?!? Alors celle-là ?!?! L’explication est vite trouvée, il me la donne « j’aurai pas dû jouer mon match de foot hier soir j’ai plus de jambes ». Je veux l’encourager, « la Corne tiendra pas 22 kms il s’effondrera, allez il reste, (euh mince), 19 kms !!! ».

Bon ben au moins c’est le point positif du jour, à ce moment-là de la course je me dis « chouette je vais battre le Faizan », enfin s’il n’abandonne pas parce que là pour lui ça va être un sacré calvaire ! D’autant qu’on croise Chenille et la Tomate… Une Tomate… qui le gronde !!!

Et pour rajouter au comble, j’annonce « allez on a fait le plus gros de la montée », ce qu’il dément illico ! Bon… Ben bon courage alors !

Premier ravito, je remonte une jolie blonde, une gorgée de boisson énergétique et c’est reparti !

Et en effet on grimpe la colline suivante et c’est hard ! Et là, on progresse dans la boue, et quelle boue !! Et moi qui ai opté pour les runnings, quelle erreur, mais quelle erreur… Je ga-lè-re ! On va voir rapidement la suite…

Puisqu’enfin on entame la descente, et c’est juste méga-casse-gueule ! Car non seulement j’ai pris l’option running, mais en plus j’ai pris ma vieille paire de peur d’avoir mal aux genoux comme il y a quinze jours, sauf qu’elles n’ont aucun grip !!! Wouah wouah wouah, là c’est la vraie honte du trail ! Le clown en action… Mais je préserve la seule chose qui m’importe, c’est de ne pas me faire doubler par ma blonde !

HOP !!! Première gamelle… Sous les yeux du FaiZan qui, aérien, me dépose !!! Mais quelle enflure, ses Salomon sont archi-stables, moi je descends comme un petit vieux, le contact visuel dure, allez, 5 secondes !

Et gros coup au moral car il était pour moi acquis que le FaiZan était neutralisé, mais non, les jambes du FaiZan sont revenues !!! Et je réfléchis plus désormais à « va-t-il réussir à rattraper la Corne ? ».

Et moi qui relance dès que je peux pour éloigner la menace blonde, tandis que l’on se fait doubler sans cesse par pas mal de trailers !!! Grrr

Un bénévole nous pointe 6ème et 7ème féminine, même ça ce n’est pas bon du tout pour moi ! Allez je me console, il y a tout de même 22 kilomètres donc la course est encore loin d’être terminée.

Et après un faux-plat montant bitume, puis un chemin (encore) casse-gueule à franchir on arrive à Buisson-Rond. La boucle me permet de saluer le Faizan qui doit bien avoir une bonne minute d’avance, pffff.

Ravito, re-gorgée, la blonde saute le ravito et trace, le combat serait-il fini ? Elle m’a mis 10m, puis 15m, PHOTOGRAPHIE  EXPRESS façon l ignoble, puis descente et nous voici de retour à Chambéry centre. Je ne parviens pas à distinguer ma piscine, déjà 10 kms de parcourus en 56 minutes et avec la plus grosse bosse de franchie. Donc j’avais raison en visant autour de 2 heures sur le total de course !

Nous voici sur la voie cyclable, je re-croise ma chouette (qui me dit que les autres ne sont pas loin, ah ?), j’ai l’impression de tracer (là par contre je ne regrette pas mes runnings), mais impossible de rejoindre le train de coureurs de devant dont ma blonde. Snif, triste

Chose sympa, j’ai que deux coureurs aux fesses, et derrière c’est le néant. C’est toujours ça de pression en moins !

Et on rattaque dré dans… un champs !!! Et… J’aperçois mon Faizan ! Bon, encore avec pas mal d’avance… « kan même » !! Ceci étant, je parviens à courir et relancer, et commence à remonter (enfin) des coureurs ! Miam

Petit replat et l’on court dans un lotissement neuf, que je ne connaissais pas, mais super chouette et super-bien exposé et avec une vue assez sympatoche !! Z’ont d’la chance ici ! Et l’on voit au-dessus de nos têtes les coureurs… Et je vois mon Faizan se rapprocher inéluctablement, et la jonction se fait… Sous les yeux de Tomate et Chenille ! Rue de l’Eglise, si c’est pas beau ça.

Mais là ça monte à 15% et la Tomate qui nous vilipende pour la photo !!! 1h15 de course, hop, je montre mes fesses hihihi

Et ça grimpe sévère, allez, je fais l’effort pour larguer mon FaiZan une bonne fois ce coup-ci. Surtout que lui aussi me dit que les autres ne sont pas loin devant ( ?). Je m’imagine rejoindre la Corne sur les derniers kilomètres bitumes plats ce qui serait cocasse. Mais pour l’instant ça monte, « BOUK tu veux pas me porter ? », grr, mais c’est qu’il me voit encore l’animal !!

Nous voici dans les Monts, ça monte moins mais il y a pas mal de relance… et de gadoue. Et m****, j’arrête pas de glisser, aucun appui… Si la descente a le même profil que celle de Bellevue le FaiZan risque de revenir. Bref. Je profite quand même de l’ambiance sleepy hollow qui règne ici : brouillard, froid, forêt, solitude par moment, mmmm.

Et voilà des singles descendants façon casse-gueules pour un gros bouk en running. Grr… J’essaie de limiter la casse et surtout n’ouvre pas le passage (trop) facilement ! Tant et si bien qu’un trailer glisse et me percute ! Celui-là je le laisse vite passer finalement !

Puis c’est mon orientation qui fait défaut, je loupe la bifurcation qui remonte sur la gauche ! Bon c’était pas facile, même les gens de derrière se sont loupés. Surtout qu’on apprendra qu’il y a eu un débalisage sauvage.

Puis je me fais remonter par des trailers piplettes ! « Il avait l’air d’en chier ton copain », « ouais, ben qu’il reste bien derrière !!! ». Non mais allo quoi !

Sauf que derrière on rejoint un parcours santé au profil descendant, et là je l’entends, je le sens ce FaiZan. Il rejoint le groupe de 4 de devant que je ne parvenais pas à rejoindre, grrr, je fais l’effort pour coller, on rejoint descente bitume, épingle serrée avec présence de Tomate et Chenille avec leur panneau et leur sourire, j’ai 18.8 kms au GPS, il ne doit pas y avoir 22 kms au total parce que ça sent la fin…

Puis le Faizan relâche et m’attends, on papote, dialogue d'anthologie dans l'histoire du Team Epine 73 :

" Oh BouK je suis mort, tu vas me lâcher sur le plat de la fin "

Non mais attends FaiZan tu veux négocier une arrivée friendly main dans la main, mais le BouK est égoïste, il sait que cette occasion il ne l'aura plus jamais, c’est inespéré ! Surtout un finish urbain plat bitume quoi. D'où une réponse qui fera date 

" J'y compte bien "

Et nous voici place des Eléphants, j'ai accéléré dans le parc juste avant, un troisième et dernier coucou à la chouette en mode signaleuse, et je finis en trombe, sachant que devant je ne reprends personne et derrière ça ne revient pas, donc j’en termine happy face au Palais de Justice en 2 :02 :37 pour ces 20.5 kms !

 

La Corne des grands jours termine 8 minutes devant, le Manak juste derrière.

En tout cas pour une première édition un balisage parfait, des signaleurs aux bons endroits, un chouette cadeau, un parcours original et sympa, non, vraiment, que du + + + pour ce « run and trail Chambéry » !!

 

 

 

 

 

 

 

14 commentaires

Commentaire de Le FaiZan posté le 24-03-2013 à 19:36:42

Joli récit mon bouk !!! L avantage c que de courir avec toi on moins tu parle de moi !!!! Profite c t la seule et unique !!! Enfin j espère !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2013 à 10:09:26

Ben moi j'espère pas mon Faizan ! J'aime bien quand tu es à l'agonie :-)

Commentaire de Corne de chamois posté le 24-03-2013 à 20:33:16

Allo, allo, non mais allo, quoi !!!
Un traileur qui n'a pas de Salomon ???
Allo, allo, non mais allo !!!
C'est comme un traileur avec des jambes en mousse !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2013 à 10:09:48

Ou comme un traileur avec des dents en bois !

Commentaire de boblastar posté le 25-03-2013 à 00:04:29

J'espère juste que tu as gardé un peu d'énergie pour le bad...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2013 à 10:10:05

On verra... Faut déjà que je trouve le gymnase...

Commentaire de l ignoble posté le 25-03-2013 à 07:45:38

la savoie tu vas si bien en fait...bien déguelasse chambéry........

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2013 à 10:10:18

Je te déteste

Commentaire de the dude posté le 25-03-2013 à 10:02:30

Yes, bon récit détaillé et haletant, on s'y croirait.
+1 au comm' de la corne :)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2013 à 10:09:03

Désolé mais Salomon a proféré des menaces envers le BouK s'il portait quoique ce soit de marque Salomon. Soi-disant que j'écornerai l'image de la marque ( ?)... Même les cadeaux Salomon je n'y ai pas droit !

Commentaire de frob posté le 25-03-2013 à 17:06:06

"le tant redouté : Ignoble Ross" :-DDD
Une binouze de temps en temps et une petite flatterie sur son temps comme on donne un su-sucre et l'ignoble se transforme en agneau ;-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 25-03-2013 à 17:12:26

Moi c'est quand je le doigte qu'il devient gentil mais ça dure jamais longtemps (hélas)

Commentaire de le_kéké posté le 26-03-2013 à 17:38:33

Run and Trail, c'est nimp comme nom, ah l'ancien temps béni de la course au saucisson on aurait appelé ça foulée, course, ronde ou à la rigueur cross mais là bof. C'est pas aussi ridicule que Lyon Urban Trail qui gagne le pompon international mais on s'en rapproche. Bon sinon ça avait l'air bien fréquenté et tu aurais pu te bouger un peu plus le cul pour faire podium fille !!! (feignasse)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 26-03-2013 à 17:43:43

L'intox avant le semi Grenoble-Vizille a démarré, le kéké déterre la hache de guerre, y'a du bouk au menu ou bien ?! :-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran