Récit de la course : Trail des Marcassins - 34 km 2013, par ejouvin

L'auteur : ejouvin

La course : Trail des Marcassins - 34 km

Date : 3/2/2013

Lieu : St Brice Sous Forêt (Val-d'Oise)

Affichage : 685 vues

Distance : 34km

Objectif : Pas d'objectif

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

De la boue tu as voulu ? De la boue tu auras

Me voilà inscrits sur l’Icetrail en ce début 2013, avec pour réputation la boue de 2012. Je n’aurai eu « que » de la neige. Dommage

 

Acte 2, le trail des Marcassins, et là, je vais être servi. Suite à mes déboires de ce début d’année, je prépare le sac la veille au soir.

  • 4 tee shirt
  • 2 shorts
  • 2 paires de chaussettes
  • Pièce d’identité, certificat médical

 

Tout y est, je vérifie deux trois fois le sac, normalement je suis prêt. Me reste plus qu’à arriver à l’heure. Pour cela, je vais mettre toutes les chances de mon côté, avec un réveil très matinal. Résultat, j’arrive à 8h30 sur le lieu de départ, pas trop mal pour un départ à 10h.

 

Il me reste à attendre mon pote / conseiller / coach, qui vient en off avec l’accord des organisateurs. Quelques échanges SMS avant qu’il arrive et l’objectif est lancé. Faire moins de 3h… Heu, je crois qu’il se trompe de personne, dans ma tête c’est plutôt 3h30.

 

Voilà, le décor est planté, il faut se farcir les deux boucles à présent. Mais, tout était trop parfait. Mon sac est trempé dans le bas du dos. A priori pas de fuite (va falloir investiguer) et je décide de ne pas prendre le Camel Bag, pas envie d’avoir le dos trempé. Heureusement, mon pote peut me fournir une ceinture porte bidon, lui partira avec une gourde à la main. Sympa le pote.

 

Direction ligne de départ de gauche. Il n’y a pas grand monde et cela permet de se placer à peut prêt correctement. Et pan, le départ est donné.

Il ne faudra pas plus de cent mètres pour rencontrer la boue bien épaisse. Deux options se présentent à nous :

  1. Contourner
  2. Tirer tout droit

Le choix est vite fait, si elle est déjà présente, c’est qu’il y en a partout. Et tôt ou tard, il faudra salir les chaussures. Alors autant commencer tout de suite. Donc, nous tirons tout droit. Ca va me faire monter très rapidement le cardio, les pieds collent, et nous sentons bien l’effet ventouse.

 

Les trois premiers kilomètres seront très difficiles pour moi. Incapable de me mettre dans le rythme, le cardio au taquet… je ne devrais pas essayer de le suivre. Au profit d’une descente, il m’explique « Tu te laisse aller, avec le poids ça passe tout seul ». Heuuu, sauf que je ne suis pas à l’aise et le voilà qu’il part. Cela signe la fin de notre collaboration sur cette course, et je suis livré à moi-même et mes sensations.

 

J’essaye donc de limiter le cardio, mais pas simple avec cet enchainement de montées, certes courtes mais encore trop raides pour moi. De plus, je me fais passer de tous les côtés. A cet instant, je me dis que la course va être longue, très longue, et très pénible. Pourtant, les temps au kilomètre ne me paraissent pas si mal.

 

Au kilo 9, je passe pour la première fois sous les 5’, grâce à un faux plat descendant. Ca remonte le moral, mais je n’arrive toujours pas à reprendre des coureurs, du moins pas assez à mon gout.

Et puis, cela n’arrête pas de monter / descendre, et avec cette boue de partout, ça use un petit peu les jambes, mais pas le moral. Bah oui, j’en voulais, j’en ai à présent. Alors, à moi d’être content… et de profiter de ces larges marres. Au pire, les pieds sont un peu froids, mais au moins nous nous amusons bien.

 

Le déclic arrivera un peu après le km 14, où je vais enchainer deux kilo en moins de 5’. Bon ok, c’est encore en descente, mais je n’ai plus trop les jambes lourdes et je sens un regain de forme.

 

Après, tout va aller très vite, enfin c’est l’impression que cela me donne. Passage de ravito sans arrêt, où certains font une légère pause bouffe, boisson, pipi etc. Et enfin le cardio qui stabilise en dessous de 160, sauf dans les montées.

J’aperçois certains qui m’avaient déposé. Je les passe sans état d’âme, et espérant juste qu’ils ne reviendront pas. Et c’est le cas. A partir de ce moment, je ne me ferrai plus passer, et ça me fait plaisir. La vue des concurrents devant moi me motive, mais ils se font plus rares. Alors quand j’en passe un, je me motive pour qu’ils disparaissent de mon champ de vision. On s’amuse / motive comme on peut.

 

Au dernier kilomètre, je vois mon pote, qui en a terminé depuis un moment, m’attendre à un croisement. Il a du parler de moi ce couillon, j’ai le droit à plein d’encouragement des bénévoles / accompagnateurs. Nous rejoignons la ligne d’arrivée tout en discutant. Il m’annonce qu’il a terminé en 2h58 et 10ème virtuel, bah oui il était en Off. C’est vraiment une brute, partir avec moi et finir 10ème… Il a du faire peur à plus d’un sur sa deuxième boucle.

A ce moment, je suis content car il me trouve frais et relâché. Ah bah voilà une bonne nouvelle, si je fais bonne impression. La ligne franchie, j’effectue un dernier bain de pieds dans une petite flaque de boue, histoire de résumer la course.

 

34km à la montre, et en 3h17’23. L’objectif fixé n’est pas atteint, mais ça c’était avant de voir l’état du terrain.

Sinon plutôt content, mais aucune idée du classement à ce moment là. Je n’arrive pas à savoir s’il y a du monde derrière. Le classement est donc honorable, 34ème.

 

 

Maintenant que j’ai raconté ma vie, je voudrai vraiment remercier les organisateurs :

  • Superbe course. Un balisage tip top et de joli chemins
  • Départ sur deux lignes un peu étrange, mais pour ma part je n’ai constaté aucun bouchon. C’était donc peut être une bonne idée, car la différence de parcours est vraiment faible.
  • Un très bon ravito à la fin, n’ayant pas gouté à celui de la mi course.
  • Un très bel accueil, car accepter mon pote en Off comme ça, accepter qu’il « profite » de l’organisation c’est très sympa. Bon, cela ne veut pas dire qu’il faut y aller l’année prochaine sans payer, mais joli geste de leur part.
  • Une très bonne ambiance tout au long du parcours. Du fait des « boucles » tout le long du parcours, nous revenions souvent sur les mêmes personnes. Ca permettait de dire des conneries, de se donner rendez vous dans 10 minutes … Et donc, très sympa, j’ai adoré.

 

A l’année prochaine peut être, car pas mal du tout pour un début d’année.

 

14 commentaires

Commentaire de Mamanpat posté le 05-02-2013 à 19:13:26

Qu'est-ce que certains ne feraient pas pour trouver le prétexte de patauger dans la boue !!! ;-)
Bravo belle boue, euh course !

Commentaire de ejouvin posté le 05-02-2013 à 23:03:39

Oui MamanPat, c'était de la belle boue.
Des flaques, de l'eau, de la boue profonde, de la glaise, y avait de tout ;)

J'ai attendu 37 ans pour avoir le droit de rentrer dégueulasse sans me faire gronder.

Commentaire de Sabzaina posté le 05-02-2013 à 20:31:04

Très sympa ce CR Etienne.
Tu as fait un sacré bon temps et une bonne place; je n'en doutais pas une seconde remarque.
Par contre, j'ai pas compris pourquoi t'avais emporté 4 tshirt :P

Commentaire de ejouvin posté le 05-02-2013 à 23:06:47

Merci merci, motivant de voir ces encouragements pour la suite. Mais l'important n'est pas ici, rendez vous fin Mai surtout...

Commentaire de Warthog posté le 05-02-2013 à 21:01:06

Je suis totalement d'accord avec toi sur le chapitre "remerciements aux organisateurs".
Comme Sab, je suis preneur d'une explication sur les 4 T-shirts :)

Commentaire de ejouvin posté le 05-02-2013 à 23:05:57

Pour Sab et Warthog, la raison des 4 tee shirts, et encore j'ai oublié les deux paires de chaussettes dans mon CR...
Alors, j'ai la facheuse tendance à oublier des affaires, à les sortir du sac sans les remettre, à les perdre dans la voiture, et tout autre raison pour me retrouver "cul nu" au départ des courses.

Donc là, j'ai pris un max de trucs, pour finalement ne mettre que deux tee shirt, mais au moins, j'étais équipé ;)

Commentaire de PhilippeG-575 posté le 05-02-2013 à 22:02:13

Bravo pour ta course Etienne (c'est grâce à Sabine que j'apprends ton prénom)
Malgré ton manque de sensation tu finis bien.
Le ravitaillement de l'arrivée comportait du vin chaud, de la bière, des pommes, sandwiches, pas si mal avec un beau tee-shirt technique et au vu du modique prix de l'inscription...
Bonne récup:
Philippe

Commentaire de ejouvin posté le 05-02-2013 à 23:08:35

Merci Monsieur.
Je ne suis pas grand chose par rapport à ta performance...

Oui ravito à la fin était bien sympa.
Je ne me souviens plus vraiment du prix de l'inscription, mais pas souvenir que cela était énorme non plus. Donc je suis totalement d'accord, pour ce prix là... trop bien

Bonne récup à toi aussi

Commentaire de PhilippeG-575 posté le 06-02-2013 à 10:10:11

Merci Etienne mais je n'ai rien fait de spécial, je m'entraîne c'est tout, tout comme toi ;-) (du moins je l'espère...)
@+ sur une autre course.
Philippe

Commentaire de ejouvin posté le 06-02-2013 à 18:26:41

Oui Philippe, je m'entraîne. Sinon je ne serai vraiment pas juste.

Commentaire de Arclusaz posté le 06-02-2013 à 14:25:24

il m'épate ce petit jeune, il m'épate.... et ce n'est qu'un début !
bon, faut pas s'emballer, mais ça me semble bien partie cette affaire.....

Commentaire de ejouvin posté le 06-02-2013 à 18:14:04

Mais non Arclusaz, ne soit pas épaté. Il y a plein de personnes bien plus épatantes, surtout vers Lyon ;)

Comme tu dis, ce n'est qu'un début, il y a encore beaucoup de travail à fournir et cela ne veut absolument rien dire. J'étais peut être dans un super jour... Les futures courses nous le diront.

Et soyons prudent, donc pas d'emballement juste de la prise d'expérience. Surtout éviter les blessures.

Commentaire de Sabzaina posté le 06-02-2013 à 18:15:01

Je confirme, il y a de quoi être épatée.
Etienne ira loin. S'il ne se crâme pas trop vite ;)

Commentaire de ejouvin posté le 06-02-2013 à 18:20:21

Et je confirme, pas de quoi être épaté(e)s ;)

J'ai pas l'impression de faire de chose extra ordinaire, et oui il ne faut pas se crâmer. Pour cela que j'ai des jours de repos dans l'entrainement ... et que je fais de belles grosses nuits ces derniers temps

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran