Récit de la course : 10 km de Bourg en Bresse 2013, par aymeric

L'auteur : aymeric

La course : 10 km de Bourg en Bresse

Date : 9/3/2013

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 645 vues

Distance : 10km

Matos : Mizuno Wave Precision 13

Objectif : Se défoncer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

10kms de Bourg en Bresse : retour aux affaires

Dans la semaine qui précède s'enchaine les "ira, ira pas". La faute à la météo qui n'annonce rien de bon (et honnêtement qui aurait envie de faire 110kms de route pour courir un 10kms sous la pluie battante?) mais de jour en jour les prévisions s'améliorent.. alors le vendredi matin, avec David, c'est décidé, on s'inscrit!

Départ à 11h15 pour 1h45 de route nationale jusqu'à Bourg en Bresse. Avec ce chassé croisé des Parisiens, entre autres, autant prendre la nationale plutôt qu'un bouchon sur l'autoroute. Finalement ça n'a pas trop mal roulé, et nous arrivons donc à 13h au gymanse de Vennes.

Retrait des dossards ultra rapide, et une température vraiment douce. Cette fois, c'est sûr, le collant long et le maillot technique manches longues resteront dans le sac : place au cuissard et au tee shirt hyper léger d'été.

14h10 il est temps d'aller trottiner tranquillement, et nous décidons d'aller repérer les premiers kilomètres. Un bon coup de cul dès le début du 2e kilo nous fait franchement douter du côté "roulant" du parcours. Les 5kms d'échauffement nous confirment dans notre sentiment de chaleur (environ 15 degrés et grand soleil) et c'est bien volontiers que nous repassons à la voiture enlever le coupe-vent.

14h50 nous rejoignons la ligne de départ où nous constatons un gros bordel (il n'y a pas d'autre nom) avec tous les coureurs en contre sens qui doivent repasser derrière la ligne de départ. Aucun organisateur pour guider les participants (nombreux par ailleurs, plus de 1000..) et surtout nous avons du mal à comprendre le gain d'un parcours commun avec une telle foule.

Finalement ça se tasse et c'est bien placés, en 4e ligne, que nous prenons le départ. La cohue du départ ne se dément pas, et deux malheureuses tombent presque devant nous et mettent un nouveau coup de stress.

Mais parlons de la course maintenant : l'objectif du jour est de reprendre contact avec la distance délaissée depuis Annemasse fin 2011 et de jauger de la forme après un hiver plutôt studieux (beaucoup de D+) mas peu de séances spécifiques. Les dernièeres séances vélo montrent cependant que les sensations sont bonnes et ont été confirmées par une séance test le dimanche précédent (2*2000 en 7'28 et 7'22 puis un 1000 en 3'41).

Les moins de 39 sont donc potentiellement jouables mais mon record (38'05) apparait hors de portée, du moins pour cette première tentative.

Ca part donc bien vite et malgré une allure autour de 3'40 nombre de participants me doublent. David est juste à ma droite et parait suivre mon allure. Finalement le GPS annonce un 1er kil en 3'38, un peu rapide mais je ne me sens pas dans le dur.

Nous atteignons bien vite le coup de cul aperçu à l'échauffement et je décide d'en remettre une pour me dégager et je reprends déjà quelques participants. David est juste derrière, à quelques mètres en haut de la bosse (3'54 et fait l'effort pour me rejoindre dans la descente. Je maintiens l'allure dans le long faux plat descendant qui suit et nous atteignons déjà le centre ville très animé, et sympathique.

Les 2e et 3e km sont courus à une allure de 3'41.

 

David reprend la tête dans le faux plat montant qui suit et se détache un peu, mais je le rejoins dans la descente suivante. Le 4e km, majoritairement descendant, est mesuré en 3'34 (!) au GPS.

Nous passons le petit souterrain et virage à droite pour remonter jusqu'au ravitaillement. Celle-là nous fait mal et casse vraiment le rythme. Km 5 en 3'50, le rythme baisse mais nous continuons de reprendre des participants, c'est donc bon signe.

Je bois une mini gorgée au ravito et nous longeons le centre pénitentiaire.  S'ensuit le faux plat légèrement descendant pour rejoindre la base de loisirs de Bouvent (déjà expérimentée par deux fois pour le triathlon) et le début du parcours vélo. Puis c'est la longue bosse de l'ancien parcours du triathlon qui nous attend avant de rejoindre les lotissements.

Ces 2 kms sont difficiles, il fait chaud et nous n'arrivons pas à relancer. Je me détache néanmoins de David dans les derniers hectomètres montants (km7 en 3'57 et km8 en 4'05) et relance comme je peux l'allure.

Mais très vite je plafonne, et je sens que je paie l'effort fourni juste avant. David me reprend au km9 (3'54) et m'enjoint à le suivre, ce que je ne peux malheureusement pas faire. Il s'éloigne de quelques mètres mais je maintiens l'écart. Je donne ce qui me reste en apercevant le gymnase (les 500 derniers mètres paraissent interminables...) et atteins le km10 en 3'49.

Le GPS ayant bippé un poil plus tôt que la ligne d'arrivée, il me reste encore 20 secondes pour passer la ligne. Dans la douleur.

Au final David termine en 38'23 et je suis juste derrière en 38'25. Très content du chrono compte tenu de la chaleur, du parcours compliqué et de mon peu d'expérience de la distance.

Il faut saluer le ravitaillement d'arrivée, bien fourni et varié. Une bonne récup de 3kms puis une bonne douche sont salutaires pour reprendre la route et rentrer à Annecy.

Grosse satisfaction donc pour ce premier dossard accroché de l'année, sur une distance qui n'est pas mon point fort et surtout sans travail spécifique. Mon record et la barre des 38 sont en ligne de mire, encore faudra-t-il trouver une bonne opportunité dans les semaines à venir...

 

8 commentaires

Commentaire de Franciss posté le 10-03-2013 à 21:58:14

Superbe perf pour un "non-initié" ;-)
Pour l'anecdote, parmi les 2 malheureuses qui ont chu devant vous, se trouvait la championne de France de Marathon...2 côtes fêlées :-(
Bonne récup...

Commentaire de aymeric posté le 10-03-2013 à 22:16:57

Aie :( C'est d'autant plus dommage pour Aline qu'elle fait partie de mon club de tri. J'espère qu'elle se rétablira vite. Ce départ c'était vraiment du n'importe quoi...

Pour en revenir au 10 j'ai vite repris mes marques : c'est vrai qu'un 10 ça fait mal, on s'arrache, mais c'est suffisamment rapide pour qu'on oublie vite. Et la récup elle aussi est rapide (100kms de vélo sans souci cet après midi).

Bref, en gérant un peu mieux le départ (moins rapide), il doit y avoir moyen d'améliorer le chrono. Ce 10 m'a redonné envie en tout cas!

Merci pour ton com' Franciss

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-03-2013 à 09:23:35

38 minutes, c'est juste supersonique !!!

Commentaire de larby posté le 12-03-2013 à 10:22:05

Bravo a vous deux!!! Une belle perf!! J'avais visé dans les 38mn aussi, mais vraiment pas de bonnes sensations pour ma part, j'ai très vite plafonné... 41mn ... pas très content mais bon, c'est la loi du sport LOl

Commentaire de aymeric posté le 12-03-2013 à 10:59:05

Merci Hervé. Vraiment pas facile ce parcours avec le recul, je suis curieux de voir ce que ça peut donner sur un parcours vraiment "roulant".
Bonne saison de tri (tu vises quoi cette année?)

Commentaire de larby posté le 12-03-2013 à 13:29:30

C'est ma 1ere année de triathlon, l'inconnu quoi...j'ai repris le sport depuis peu (septembre 2012) avec de longues années sans rien faire. Mon sport de base est le ski de fond et le tri m'a toujours attiré (mon père était triathlète) je vais découvrir ça à Bourg en Bresse pour mon 1er Lol et après se sera au jour le jour...pas d’objectif particulier pour cette année si ce n'est d'apprendre à nager car ouille ouille ouille, ça je ne sais pas faire du tout

Commentaire de aymeric posté le 12-03-2013 à 13:45:18

Pour la nat il n'y a pas de mystère : faut en bouffer. Si ça peut te rassurer lorsque j'ai démarré le tri en septembre 2009 je ne savais pas nager le crawl. J'y suis allé 4 fois par semaine pendant 6 mois pour atteindre un niveau me permettant de sortir en 25' environ sur CD et 1h07/1h10 sur IM. Rien de fameux mais suffisant pour se faire plaisir sur le vélo et la course à pied ensuite.
Depuis je plafonne et j'entretiens juste pour rester à ce niveau, car j'estime que le rapport investissement/gain est trop faible pour gagner 2 minutes, d'autant plus quand on ne prend pas un plaisir fou dans l'eau.

Bon choix Bourg en Bresse pour un premier, le parcours n'est pas très dur et l'ambiance y est conviviale. Il faudra que tu postes un compte rendu!

Commentaire de Gibus posté le 13-03-2013 à 16:56:14

Bravo, bô chrono dans ces faux plats montants, descendants.
Sur le semi ils y avaient des vraies montées pas plates et descendantes.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran