Récit de la course : Eco Trail de Paris® Ile de France - 80 km 2013, par vinch64

L'auteur : vinch64

La course : Eco Trail de Paris® Ile de France - 80 km

Date : 16/3/2013

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1438 vues

Distance : 80km

Matos : Brooks Cascadia 7

Objectif : Terminer

28 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Meudon et une fermeture éclair m'ont (presque) tuer

Cet Ecotrail 80km, c'est un peu un coup de tête. Je n'avais qu'un trail de 50km dans les pattes avant de m'inscrire et je ne me voyais pas vraiment faire 30km de plus.

Mais les compte-rendus de Japhy et de Bubulle de 2012 que j'ai lus et relus m'ont donné envie de participer à cette grande réunion Kikouresque malgré l'arrivée sans Tour Eiffel cette année.

La préparation s'est passé sans grain de sable bien qu'un peu inquiet par sa simplicité par rapport à une prépa marathon.

Le seul bémol est arrivé 5 jours avant le départ avec un très gros épisode neigeux sur Cherbourg qui a un peu chamboulé mon organisation bien huilée jusque là.

Finalement à part l'obligation d'aller jusqu'à Caen pour prendre le train, ça l'a fait. Le point positif c'est que ça m'a évité de gamberger jusqu'à J-1.

Ca y est c'est le matin de l'Ecotrail et je me décide enfin sur la tenue pour le départ : t-shirt manche longue et veste Windstopper puis un t-shirt ThermoBreath de chez Mizuno dans le sac.

 

Avec Jack, on s'était donné rendez-vous à la station Champs de Mars pour prendre le RER ensemble. On retrouve également par hasard Loicm et David.

Le trajet passe vite et hop direction le bus pour la base de Saint-Quentin-en-Yvelines. Nous tombons sur d'autres Kikous dont Papy que je croyais bien plus vieux que ça vu son pseudo !

Arrivé là-bas, mon pote Laurent m'appelle. Il est venu m'encourager pour le départ. Je suis super content de le voir et du coup je laisse les Kikous se retrouver près de la tente où on dépose les sacs.

C'est impressionnant comme il fait froid, je ne quitterai ma tenue civile que quelques minutes avant le discours de départ (non je n'ai pas couru en jeans comme on pourrait le croire avec la photo de groupe).

 

Je laisse Laurent et retrouve quelques Kikous : Jack, Japhy, Sabzaina, Jean-Phi, Velvet et Pedromiguel non sans dire à Papy que c'est « à cause de lui » que je suis ici.

 

On écoute d'une oreille distraite le discours de l'organisation et sa traduction un peu légère (la fameuse « rubalize » à prononcer avec un mauvais accent anglais).

 

12h02 : la course commence dans un champs de taupes et tout le monde se disperse. Je reste avec Pedromiguel et on commence à discuter ensemble. Il a les mêmes prétentions que moi niveau objectif alors on va essayer de ne pas se quitter.

Du coup, on y va super cool sur la première partie. Je l'ai lu maintes et maintes fois : ne pas s'emballer au départ. A quelques kms du départ, je recroise mon pote Laurent qui m'encourage, ça fait super plaisir.

La suite c'est comme un petit jogging pépère avec Pedromiguel mon compagnon du jour. On croise Le Bagnard et Jay qui nous prennent en photo et on continue notre route direction Buc.

Durant cette partie, je suis surpris de voir beaucoup de ralentissements dus à des petites flaques de boue. Pas de chichis pour nous, on passe par la boue afin de ne pas trépigner sur cette partie très roulante et du coup on grignote quelques places.

Juste avant Buc, on double Japhy dans une pente qui nous dit de ne pas s'en faire pour elle et que tout va bien.

Du coup premier arrêt ravito et remplissage de la poche à eau. Pedromiguel m'aide à mettre de l'eau dans la poche et je lui dis de ne pas trop en mettre d'un coup pour que je puisse mélanger la poudre avant de compléter jusqu'à 2L. J'ai déjà coincé ma pipette comme ça et je ne suis plus un lapin de 3 semaines. On avale 2/3 trucs au ravito et on repart.

Quelques centaines de mètres après, j'essaie de boire et … Putain, je suis vraiment une buse, je n'ai pas assez secoué ma boisson dans la poche et mon tuyau est tout bouché par la poudre. Je ris intérieurement de ma bêtise et m'inquiète un peu pour la suite quand même.

Je passe les 3 kms suivants à souffler et à aspirer dans ma pipette pour déboucher. Du coup, j'ai bu de l'hyperconcentré de sucre et ça commence à m'écoeurer. Heureusement, je sors un peu de saucisson et de comté qui me feront passer ce goût écoeurant.

Sinon, c'est parti pour le dénivelé. Les premières pentes arrivent et je me sens bien.

 

 

Par contre, je sens que Pedromiguel est légèrement à la peine et lui dit de ne pas hésiter à me ralentir. Ca lui fera du bien et à moi aussi en évitant de trop m'emballer.

Mais quelques kms plus loin, les premières crampes arrivent pour lui. Je reste avec lui sur les 2 premières alertes mais à la 3ème, il me fait comprendre qu'il vaudrait mieux que je fasse ma course.

Après quelques minutes d'hésitation, je le laisse à contre-coeur et avec quelques regrets au bout de 35km.

A partir de maintenant, il va falloir se gérer sans garde fou, j'appréhende un peu. Je commence également à râler intérieurement de tous ces ralentissements dès qu'il y a un coup de cul ou une bonne descente. Je sens que je suis plus rapide dans ces portions mais pour doubler, je suis obligé de passer par des zones un peu limites pour les appuis. Et oui, je ne suis pas encore habitué aux trails avec beaucoup de monde... En tout cas, je sens que je remonte bien dans le classement et j'ai le moral au beau fixe.

Peu de temps avant le ravito de Meudon, je tombe sur Loicm avec qui je discute un peu et lui dit que je suis sur la fin de ma poche à eau (bruits caractéristiques quand j'aspire) et que je suis donc ravi qu'il y ait dorénavant de l'eau avant Chaville. Arrivé là-bas, je traverse le contrôle sans m'arrêter et file me ravitailler. J'ouvre mon sac et là... Et merde, je n'ai bu qu'un litre entre Buc et Chaville. Je remplis ma poche mais ce que je viens de voir me stresse un peu pour la suite. J'ai peur de le payer avec des crampes.

Dorénavant, il pleut et j'ai vite le moral dans les chaussettes. Arrivé devant l'observatoire de Meudon, je me sens vidé. Plus de jus... Je marche...

Pas de stress, il n'y a qu'à attendre une bonne descente pour décoincer tout ça. Sauf qu'il n'y en a pas avant très très longtemps. Cette partie sera interminable entre le faux plat continu et la bouillasse qui me fait reculer d'un demi-pas à chaque fois que j'avance. Je commence à compter dans ma tête et je me vois arriver en 12h voire plus. Même mon premier passage au delà de la distance de 50km ne m'a pas boosté.

Heureusement, une vraie descente arrive et ça repart tranquillement, je peux à nouveau courir et je retrouve le sourire. A ce moment là, le jour commence à sérieusement décliner et je mets ma frontale 2km avant d'arriver au ravitaillement de Chaville.

 

Là il pleut vraiment fort. Je n'avais pas prévu de rester longtemps et ça tombe bien. Je pars me chercher une petite soupe pour me réchauffer et je me retrouve à faire la queue avec Jean-Phi qui est resté avec Sabzaina. Je suis plutôt étonné de les avoir rattrapés mais surtout très content de reprendre la route avec des Kikous. En plus, Jean-Phi c'est la Rolls Royce du pacer : très sympa et toujours à nous booster sans brusquer non plus. Le top !

En ce qui me concerne la forme est bien revenu et notre petit groupe de 3 avance à bon rythme.

Lors d'un passage en ville en voulant passer de la route au trottoir, je glisse sur un pavé et me prend une énorme gamelle plutôt impressionnante vu les têtes que font Sabzaina et Jean-Phi quand je me relève. Finalement juste des égratignures sur les genoux et sur la main gauche, je me relève, dis à mes compagnons que tout va bien et on repart comme si de rien n'était.

Nous arrivons enfin au parc de St-Cloud, ça fait du bien au moral mais quelques kms avant le ravitaillement, un nouveau coup de mou arrive et je lâche Jean-Phi et Sab. Je crois que je commence à avoir froid et me dit qu'il serait bien que je mette un t-shirt sec au ravito.

Bizarrement, cette baisse de régime dure moins de 2mn et j'essaie de repartir rapidement pour retrouver les Kikous mais ce sera en vain...

67ème km, ça sent l'arrivée et je mets 1 litre d'eau dans ma poche pour la fin. Je suis heureux à ce moment là, je ne peux que finir même si il faut ramper pour ça !

Comme prévu, je mets un t-shirt sec en laissant négligemment pendouiller le bas de ma veste dans la boue. Il fait froid et je me dépêche de fermer le coupe-vent. Mais là, ma fermeture éclair est coincée. Impossible de la remonter et je sens le froid me glacer. Je demande de l'aide mais personne n'y arrive. Ni les traileurs, ni les bénévoles... Je commence à claquer des dents et à imaginer le pire : abandonner... A cause d'une fermeture éclair... Mais au bout de 5mn d'acharnement, de stress et à la limite de la crise de nerf, elle remonte ! Ouf !

Et là je repars en 4ème vitesse. Il faut que je parte vite pour que mon t-shirt thermique se réchauffe et moi avec. Je pars rapidement (c'est relatif à ce moment de la course) et du coup, je me prends une bonne grosse gamelle dans la boue. Tout mon côté gauche, des chaussures à l'épaule n'est qu'un gros tas de boue. Mais pas de bobo donc je repars en courant et me réchauffe enfin.

Arrivé en bas du parc de St-Cloud, je me dis que c'est bon. Je vais finir l'Ecotrail c'est sur.

 

Bizarrement, je n'ai que peu de souvenirs de la fin à part un Kikou non identifié avec des bâtons que je double et qui me dit « Allez Kikourou «  (si tu me lis, désolé de ne pas m'être arrêté, j'étais un peu ailleurs à ce moment là) et surtout les pancartes de Bert' sur l'île Saint-Germain qui m'ont fait énormément de bien. La suite c'est une sorte de méthode cyrano foutraque avec les 10h30 en vue (inespérés...) et un Vinch sur un petit nuage à partir de l'île aux Cygnes jusqu'à l'arrivée.

Je vois ma petite chérie qui m'attend. Je suis heureux et je franchis la ligne d'arrivée au bout de 10h29, incroyable !

 

 

 

Après, comme tout le monde, j'ai été déçu par l'accueil plus que léger à l'arrivée mais je n'ai pas envie de m'étendre dessus et préfère m'arrêter là pour mon compte-rendu.

 

 

 

Grand merci à tous les Kikous coureurs et surtout non coureurs présents sur le parcours tout au long de la journée.

 

Crédits photos: Laurent, Jay, Tonton trailer et ma petite chérie (merci à vous)

28 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 18-03-2013 à 22:36:42

Tu a fait une super course pleine de bon sens et de gestion. Ca augure vraiment bien pour la suite ! Chapeau ! Quand je repense à ton gadin sur le trottoir j'ai craint le pire ! Heureusement plus de peur que de mal. Et ton bonheur à l'arrivée sentait bon la joie d'en finir avec cette belle course. Bravo à toi et à très bientôt ici ou ailleurs. Bonne recup.

Commentaire de vinch64 posté le 18-03-2013 à 22:58:12

Tel Buzz l'Eclair, je ne suis pas tombé mais j'ai juste glissé avec panache! :-D
Merci pour ton commentaire et à bientôt j'espère!

Commentaire de sapi74 posté le 18-03-2013 à 22:45:04

c'est dingue sur toutes les photos tu sourie, a croire que c'etait "que du bonheur"
bravo a toi belle course.

Commentaire de vinch64 posté le 18-03-2013 à 23:01:17

C'est parce qu'il n'y avait pas de photographes dans le parc de Meudon.
Sinon c'est vrai que j'ai pris du plaisir sur 95% de la course. Le virus est attrapé!

Commentaire de bubulle posté le 18-03-2013 à 22:49:45

Le kikou à bâtons, ce devait être fifidumou et ses drôles de bâtons tordus, probablement. Bravo pour cette belle course et je suis heureux d'apprendre que la fermeture éclair qui a failli te faire abandonner, ce n'est que celle de ton coupe-vent. Les accidents de fermeture éclair, faut faire attention...:-)

Sinon, tu fais bien de nous rappeler la "rubalaïze" qui nous a quand même fait tordre de rire au départ, j'avais oublié....

Commentaire de vinch64 posté le 18-03-2013 à 23:06:55

Merci pour le commentaire et très heureux de t'avoir rencontré "en vrai".
N'empêche qu'abandonner pour une fermeture éclair (même de veste) à ce moment là, je l'aurais très mal vécu à posteriori...
Concernant Fifidumou (merci Christian pour l'info), si tu me lis excuse moi je devais être en train de faire des calculs dans ma tête, ailleurs...

Commentaire de Jean-Phi posté le 18-03-2013 à 22:50:10

Tu a fait une super course pleine de bon sens et de gestion. Ca augure vraiment bien pour la suite ! Chapeau ! Quand je repense à ton gadin sur le trottoir j'ai craint le pire ! Heureusement plus de peur que de mal. Et ton bonheur à l'arrivée sentait bon la joie d'en finir avec cette belle course. Bravo à toi et à très bientôt ici ou ailleurs. Bonne recup.

Commentaire de Jean-Phi posté le 20-03-2013 à 21:15:25

tiens c'est curieux, mon commentaire s'est réédité 14 mn + tard ! Vinch, tu as le pouvoir de téléporter les comms' !!!!!

Commentaire de vinch64 posté le 20-03-2013 à 21:19:20

J'ai également le pouvoir de me prendre de grosses gamelles sans me faire mal! ;-)

Commentaire de tommies posté le 18-03-2013 à 23:01:07

Saucisson et comté...j'aurais pas osé :)

Commentaire de vinch64 posté le 18-03-2013 à 23:09:39

N'empêche que c'est la seule nourriture solide que j'ai touché après Buc et je les ai plus qu'appréciés après mon problème de pipette à Buc.
Dommage qu'on ai pas eu l'occasion de se voir en vrai, peut être une prochaine fois! ;-)

Commentaire de Sabzaina posté le 19-03-2013 à 20:02:01

Saucisson et comté, le duo gagnant pour moi aussi, je ne pouvais rien prendre d'autres (ah si, la soupe MIAM)

Commentaire de Mustang posté le 19-03-2013 à 00:09:12

Bravo pour ta ténacité!!

Commentaire de vinch64 posté le 19-03-2013 à 13:14:10

Merci de repenser aux normands après avoir fait bronzette dans le Sud de la France! ;-)

Commentaire de Arclusaz posté le 19-03-2013 à 08:15:21

bravo !
tu sais que tu es un des "petits chouchous" du forum ? nous sommes nombreux à avoir suivi tes débuts et avoir admiré ta tenacité pour faire de l'endurance fondamentale (un fil d'anthologie !).
Tu touches maintenant les dividendes de ce travail ingrat.... et ce n'est pas fini !

Commentaire de vinch64 posté le 19-03-2013 à 13:20:39

Merci pour ton commentaire et pour ta fidélité! ;-)
J'espère que ma modeste expérience sur ce forum servira à quelques personnes voulant débuter dans le même état d'esprit que moi, sans se presser...
Si on m'avait dit il y a 3 ans que je ferai un (quasi) 80km, je n'y aurais pas cru.
J'espère qu'on aura l'occasion de se croiser un jour au détour d'un chemin.
A+ et encore merci!

Commentaire de totoro posté le 19-03-2013 à 13:25:09

Comme Arclusaz, je salue ta ténacité à vouloir faire les choses bien comme il faut et maintenant, tu récoltes ! 'tain, tu as fini un ultra de 80 bornes : chapeau :-)

Reste encore un peu sur ton nuage et récupères bien !

Commentaire de vinch64 posté le 19-03-2013 à 19:57:56

'Tain c'est clair, j'ai fini un 80 bornes... O_0
Je ne l'ai pas encore complètement réalisé!
Pour la recup, ça va. J'ai fait une petite sortie de 40mn à allure toute douce. Ça m'a bien délié.
Merci pour ton commentaire et a+ ;-)

Commentaire de Sabzaina posté le 19-03-2013 à 20:00:55

La rubalaïïïse!!!!!! Excellent, j'en glousse encore!
Vinch, je dois te dire que je me suis vraiment sentie mal quand on t'a lâché, j'arrêtais pas de me dire "j'espère que ça va", "on aurait dû l'attendre"...
Vraiment soulagée que tu aies fini, et en bon état en +
Même si tu n'es pas de Région Parisienne, j'espère te retrouver sur des courses car on n'a pas eu assez le temps de discuter.
Chouette CR. Merci

Commentaire de vinch64 posté le 19-03-2013 à 20:09:40

Merci pour ton commentaire! ;-)
Je comprends bien ce que tu as ressenti car c'est ce qui m'est arrivé avec Pedromiguel quand je suis parti en solo après 35km. Quoi qu'il en soit vous avez très bien fait de partir devant car curieusement je sentais que ce coup de mou allait être long.
En tout cas, j'espère également avoir l'occasion de courir à nouveau à tes côtés.
Vu tes progrès fulgurants, tu seras peut être mon pacer la prochaine fois. ;-)

Commentaire de LongJohnSilver posté le 19-03-2013 à 22:21:21

Bravo pour ta course. Et encore un récit qui va décider des traileurs hésitants à s'embarquer pour 80km, à coup de saucisson et de fromage! A condition qu'ils graissent leurs fermetures...

Commentaire de vinch64 posté le 20-03-2013 à 08:16:57

J'espère bien que mon expérience de "petit" coureur qui a commencé à des allures proches de 6km/h et qui moins de 4 ans plus tard fini son premier 80km en y prenant du plaisir incitera des personnes, dont toi, à sauter le pas.
En tout cas, merci pour ton commentaire!

Commentaire de Japhy posté le 20-03-2013 à 09:41:35

Ne le prends pas mal mais quand je t’ai rencontré j’ai trouvé que tu avais un air tellement jeuuuuune ! :D
Tout gentil et tout ! Non pas que tu aies eu l’air méchant sur le forum d’ailleurs !
Un immense bravo pour ta course, tu as super bien géré le tout, très heureuse aussi que tu ne te sois rien cassé lors de tes deux gamelles ! Et merci pour les encouragements en course!

Commentaire de vinch64 posté le 20-03-2013 à 21:24:06

Non mais!!! C'est normal que je paraisse jeune, je n'ai que 35 ans!!! ;-)
Pas eu l'occasion de trop discuter avec toi mais ce n'est que partie remise, on se recroisera bien à un autre rendez-vous kikouresque.
C'est vrai que j'ai été inquiet de te voir séparée de Sab et Jean-Phi mais tes réponses à chaque fois m'ont rassuré et j'étais sur que t'allais finir.
Encore merci pour ton commentaire!

Commentaire de desmaousses posté le 20-03-2013 à 15:42:05

bravo pour ta course! chapeau bas!!

Commentaire de vinch64 posté le 20-03-2013 à 21:25:26

Merci pour ton commentaire!
Après avoir fait le 50km, tu sais ce qu'il te reste à faire ;-)

Commentaire de Bert' posté le 23-03-2013 à 11:48:23

Bravo et merci de ton récit ! On s'est manqué (?) manifestement de peu... mais, après coup, en revoyant les photos, j'ai l'impression de t'avoir aperçu (?)...

En tout cas, c'est très encourageant pour la suite et d'autres aventures !!

Commentaire de vinch64 posté le 24-03-2013 à 18:31:47

Plus j'y pense, plus je me dis aussi que je t'ai vu sur l'île St-Germain. A mon avis, c'est juste que nous n'avons pas vu, ni l'un ni l'autre, qu'on était Kikoureur.
Dommage, je t'aurais bien remercier de vive voix.
A charge de revanche! ;-)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran