Récit de la course : Trail nocturne de Soulaires - 18 km 2013, par ejouvin

L'auteur : ejouvin

La course : Trail nocturne de Soulaires - 18 km

Date : 9/2/2013

Lieu : Soulaires (Eure-et-Loir)

Affichage : 544 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

J'ai plus faim

Bon allez, on casse un peu la routine.

Inscription à ce "petit" trail de nuit de distance assez courte, je n'aurai pas dis cela un an plus tôt Embarrassé. C'est la grande expédition, départ de la région Parisienne pour aller chercher mon pote en Haute Normandie, puis descente vers Chartres. Piou quelques heures de routes pour aller courir dans un petit village. Mais quelle idée me diriez-vous...

 

Celui-ci s'inscrit dans la poursuite de la préparation, avec pour objectif de se faire péter le cardio. L'inscription est réalisée trois jours avant par téléphone avec l'organisateur. Ils sont victimes de leur succès et ne pensaient pas atteindre la limite des 500 participants au total.

 

Finalement, nous arriverons à 17h sans aucun problème. Un parking est improvisé dans une ferme. Sympa, nous pouvons voir deux chevaux. Mais ne perdons pas de temps, il fait frais et il faut récupérer les dossards. En allant à la table d'inscription, nous passons devant le ravito de fin de course.

En fait ravito n'est pas le mot.... C'est une ORGIE, un GUEULETON hyper copieux. Autant dire que ça donne envie de boucler rapidement le parcours pour profiter de tout ce qui est proposé. Et j'en aurai plusque profiter, sans modération Embarrassé

  • Petite tartine de pâté / rillette.
  • Des fruits à gogo.
  • Pleins de soupe oignons, vermicelles
  • Café

 

Bref, il y aura de quoi se faire un bon petit repas, mais avant il faut s'échauffer. C'est bien la première fois que je serai studieux la dessus, mais bon pas le choix avec mon pote qui me pousse... Nous en profitons donc pour reconnaitre le premier kilo du parcours, qui part vite en single. Il faudra bien se placer, pour éviter les bouchons...

 

15' après que les concurrents du 9km soient partis, c'est à notre tour d'être lâchés dans la nature. Cette fois ci, je suis quasiment en première ligne au départ.

 

Une fois le départ donné par le Monsieur le Maire, ça part vite, très vite... Suis jamais parti comme ça moi. Je ne le verrai que lors du transfert sur le PC, mais 4'25 sur le premier kilo, de la "folie" pour moi. Et pour autant, je me fais de nouveau passer de tous les côtés. Grrr, il faut encore que je reste concentré pour ne pas me cramer, et me dire que je reviendrai sur la deuxième partie. Enfin, il faut l'espérer.

Je verrai le chrono au deuxième kilo, 4'50 et c'est là que je me suis dis "Punaise, tu es mal, tu vas exploser"... Bon bah tant pis, on va se mettre le cardio à plus de 160, objectif 165 et nous verrons bien.

 

Le parcours n'est pas franchement compliqué, il y a bien trois belles petites montées, mais assez courtes. Mais c'est un vrai régal. Cela alterne des singles et des passages en bordure de forêt. Ainsi, nous avons des espaces pour dépasser, ou se faire dépasser sans trop se prendre la tête. Et l'avantage de la nuit, c'est que l'on ne voit pas super bien des grandes plaques de boue, alors pas de question à se poser... Tout droit dedans Rigolant Heureusement que j'avais brossé mes pompes juste avant, elles sont de nouveaux dégueux

 

Un passage m'a marqué, lorsque nous étions dans une espèce de rigole. Bon bah là, il fallait filer droit, impossible de faire le moindre écart. Puis un petit passage dans un fond d'eau et une butte pleine de boue à passer avec une corde. Les mains en sont sorties marron.

 

Concernant le balisage. Juste parfait. Des flèches de partout et des passages aux flambeaux. C'était juste magnifique. A priori, un balisage n'était pas tip top sur la fin, mais seuls les premiers ont été "pénalisés". Cependant, cela n'a pas du tout changé le classement et lors de la remise des récompenses personne n'a râlé.

 

Donc en conclusion, vous l'aurez deviné, il est EXCELLENT pour s'amuser un peu. Bénévoles super sympas, un accueil familiale et j'ai même eu le droit de dire un ou deux mots au micro après mon arrivée. Ok, j'ai surtout toussé dans le micro, mais ce n'est pas grave.

 

Question résultat, j'ai finalement à peu prêt tenu le rythme et le cardio a tenu. 41ème/228 avec 1h34'43, donc plutôt pas mécontent. Mais c'est anecdotique par rapport au bonheur que j'ai pris à aller à ce trail. Par contre, le chemin de retour bof Criant Et oui, fallait retourner en Haute Normandie, puis retour à la maison. Autant dire que le dimanche a été calme...

4 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 12-02-2013 à 09:28:01

Vraiment sympa ces petites courses sans prétention, et toujours cette ambiance nocturne!!!

Commentaire de ejouvin posté le 12-02-2013 à 11:16:58

Plus que sympa...
C'était génial et sans prise de tête.

Commentaire de Arclusaz posté le 07-03-2013 à 12:24:02

Tiens, je l'avais loupé celui là : pourtant l'odeur des victuailles aurait du m'attirer....

bravo pour ta belle motivation et la constance de ta progression.

Commentaire de ejouvin posté le 07-03-2013 à 14:19:12

Merci encore. Je vois que tu suis mes CRs au fur et à mesure. Encore une fois, cela me donne encore un peu plus de motivation.
Pour la progression, je pense que je pars de loin surtout. Donc pour le moment, nous pouvons voir de la progression à chaque fois, histoire de rattraper le retard. mais tout cela va se tasser...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran