Récit de la course : La Savoyarde 2013, par maï74

L'auteur : maï74

La course : La Savoyarde

Date : 10/3/2013

Lieu : La Feclaz (Savoie)

Affichage : 613 vues

Distance : 73km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La Savoyarde Classic

Et une Savoyarde, une !

Non, il ne s'agit pas de ma dernière commande à la pizzeria... mais de ma 2e et dernière course de ski de la saison : la Savoyarde à la Féclaz ! 

L'entrainement que j'aurais voulu faire a été réduit à sa plus simple expression, mais c'est pour la bonne cause puisque j'ai bossé à fond les manettes dans de supers conditions.

L'occasion de mettre à mal une idée reçue sur le moniteur de ski : enseigner le ski, ce n'est pas, mais alors vraiment pas, s'entrainer ! 

Je me pointe donc au départ de ce 30 km classic en ayant totalisé, attention au vertige des chiffres, 1h d'entrainement dans la semaine... et heureusement quelques séances les semaines précédentes, en travaillant la poussée simultanée pour éviter le même écueil qu'à la Foulée Blanche Classic.

 Bien m'en a pris puisque sur ce parcours de 30 km classic roulant, sur une neige molle peu glissante, mes triceps, mes dorsaux et mes abdos en ont été pour leurs frais ! 

Enfin... neige peu glissante sur les 3/4 du tracé parce que le 1er quart relevait plutôt d'Holiday on Ice sur une neige béton, glacée comme un miroir. 

Le fart (klister violet et rouge) n'accroche pas et les pas tournants relèvent de la prouesse (ou de la chance) sur ce début de course : Bambi fait du ski ! 

Au passage au centre nordique, je suis 3e et l'entrée dans la forêt avec une neige plus molle me permet d'être mieux sur mes appuis.

Je reviens sur un petit groupe où se trouve la 2e et me cale avec eux le temps de récupérer. 

Je me sens vraiment bien en montée, alors que la 2e montre quelques signes de fatigue.Je profite d'une bosse pour placer une accélération et la distancer. Peu après, j'aperçois la 1ère, elle aussi dans un groupe.

Je fais une nouvelle fois l'effort de rentrer sur ce groupe, au 18e km.

Je m'aligne derrière, pour récupérer à nouveau de cet effort et jauger la forme de la 1ère : elle commence elle aussi à peiner en montée, je décide d'appliquer la même recette que tout à l'heure.

 Je déboite dans une légère montée et double le groupe, personne ne m'emboite le pas, je poursuis mon effort pour mettre suffisamment de distance.

Vers le 22e j'ai un petit coup de mou, je skie seule, il faut s'accrocher. 

Le ravito du 25e est là, et les encouragements me redonnent du jus, encore de belles relances sur la série de bosses et c'est la descente finale vers l'arrivée.

Je me retourne et ne vois personne derrière, hormis les concurrents du 15 km qui déboulent.

Quelques centaines de mètres de poussée, les bras commencent à fatiguer et je franchis la ligne en 1h44, retrouvant Nico qui a fini 5' plus tôt.

 

P1050450

 

Beaucoup de plaisir sur cette course, les séances de poussée ont payé et je m'en sors plutôt bien compte tenu de mon entrainement !

Il faut dire aussi qu'il n'y a pas eu une monstre concurrence, mais je me suis sentie plus à l'attaque qu'à la Foulée où j'étais un peu juste. 

Une course sympa, très bien dotée, sur un beau domaine nordique... Tiens tiens, et si le prochain stage skating 2014 se faisait là-bas ?... ;-)

 

3 commentaires

Commentaire de sapi74 posté le 18-03-2013 à 14:12:02

bravo a toi.une course parfaitement maitriser.

Commentaire de laurent05 posté le 18-03-2013 à 15:49:24

bravo pour ta course
tu sais qu'à force de doubler il n'y a plus personne devant lol
bonne fin de saison de skis...
bises

Commentaire de ptijean posté le 18-03-2013 à 19:59:08

Comme d'hab, c'est trop facile quand c'est toi qui raconte...à bientôt bises

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran