Récit de la course : La Montée de la Pène 2012, par naej30

L'auteur : naej30

La course : La Montée de la Pène

Date : 9/12/2012

Lieu : Galargues (Hérault)

Affichage : 367 vues

Distance : 12.3km

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Montée de la Pène 2012

Galargues, le 9 Décembre 2012

  • Montée de la Pène
  • 12km
  • 205m D+
  • Départ 10h

Me voici du côté de Sommières pour ma 12° et dernière course de la saison, la montée de la Pène de Galargues. 12 km au programme et cette fameuse ascension. Je ne connais pas son profil, donc c’est un peu l’inconnu. 400 arrivants en 2011, donc une bon RDV pendant que les traileurs sont à côté de Nîmes pour l’Hivernatrail. Avec Thierry, nous essaierons de porter haut les couleurs du club, plus lui que moi d’ailleurs ;-)

Dès notre arrivée, nous pouvons nous rendre compte de ce qui nous attend. Une sacrée côte !! Prévue au km 3.5, pour moi elle arrive trop vite sur le parcours car il restera 4km de relance dont 2 en faux plat, et je risque de perdre tout le bénéfice de l’ascension sur cette fin de partie. La vitesse n’étant pas mon point fort. L’objectif du jour est de rentrer dans le top 80. Pour cela, et au vu du profil, la tactique est de me placer dans le premier quart pour atteindre le pied de la montée, envoyer du lourd dans l’ascension histoire de me placer, puis gérer la descente pour garder du jus sur les 4 derniers kilo histoire de limiter les débordements de toute part.

Tous sur la ligne de départ, on ressort le collant au dépend du short, il fait 2°C, mais au soleil, ça va. Le peloton part à toute vitesse comme à son habitude. Je prends mon rythme et garde un œil sur Thierry qui file devant. Les premiers km défilent à toute vitesse, je double, me fait doubler …. Le peloton fait le yoyo. Le juge de paix se dresse devant nous. On quitte le bitume pour attaquer l’ascension, un sacré mur !! Immédiatement je commence à doubler les coureurs, sans me faire dépasser. Montée courte, 1km mais intense, 150+. J’en ai profité pour bien remonter .... (la suite)

2 commentaires

Commentaire de Toffee posté le 19-12-2014 à 21:34:24

Je viens de tomber par hasard sur ce récit. Que de souvenirs, je vais courir par là bas pendant les vacances, moi qui croyait être le seul trailer dans cet endroit perdu !! Et je découvre une course de Noel qui a lieu depuis 10 ans, INCROYABLE !!!
Belle perf soi dit en passant, cette côte est un vrai cass patt'

Commentaire de naej30 posté le 24-12-2014 à 17:19:59

oui une belle petite course de fin d'année, avec cette belle côte et quand la météo est avec nous ......

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran