Récit de la course : Senpereko Trail 2013, par laulau

L'auteur : laulau

La course : Senpereko Trail

Date : 10/3/2013

Lieu : St Pee Sur Nivelle (Pyrénées-Atlantiques)

Affichage : 1198 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

St Pée sur Nivelle, premier trail 2013, trail balèze !

 Tout d'abord, un beau reportage video sur la course réalisé par Christophe Le Merrer, à voir ici

2013-03-10 08.24.21

le trail ira sur les sommets des collines en arrière-plan.

2013-03-10 08.17.46

Cette superbe ferme basque accueille le repas d'après-course proposé séparément de l'inscription au trail (j'aime bien comme ça !) Mais comme on devait aller voir un match de rugby, nous n'y sommes pas restés.

Au vu des coureurs présents, cela devrait partir plutôt vite ! Mais méfiance, car plusieurs gars m’ont dit qu’ils avaient trouvé le parcours plus dur que celui du Sarakorrika trail.

 


ST5.jpg

Il faut lire ce profil à l'envers car le parcours a été changé pour que les pistes du 1er tiers du parcours étirent le peloton.

Je démarre, il me semble, assez sagement….la suite me prouvera que non ! Après le bitume classique de sortie de village, on emprunte une piste montante et raide par endroit, très large qui permet au peloton de s’étirer. J’arrive à courir mais en essayant de gérer les pulsations, je dois être à vue de nez entre la 30ème et la 40ème place.

trail-saint-pee-2013 2179

Patrick, maillot blanc, finira 17ème (photo site SPUC)

trail-saint-pee-2013 2184

J'arrive (maillot vert) (photo site SPUC)

 

trail-saint-pee-2013 2211

Maud et Benoît (photo site SPUC)

Une descente peu raide, la traversée d’une crête puis une nouvelle descente raide nous amènent au premier ravito. Je gère la descente et perds quelques places pour me préserver pour la suite.

Tout de suite après le ravito, cela remonte sévèrement puis ça se calme. Mais c’est là que je sens que la matinée va être longue. J’ai les cuisses dures et le souffle court. Une longue piste ascendante nous amène à un petit sommet. On en est environ au 7ème km et on n’a pas encore vu un cm2 de sentier ! Que du goudron ou de la piste à 4x4 large ! La fin de la descente de la première boucle nous fait découvrir un peu de sentier. On traverse le ruisseau et la route et ça grimpe à nouveau raide sur un sentier où Benoît me rattrape et me dépose sans souci. Il va bien et prend plaisir !

tête de course

Les 3 premiers dans cette montée (le premier finira 2ème et inversement et Benoît Cori gardera sa place sur le podium)

 Puis on file sur la crête herbeuse vers le sommet de Sainte Barbe alt. 185m (Santa Barbarad’où la vue est superbe sur la baie de Saint Jean de Luz et l’océan.

DSC00325 (Copier)

Benoît peu avant le 2ème ravitoaprès le sommet de santa Barbara (photo site SPUC)

 

photo 4

Moi, un peu plus tard ...

  

 

photo 23


 

Après une descente sur une piste, on rejoint le fond d’un vallon que l’on suit sur un joli petit sentier. La chaleur se fait sentir en bas des collines alors que les sommets sont bien ventés. Mais je me traîne et je me fais doubler très régulièrement, c’est dur pour le moral. Puis par un sentier terreux, on s’engage dans une montée droit dans la pente très raide. Claire Dubes, la 1ère féminine me double très vite au départ de la montée. Tout le monde a les mains sur les cuisses, je me force à ne regarder que le sol et à garder un certain rythme. Personne ne me double, c’est un miracle.  Arrivé en haut, je n’arrive pas à relancer.

DSC00340 (Copier)

(photo site SPUC)

Maud Combarieu, 2ème féminine, me double dans la descente et, toute légère, s’éloigne rapidement. Un fond de vallon assez large amène au 3ème ravito puis rapidement, un joli sentier au milieu des genêts et ajoncs en fleurs nous fait remonter vers un magnifique bosquet de pins que l’on traverse. L’endroit est superbe.

photo 12

La fin de la montée nous amène au sommet de Suhalmendi (alt 301m), La vue est lointaine et on peut admirer les pentes et le sommet de la Rhune toute proche.

photo 31

 

photo 42

le col de St Ignace et les flancs de la Rhune

Le retour sur Ibarron se fait par un mixte de sentier et de piste agréable mais il y a longtemps que je n’ai plus les jambes pour en profiter.

DPP 0028

Patrick en haut de Suhalmendi (photo site SPUC)

DPP 0082

Pour moi, c'est nettement plus dur...je n'ai pas la force de lever le pouce...ni la tête ni rien !(photo site SPUC)

photo 6

Je rejoins tant bien que mal l’arrivée. Sur le dernier kilomètre, la 3ème féminine, me rattrape. Je la suis jusqu’à l’arrivée. Le public est en nombre pour nous encourager.

Je finis 90ème en 2h16'53, voir le classement complet

Il fait beau et même presque chaud, tout le monde parle de ses sensations et de ses projets. Pour beaucoup, ça sera le Sarakorrika Trail puis l'Euskal Trail. Les conversations varient du français au basque et à l'espagnol, j'aime entendre ces mélanges !


Pour en revenir à mon ressenti de ce trail: C'est évident que mes mauvaises sensations influent sur ce que j'en pense. mais quand même, j'ai trouvé qu'il y avait vraiment peu de sentier sur l'ensemble du parcours et beaucoup trop de pistes carrossables larges. C'était de la piste large pendant le 1er tiers puis un enchainement incessant de montées et de descentes très raides peu propice à l'observation du panorama...qui valait bien le coup d'oeil en plusieurs endroits.

L'organisation était impeccable, du monde sur le parcours et à l'arrivée, les ravitos fournis. Le beau soleil était au rendez-vous et a contribué à la réussite de ce trail.

Ce trail a fait le plein d'inscrits l'an dernier et en a accueilli encore plus cette année (avec près de 200 randonneurs en plus), c'est donc que ça plaît malgré la difficulté en peu de kilomètres.

Pour ma part, je partirai beaucoup plus calmement pour essayer de mieux finir au Sarakorrika Trail le 24 mars.

8 commentaires

Commentaire de Ben64 posté le 14-03-2013 à 22:40:13

C'est vrai que les sensations participent beaucoup à l'impression laissée par le parcours, dans un sens comme dans l'autre. Pour ma part, j'ai bien aimé même si je reconnais que les pistes du 1er tiers sont sans intérêt mais qu'elles ont le mérite d'étaler le peloton qui était quand même de 500 coureurs!

Bon sinon, c'était un jour sans pour toi, ça arrive. Et le parcours n'était pas à ton avantage avec ces montées rudes que tu aimes tant ;-)

On fait la belle au Nouste?

Commentaire de laulau posté le 15-03-2013 à 13:14:40

A priori pas de Nouste trail, je vais faire du déniv raide pour préparer les gypaètes le 14 avril. J'espère que tu vas faire une belle saison...sans problème de genou !

Commentaire de domi81 posté le 15-03-2013 à 05:32:27

les premieres courses de la saison sont un peu dificile pour lancer la machine, avec les beaux jours ça va aller mieux.
jolies photos entre mer et montagne.félicitations.

Commentaire de laulau posté le 15-03-2013 à 13:17:28

merci domi pour le com. Ouais, c'était dur pour moi. Je m'y étais quand même un peu préparé...c'est ça qui me questionne ! Mais la saison commence et j'aurai du plaisir ailleurs !...Mais c'est maintenant sûr, pas à l'échappée belle !

Commentaire de Txantxo posté le 16-03-2013 à 20:54:30

C'est vrai que la 1ère partie n'est pas top... Pour le reste j'adore : sentiers raides, descentes rapides... Par contre la dernière montée à 1 km de l'arrivée est mortelle... Heureusement que c'est court ! Ce qui est vraiment sympa dans cette course, courir autour de notre Rhune sans jamais l'approcher. Trail très exigent, à aborder bien préparé!
Laulau, ce n'est que partie remise! Il se pourrait bien que l'on se voit pour les gypaètes. à+

Commentaire de laulau posté le 18-03-2013 à 13:20:12

Salut Nicolas
Merci pour ton com, c'est vrai que j'ai du mal avec les montées très sèches et donc Saint Pée, c'était pas pour moi ! Toi, tu avais l'air bien, tant mieux pour la suite de la saison ! A bientôt aux gypaètes (3 montées raides ;) !

Commentaire de kikourkool posté le 18-03-2013 à 18:34:16

On ne peut être au TOP tout au long de la saison. Ce sera mieux pour les Gypaetes ou j'aurais plaisir de te revoir et rencontrer les autres kikous.

Commentaire de picos de europa posté le 28-03-2013 à 09:23:14

J'ai vu les photos de la Sara korrika sur ton blog, il fait toujours beau au pays c'est pas permis! J'avais oublié que l'hiver ne dure que deux mois là bas! Allez, ça va venir comme dit Domi, et puis tu enchaines quand même pas mal de courses, tu vas avoir une sacré caisse pour tes petits off estivaux. Merci pour les photos, c'est bon de revoir les montagnes de sa jeunesse.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran