Récit de la course : Semi-Marathon de Bourg en Bresse 2013, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Semi-Marathon de Bourg en Bresse

Date : 9/3/2013

Lieu : Bourg En Bresse (Ain)

Affichage : 1266 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

No Negative Split !!!


No Negative Split !!!

 

 

Aujourd’hui Samedi c’est le Manak et Manakette qui ont la garde du BouK ! Et direction… L’Ain (01) pour un format de course cher au Manak, un bon vieux semi-marathon, avec ses clubs de càp et tout et tout !

Ce qui m’a motivé au-delà de la compagnie de mes Bouk-Sitter est le fait de courir de nouveau sur les terres de mon premier triathlon courte distance, couru 2 fois : le parcours càp était vraiment chouette, entre les sentiers forestiers et le tour du bel étang de la base de loisirs.

A peine nous arrivons dans ce Bourg qu’on peut observer qu'il y a beaucoup, beaucoup de monde (1 700 participants hors accompagnants). Le tarif est imbattable : 13 €uros avec un t-shirt technique Saucony, la marque officielle de la Chouette :-) !

Et coup de bol, alors que l’on s’attendait à ce que le temps se gâte, voire que l’on se prenne la pluie, c’est le prin-temps ! Soleil et pas froid du tout ! Génial ! Et j’ai le plaisir de retrouver des membres de l’Aspa avec la présence de Jo, Marc et Laetitia !

Après une erreur de débutant du Manak (oubli de la puce wouahahah), nous nous plaçons au départ... Mal, comme d’habitude, aux dernières positions. Le signal GPS est reçu, c’est bon on peut partir !


Note : on ne voit pas le BouK

Et tout de suite avec mon Manak c’est tout à l’extérieur gauche, entre coureurs, spectateurs et barrières à éviter !! Mais finalement à peine 400m de franchi que la rue est suffisamment large pour permettre au peloton de s’étirer correctement. J’alterne entre accélérations et zig-zag. Je retrouve mon coach officiel JO et on repart pour la remontée infernale.

Premier faux-plat d’ailleurs, surprenant, suivi d’un long faux-plat descendant qui nous permet de rejoindre le trcentre-centre-centre-ville piéton !! Super sympa ! Les gens nous regardent entre stupeur et effarement ! Et le nombre de coureurs qui se font interpellés ! « Oh Alain ! », « Didier !! », « Hé salut André !! », « Tu as vu Jacques ?» !!! Convivial !

Et mine de rien déjà 4 kilomètres de parcourus. Mais à un rythme (trop) rapide, je regarde ma montre qui alterne à 13.5 km/h voire 14 km/h. Fraîcheur ? Bien-être ? Ondes +++ ? Par contre j’ai mon « mal du bitume » habituel, une grosse douleur dans le genou gauche, que je mets sur le compte de ce foutu goudron dur. En général ça passe, mais là... Et me voici déjà à chercher les bords de route pour ses graviers ou ses terrains terreux…

Une jolie blonde me remonte mais je ne m'en laisse pas conter ! Le Bouk a sa fierté. Sauf qu'elle revient à chaque fois ! Allez, je me dis que je dois tenir devant jusqu’à la bifurcation avec le 10 kms au 7ème kilomètre, mais horreur, elle a un dossard rouge, la couleur de dossard du SEMI ! …Et ce manège ridicule de ma part va durer… Jusqu’au 10ème kilomètre (oui oui) !!!

Mais déjà parlons du présent, nous sommes au kilomètre 6, nous sortons du centre-ville et rejoignons « ma » base de loisirs ! Pas de chance nous bifurquons tout de suite et apercevons à peine l’étang, je me console en me disant que j’en profiterai au retour puisque nous, nous y repassons !

Mais surtout, c’est le niveau physique qui m’inquiète. Mes jambes sont de plus en plus lourdes. Cardio, respiration, tout va bien. Un peu chaud du fait de mes 2 couches, mais ces JAMBES… Et nous n’en sommes qu’au kilomètre 8, même pas la moitié.

On voit de temps en temps au loin mais pas de Laetitia en vue. Ma blonde est comptabilisée 13ème féminine et j’ai la 12ème en point de mire, mais c’est tout. Pas bon pour p’tit BouK ça… Pas bon du tout.

Km8 j’ai envie de lâcher mais je me fais violence…

Km9 allez j’ai tenu un kilomètre de plus… Et sans cesse ma petite accélération de fierté dès que je sens ma blonde…

Km10, 44’50… C’est bien, voire très bien, c'est déjà très bien mais... Je lâche l’affaire !!! Oh put*** que ça va être long… Comme si j’avais le mur du 30ème kilomètre d’un marathon dans les pattes, avec un final qui se termine au mental. Les jambes d’un vétéran 9, les jambes d’une foulée nature du crossey…

A défaut je me remémore le triathlon puisque l’on est actuellement sur le début du parcours vélo !

Ravito du 11ème, j’ai d’ores et déjà vu les autres s’éloigner au train, je dois tourner à 11 km/h et ne suis plus du tout à ma position, c’est par wagons entiers qu’on me passe !! Cruel. Et pire, la descente derrière le ravito me détruit les muscles les tendons les jambes, pffff !!! #Honte#Shameonyou#.

Et quand je parle de mental… Ben ouais, il faut les faire ces dix derniers kilomètres tout en limitant les dégâts !! Et aussi je m’interroge… Est-ce le manque d’entraînement (10 jours sans sport certes...), les baskets qui auraient moins d’amorti ? Le bitume auquel je ne suis plus du tout habitué à courir avec les sorties épique du TE 73 dans la boue et la neige épinienne… ? BREF

Km12, km13, km14, arrrgh, ils sont combien à crucifier de la sorte p’tit bouk ?! Et super, il y a des bagnoles qui essaient de passer au milieu de nous, ça bouchonne, des coureurs s’énervent, moi-même j’ai envie d’attraper le portable à la connasse qui téléphone en même temps, mdr ! Et merci les gaz d’échappement !

Ravito du 15ème , allez la vue de l’étang prochainement me motive un poil. Mais je crains le retour de JO dont je calcule le possible retour !

16ème kilomètre, 17ème kilomètre avec un 360° à aller chercher, j’ai qu’une envie c’est de couper LOL, d’autant que ceux que l’on croise m’ont pourtant doublé depuis belle lurette ! Mais au moins de ne pas croiser Jo me fait penser que c’est bon pour moi sur ce point !

Par contre gros GRRRRR, on a superbement contourné l’étang sans le voir, triste :-( ! Un peu dégoûté mais bon… Nous voici sur la voie cyclable du parcours càp du triathlon, souvenirs souvenirs… Et psychologiquement ça va un peu mieux… Plus qu’un quart d’heure, puis plus que 10 minutes, puis plus que cinq minutes…

Mais ce final est bof, à courir en zone industrielle ou au milieu de lotissements ! Et enfin, plus que 500m on voit l’arche rouge au loin, mais je n’ai même pas la motiv’ d’aller glaner quelques places de fin de course… Le dernier 100m cependant est gé-nial, comme à Annecy on court dans un corridor au milieu de pleins de spectateurs, euphorique !

J’en termine piteusement en 1 h 46 mn 46 secondes. Décevant, mais il faut bien des jours « sans » pour apprécier les jours « avec » ! Et analyser cet échec !!!

Une première partie courue à 13.38 km/h de moyenne, et une seconde partie à 10.75 km/h ! J’ai plutôt pour habitude de faire l’inverse, là c’est un beau anti-negative-split !!!

 Le Manak a été aérien, Laetitia a été supersonique, JO était juste derrière, Manakette s'est fait plaisir, et le reste du samedi fut parfait ! Kan même !!!


 

 

 

 

 

 

 

 

16 commentaires

Commentaire de aymeric posté le 10-03-2013 à 20:14:13

j'y étais aussi (mais sur le 10) et ta baisse de rythme ne pourrait elle pas être due à la chaleur à laquelle nous ne sommes plus habitués? Deux couches, t'as dû mourir! Bravo pour ta course en tout cas!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-03-2013 à 09:21:59

C'est clair qu'il faisait un super temps !!! Bravo les météorologues une fois encore

Commentaire de l ignoble posté le 11-03-2013 à 07:22:50

c'est lamentable un temps pareil,mais bon.....et dire que les MG rêvent de te rencontrer....quel monde de merde franchement.....

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-03-2013 à 09:22:16

Franchement... Ouais !!!

Commentaire de the dude posté le 11-03-2013 à 10:25:05

Je rejoins l'ignoble, le seul Gro-noblois digne d'attirer l'attention des MG c'est clairement pas toi...
Sinon je l'avais fait aussi ce semi il y a 3 ans et putain moi aussi j'en étais revenu tout cassé.
Que veux-tu mon Bouk, le bitume c'est pas pour nous, nous on est faits pour courir à demi nus sur les pentes herbeuses du Vercors et de la Chartreuse, au milieu des fleurs et des chamois.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-03-2013 à 10:26:46

Oh mon Dude toi tu es un poète toi tu sais me parler !!!
Quant aux MG, il faut croire que le harem du Bouk fait encore rêver... ;-)

Commentaire de l ignoble posté le 11-03-2013 à 11:13:20

les MG m'ont parlé du bouck, mais du dude aussi!!!! .....mais leur préféré reste le kéké........faut dire aussi que les MG sont lyonnais,faut pas tous leur demander non plus.........

Commentaire de Patlyon posté le 11-03-2013 à 21:02:36

pas passionnant c'est vrai le semi de Bourg en Bresse !!! te rejoint complètement

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-03-2013 à 22:54:46

Tu es dur, c'était populaire convivial et vallonné !

Commentaire de tortue01 posté le 11-03-2013 à 23:34:51

t'es sur qu'on était sur la même course samedi??!!alors nu dans les prairies du Vercors et de la Chartreuse??!!ah ces montagnards..lol
et qui sont donc ces fameux MG??désolée de ma question "idiote" jsuis une ptite nouvelle...(rivalité entre kikous??)
Au fait y aurait pas des trails..ou plutot "courses nature"(vu mon niveau de débutante!!) dans ton coin??

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 11-03-2013 à 23:38:59

Salut Tortue !!!
Ah ben des courses y'en a tous les week-ends, toutes plus sympatiques les unes que les autres ! Vercors, Triève, Chartreuse, Bauges, Belledonne, même le Nord-Isère, c'est dire !!!
Les MG sont en réalité les légendaires Machines-Gônes, légendes burlesques de kikourou que je salue ! Pas de rivalité ici c'est le monde des Bisounours voyons !
Et arrête la fausse modestie ;-)

Commentaire de LtBlueb posté le 13-03-2013 à 10:43:47

bon il faut positiver : tu as vu ta soeur , il faisait beau , etc .. :) merci pour le récit !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-03-2013 à 10:47:18

Ma soeur ? Si tu parles de la blonde qui court plus vite que moi il s'agissait de ma future épouse ! Ahahah merci mon Lieutenant !!!

Commentaire de Gibus posté le 13-03-2013 à 16:52:12

Récit plein d'humour en haute altitude vallonnée chaude du côté de Montagnat et St Just.
Un semi facile/dur :
facile 10 kilo
dur les 10 suivants

Bravo finisher

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 13-03-2013 à 16:58:44

Merci monsieur récits !!!

Commentaire de Ptit Denis posté le 16-03-2013 à 17:12:04

Bravo pour ta course et ton attitude positive malgré la "déception du chrono". J'étais également présent sur ce semi et il n'était pas si facile que ça: pas mal de faux plats et les "bosses" des km 10 et 13. Ajoute à cela l'épaisseur de trop (perso j'ai apprécié courir en short et t-shirt) et l'explication est toute trouvée.
Orga, affluence et parcours (à part le passage dans la zone indus et les lotissements sur la fin, t'as raison) au top.
Bonnes courses.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran