Récit de la course : Eco Trail de Paris® Ile de France - 80 km 2013, par AlexP33

L'auteur : AlexP33

La course : Eco Trail de Paris® Ile de France - 80 km

Date : 16/3/2013

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1244 vues

Distance : 80km

Matos : - fuji trabucco : des sabots
- sac olmo porte bidon : toujours top
- KWAY salomon : parfait compact léger étanche tout ce que je cherchais
- le reste : des vieilleries que je traînes depuis des années

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Retour en arrière :

Plus de trail long depuis septembre 2011, une déchirure au pied en juillet 2012, des problèmes de hanches en décembre : l’objectif 2013 était bien mal engagé. Je suis passé 2 fois chez l’osteo qui m’a remis le bassin en place + une quinzaine de séance de kiné, j’ai commencé ma prep pour l’écotrail début janvier mois durant lequel j’ai souffert. 1s de break, reprise à bloc de l’entrainement, arrêt définitif de l’entrainement 10j avant la course pour me refaire et faire passer quelques douleurs.

Pour ce premier trail de + de 50 bornes ma stratégie était de finir « frais » avec le tableau de marche suivant : 10 sur le plat du début de course entre 8 et 9 sur la partie vallonnée pour essayer de finir à 10 sur les quais de seine.

Samedi 16, base de St Quentin : il fait froid, ma femme et mes gosses m’ont accompagné j’y suis, yapluka.

Le départ est donné et la j’hallucine, tout le monde est à bloc me double je comprends rien. Je regarde mon cardio 155 / 160 ça va pas le faire les enfants !!! Je commence à stresser à chaque fois que je regarde le cardio il ne descend pas…. Je décide de faire ma course, je n’affiche plus que l’heure  sur ma montre et je me cale sur la stratégie que j’avais mise en place, beaucoup de monde me double, peu import, qui veut aller loin ménage sa monture.

Autour du 15ème arrive les premières difficultés et la je commence à remonter, surtout dans les montées ou beaucoup de monde est planté. J’arrive à buc 516ème et le reste de la course ne sera qu’une longue remontée vers les avant postes. J’ai mal aux jambes dès le début, sans doute à cause du terrain gras mais bon les jambes tournent. A partir du 40ème je me demande si je vais tenir et décide de ne pas écouter mes jambes et de poursuivre. Dès que ça monte je marche, sur le plat et les descentes je cours. Et à mon grand étonnement malgré la douleur ça va tenir jusqu’à l’arrivée. J’ai eu 2 coups de mou an 40ème et au 60ème. J’avale à chaque fois les ¾ d’une barre de céréale, je bois et 5 minutes après les coups de mou passent, merci l’entrainement de malade de Mr Heubi.

Après le 50ème je ne m’en rends pas trop compte de mon classement mais vue les écarts entre les concurrents je voies bien que je ne suis pas dans le ventre mou et vu que tout le monde court je sais que c’est le bon wagon.

Dernier ravito à St clou je passe 181ème, je ne vais pas trop bien le gérer puisque je quitte mon sac à dos, enfile ma frontale, mange puis me rends compte que la pluie redouble. Je quitte tout pour enfiler mon kway il faut que je m’équipe à nouveau, et c’est reparti. Je double quelques personnes, 3 ou 4 mecs me doublent aussi, le plus important est que je voulais faire ce dernier tronçon autour de 10km/h et globalement c’est ce qui va se produire.

Voilà 8h33 après le départ je franchie la ligne d’arrivée 197ème, super heureux mais cuit. Il flotte, il fait froid, il y a du vent je vais mettre un peu de temps pour m’en remettre. Yann, un voisin s’est proposé pour venir me chercher je ne l’en remercierai jamais assez, j’aurai jamais pu revenir à Rueil en RER.

Bilan 24h plus tard :

-       une ampoule de sang sous un ongle de pied… normal

-       les jambes en bois… normal

-       pas plus crevé que ça… tient !!

-       un genou (celui à qui j’ai fait 2 fois les croisés) qui a doublé de volume : moins bien

Est ce que j’ai pris du plaisir ? Le parcours ne m’a pas spécialement plu le fait de rester caler sur ma stratégie et que le corps suive ont fait du bien au moral. A partir du 40ème j’étais sûr d’arriver, au 60ème d’être sous les 9h30, à St cloud de faire moins de 8h45… dans cette dynamique la tête va bien donc tout va bien.

Est ce que je recommencerai, viserai plus ? J’en sais rien. Ce qui semble de plus en plus certains est que mon genou a du mal à encaisser le volume d’entrainement + la course sur un sol très instable. Si je veux viser plus loin va falloir adapter l’entrainement et passer en partie au vélo.

Dernière chose : MERCI LES BENEVOLES qui ont enduré la pluie, le froid et le vent pendant des heures. 

9 commentaires

Commentaire de seb_fraysse_12 posté le 17-03-2013 à 19:23:53

Alex, t'es hyper modeste, t'es un grand champion et j'apprends beaucoup à chaque séance d'entraînement avec toi. Toutes mes félicitations, c'est beau, c'est beau, c'est même très beau. Vive le running. Repos bien mérité pour toi.

Commentaire de cypress posté le 17-03-2013 à 20:19:26

Bravo Alex. J'ai pu suivre de loin ta préparation qui a été très perturbée depuis janvier. Le fait de faire un Top 200 (certes de peu ;-) c'est énorme. Félicitations, cette course n'est vraiment pas donnée à tout le monde, surtout vu les conditions météo. Sinon petite question : ton genou ne t'a pas embêté durant la course ?

Commentaire de Sabzaina posté le 17-03-2013 à 21:11:41

Clap clap Monsieur, du grand art, une course gérée d'une main de maître.

Commentaire de AlexP33 posté le 17-03-2013 à 22:28:55

La tienne n'est pas mal non plus quoi que tu aies l'air d'en dire... la CCC ça va le faire aussi, l'appétit vient en mangeant.

Commentaire de PhilippeG-566 posté le 18-03-2013 à 14:11:41

Bravo Alex, t'es un battant !
Tu as bien fait de ne pas partir trop vite, la suite t'a été plus favorable.
Je vois que tu as été gaté par les blessures :-(
Par contre pour le genou c'est moche...
Bonne récupération.

Commentaire de AlexP33 posté le 18-03-2013 à 15:17:53

Merci. Les blessures c'est les conséquences indirectes de mon genou, j'ai plus le choix faut faire avec.
Je profite de ton message pour te féliciter car vu tes perfs tu forces le respect.

Commentaire de PhilippeG-566 posté le 18-03-2013 à 15:22:26

Merci mais c'est juste que mon genou est intact donc entraînement correct.
Bon rétablissement surtout Alex !

Commentaire de Pascale_BL posté le 18-03-2013 à 14:41:43

Un immense bravo! Tu es juste un monstre du trail! C'est tellement impressionnant ce que tu as fait!

Commentaire de LongJohnSilver posté le 20-03-2013 à 15:25:18

Ca c'est du récit teasing. En commençant la lecture, je commence à imaginer que tu finis mais que la fraîcheur ne serait peut-être pas au rendez-vous, puis un passage où tu te trouves dans le bon wagon à courir, pour terminer en 8h33! Bravo.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran