Récit de la course : Trail des Pieds Cloutés 2013, par Francis31

L'auteur : Francis31

La course : Trail des Pieds Cloutés

Date : 9/3/2013

Lieu : Ganac (Ariège)

Affichage : 295 vues

Distance : 19km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

 Pour cette troisième édition et troisième participation pour moi, nous retrouvons Romain et Thierry sur la place de Ganac à quelques minutes du départ. Manu, malade, manque à l'appel.

Malgré la brume, la matinée s'annonce belle.

 

 

Depuis quelques semaines, je teste une paire de chaussures minimalistes ultra légères, plates mais sans amorti qui, selon les utilisateurs permet d'éviter les blessures de type sciatiques et lombaires...Force est de constater, qu'à chaque fois que je suis parti courir avec, je ne n'ai ressenti aucune de ces vilaines douleurs que je traine depuis plusieurs mois.

 

 

Par contre, malgré une utilisation progressive, j'ai toujours eu des contractures aux mollets et n'ai donc jamais couru plus de 10 kms avec.

Mais bon, j'ai envie d'en avoir le cœur net et décide de tenter le coup aujourd'hui et si mes mollets m'oblige à abandonner, et ben, j'abandonnerai !

 

 

9h00 : Top départ. Dès les premières foulées, je me sens bien. Et tout de suite, je me dis que tester les chaussures, c'est bien, mais tester le bonhomme, ce serait pas mal...Je mets donc en route le turbo, enfin mon turbo à moi, et "abandonne" Flo.

 

 Photo Afum

 

Et malgré le bouchon du départ, je reprends de nombreuses places dans les 2 premiers kms avant d'attaquer la montée.

 

 

La situation se stabilise, je double 2 ou 3 concurrents sur une petite portion qui permet la relance mais me fait reprendre dans la montée qui suit (je manque encore un peu de vitesse ascensionnelle : à travailler !).

Du côté des chaussures : bonne surprise, elles accrochent aussi bien que celles de mes camarades; je ne dérape pas plus que les autres !

 

 

Fini la grimpette, c'est le moment de courir, et je m'y attelle sans problème, avec de bonnes sensations !

 

 

Je ne marcherai d'ailleurs jamais jusqu'au ravitaillement !

Petit bémol, dans la descente, un point de côté naissant m'obligera à ralentir mon allure....

Dommage, le fait d'être toujours en appui sur la plante des pieds et non sur le talon, incite vraiment à "mouliner" et non à freiner (je n'aurai aucune courbatures des quadriceps le lendemain)

 

 

Rapide arrêt au ravitaillement, rapide petit bonjour à Julien, et c'est reparti...Traversée du pont et petite relance en direction de Carriga qui marque le début de la deuxième grosse montée du jour.

 

 

Les positions sont stables, je ne reprendrai que 2 ou 3 places que lorsque la pente adoucie me permettra de trottiner.

 

 

Le petit ravito en eau marque le début de la descente qui va s'avérer bien boueuse,

 

 

m'offrant un amorti naturel...Tout va toujours bien, je ne ressent aucun début de contracture...

 

 

Alors je continue à courir, en me concentrant sur ma foulée,

 

Photo Stéphane Meurisse - Ariège 360

 

plus nettement sur les portions bitumées (une attaque du sol avec le talon est, avec ces chaussures, très "désagréable")...

 

Photo Nicolas

 

Les petites douleurs des tendons autour de la cheville ne me ralentissent pas dans ces derniers kms.

 

 

Allez, un dernier rapaillou en haut duquel m'attend Thierry

 

Photo Rémy

 

suivi d'une grosse relance, toujours accompagné de Thierry,

 

Photo Afum

 

et me voici franchissant la ligne d'arrivée en 2h18...Sans aucune de mes douleurs habituelles, ce qui est la grosse satisfaction du jour (ma petite déception, c'est le chrono ! j'avais l'impression d'avoir bien "envoyé" mais bon, c'est déjà énorme pour moi de ressentir de nouveau le plaisir de courir)

 

 

toujours accompagné de Thierry, je reviens en arrière assister à l'arrivée de Romain puis de Florence, toute sourire malgré ma "fuite en avant".

 

Nous assistons ensuite à une démonstration de forge avant d'aller

 

Photo Rémy

 

déguster l'excellente et roborative garbure du jour au son d'un concert acoustique.

 

 

Ganac respire vraiment la convivialité et l'ensemble des bénévoles sont à remercier pour leur engagement à maintenir cet esprit sport+hospitalité=on veut revenir !

2 commentaires

Commentaire de domi81 posté le 10-03-2013 à 18:32:52

ah,voilà de bonnes nouvelles !
il va falloir t'habituer à cette nouvelle foulée et prendre à nouveau beaucoup de plaisir.
bonne continuation. ;)

Commentaire de Berty09 posté le 10-03-2013 à 22:21:44

Ca fait plaisir de te retrouver en forme. Pour le chrono ça suivra. Pas pu courir aux cloutés cette année, rv l'an prochain dans notre belle vallée.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran