Récit de la course : La Gaillardaise 2013, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : La Gaillardaise

Date : 3/3/2013

Lieu : Château Gaillard (Ain)

Affichage : 549 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une course de gaillards

 

Une course de gaillards

C'est la première course à Château Gaillard, la 1° gaillardaise.

Je suis en retard sur mes kilomètres à l'entrainement et donc je décide de faire les deux distances.

La 1° est de 6,6/6,7 kms environ, la 2°, une heure après de 10 kilos.

 

Nous ne sommes pas très nombreux pour ce prologue. Cédric est là. Amandine de mon club regarde les autres filles. Pas très nombreuses me dit-elle.

 

Le départ est donné par Michel.


Après la sortie du chemin qui mène à l'école, nous taillons vers le village.

Attention au virage, il y a un rocher. Je l'évite de justesse.

 

C'est parti vite, normal sur cette distance.

Je marque un peu  Jean Pierre Gagne qui joue dans ma catégorie.

Il part rapidement mais nous sommes 4, 5 formant un petit peloton.

 

On remonte vers le centre. Manu arrivant dans sa voiture, m'encourage : allez Gibus.

Nous prenons ensuite à droite.

 



La route laisse place à un chemin et notre formation éclate. Un des "gars de derrière" part devant. Je le suis.

 

Plus loin, un virage sec que nous prenons à donf nous surprend car s'en suit une terrible descente dans la caillasse.

Tans pis, on l'a prend comme ça, à donf.

Gaffe aux chevilles.

En bas le classement est toujours pareil.

Je suis "le gars de devant" et derrière il y a un trou avec Jean Pierre.

Devant ça ne rigole pas et il y a longtemps que je ne vois plus Cédric.

 

A gauche nous prenons un pont en dur, Sympa.

 

Nous revenons vers la route où Alain est au ravito.


Je le zappe tout comme "le gars de devant".

6 kil, on boira après.

 








Nous sommes maintenant sur la route et nous voyons très loin les premiers là bas tout au loin.

Ce n'est pas évident pour le moral alors on serre les crocs.

 

Je me dis que je suis bien là et je ne cherche pas à me battre.

Il y a le 10 bornes ensuite.

Certes je ne vais pas le faire à donf.

Je suis là pour les kilomètres.

 

Au croisement Laurent est là.

Il m'encourage. C'est l'orga de Pont d'Ain, le trail de Eaux l'Ain Piades.

 

Nous revenons maintenant vers le village de Château.

"Le gars de devant" met un petit coup après s'être retourné et rattrape puis double celui encore devant.

Ce dernier a un coup de moins bien et je reviens sur lui au niveau du panneau sur le pont : Arrivée un kilomètre.

Je le fais repartir et le laisse filer. J'm'en fous

Cela remonte et Pascal nous tire le portrait.


Ce que t'es beau quand tu cours !

Eh ça veut dire que quand je ne cours pas…

Rires.

On vire à gauche et c'est la montée de l'église.

Passage de nouveau dans le centre.

Aline et Alcime sont là en bénévoles.

Je plaisante avec eux.

Bon, ce n'est pas tout, il faut finir ces 6 bornes.

C'en en fait quelques centaines de mètres plus loin après le passage devant Bruno.

 

Finalement "le fameux gars de devant" était aussi V2.

Je suis 2°. Bon j'm'en fous. Cédric a fini 4° et Amandine est 1° féminine, super.


_________________________________________________________________________________

 

Une demi heure de battement je me reprépare pour la course suivante à ma voiture.

Plein de connaissance sont là. Finalement Ambérieu marathon est super représenté. Nous sommes un paquet.

 

Je change donc de dossard, celui du 10 maintenant récupéré tout à l'heure dans le gymnase auprès de mes anciens membres de club de Cap Bugey.

 

Michel à l'hygiaphone me charrie encore en me demandant ce que je prépare, tout étonné que je sois inscrit sur les deux distances.

 

Le départ est toujours sous l'aire gonflable mais dans l'autre sens. Chose rare et originale.

 

Je me mets derrière le peloton déjà bien groupé derrière la ligne.

Je vais faire la course avec les filles de mon club.

 

C'est parti et bien vite devant car il y a du beau monde pour une première. Super pour les orga.

Il y a Nico01, Laurent Duluye et surtout Kaïs Bouziane, vainqueur du marathon de Lyon il y a quelques années en 2006.


 

Nous filons sur les chemins derrière l'autoroute.


Je suis avec Stéphanie.

Nathalie nous dépasse.

 

A l'entrée du village je la laisse pour rejoindre Pascale et Sandrine qui font la course ensemble.

Je les rattrape avant le petit chemin au bout duquel Pascal nous mitraille.




Nous montons pour la première fois la côte de l'église.

Il y a du monde qui nous encourage.

 


Le parcours est maintenant le même que le prologue.

Attention à la descente.

Là nous marchons.

Heureusement qu'il n'a pas plu.

 

Plus loin, au lieu de traverser le joli p'tit pont, Bénédicte, s'excuse en nous montrant le chemin à prendre vers une grosse côte.

Nous marchons de nouveau.

 

Nous sommes le long de l'autoroute.

Au bout Isabelle indique la route à suivre.

Salut.

Pascale me dit que je connais beaucoup de monde.

 

Nous arrivons au ravito.

Un p'tit verre, on a soif.

 























Nous doublons, tous les 3, deux gars dont un qui a vraiment un coup de moins bien.

Je l'encourage.

 

Nous sommes près de l'arrivée et passons le pont où est le panneau : arrivée un kilomètre.

Nous remontons l'église après que Pascal ait de nouveau joué au paparazi.


 

Nous franchissons ensemble la ligne d'arrivée en 54' environ.

Vraiment sympa de faire cela.

Pascale me dit que ça l'a bien aidé.


 


La remise des récompenses verra les trois premiers de chaque catégorie des deux courses se faire récompenser. Vachement rare.

Crédit Photos : Pascal de Photogone- Ambérieu Marathon

 

Avec Jamel et Laurent on fera podium au ravito du bar.

 

 

Vraiment une belle première épreuve.

 

1 commentaire

Commentaire de lulu posté le 18-03-2013 à 09:33:28

Eh ben sacré week-end GIBUS !! Bravo à toi !!
J'ai admiré :
L'ALIGNEMENT des gobelets sur la table !
LE TOUR DE COU IZERNIGHT sur 2 photos !
A +

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran