Récit de la course : La Course des 2 Rivières 2013, par keaky

L'auteur : keaky

La course : La Course des 2 Rivières

Date : 20/1/2013

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 470 vues

Distance : 11.51km

Matos : Brooks Cascadia 7

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Et de Deux...Rivières !!!

Nouvelle année, nouvelle saison..et on continue sur les mêmes bases..

En 2012, j'avais déjà participé à la Course des 2 rivières, un parcours entre le 10 km route et le trail court, qui part de Millau et longe les deux rivières : le tarn et la Dourbie. L'ambiance y est bon enfant et tous le monde vient pour passer un bon moment.


2013 n'échappe pas à la règle. Malgré le froid, je me pose un "ultimatum" la veille : "Si demain il neige en ouvrant les volets, je fais la course !!". Et je l'ai réfléchi en espérant qu'il allait neigé.. Effectivement pour certains ça aurait été plutôt le contraire. Mais bon, j'habite à 2 minutes du site..

Du coup, dimanche matin, 9 heures, en ouvrant les volets, quelle (agréable) surprise de voir les petits flocons virevoltés..allez, p'tit déj', café et cap à La Maladrerie où est donné le départ.

Sur place, au premier coup d'oeil, il y a beaucoup moins de monde que l'an dernier (ça sera confirmé : 70 de moins..), inscription sur place, on ne se bouscule pas et avec une surprise surprenante : un tee-shirt technique offert..L'an dernier c'était un poignée-éponge.


Je repars me préparer au chaud dans la voiture et décide de sortir 10 minutes avant le départ, et avec le vent, la faible neige qui tombe, tous le monde trotinne pour éviter de tro pse refroidir. Avec un collègue trouvé sur place, on fait de même jusqu'au top départ.

Cette année pas de danseur..mais on s'en passe volontier : ça caille :)



10h30 : c'est parti pour un peu moins de 12 kilomètres. Ma stratégie, courir plus que ce que je fais d'habitude sur le plat, gérer lors des montés et accélerer en descente..jusque là, rien de compliqué. Mon objectif : faire moins que l'an dernier : moins de 59 minutes..

Les 2 premiers kilomètres se passent bien, je déroule et essaye de suivre certains qui ont un bon rythme (12-13 km/h, pour moi oui c'est pas mal...).

Dès les premières montés..j'en dépose, il me reste les mollets d'octobre. Un replat irrégulier géré au cardio puis grosse descente..béton..comme dans le résumé. j'en dépose de nouveau au moins 5.. (km 3).

S'en suis un chemin en terre dans une longue plaine bien plate de 2 km où ont longes la Dourbie et où je gère de la même manière..au cardio! Ce sera ainsi jusqu'à Massebiau, au km 5, où l'on se retourne en direction de Millau.

Pour reprendre un nouveau chemin, on fait une bonne grimpette goudronnée. Reflexe du trail, je me mets à marcher..je vais aussi vite que les coureurs près de moi mais j'ai l'impression de me crever pour rien, je r'enclenche le trottinement et ça passe bien, je m'accroche à des salomon rouge et bleu qui me traînent jusqu'au ravito..que je ne prendrais pas, j'ai ma gourdinette.


Au km 6,5 : la montée qui fait mal aux pattes, tous le monde court au départ de celle-ci..sauf moi, je l'ai déjà faites en courant plusieurs fois et à chaque fois je me suis fait péter le cardio..du coup là, marche rapide, et ceux qui m'ont doublé en bas, je les retrouvent en haut, légèrement oxy.. Même si je n'ai rien gagné, j'ai gardé quelques forces pour la fin.

Longue descente jusqu'à la longue et monotone piste cyclable des campings : gestion du foncier... Je fais passer le temps en comptant ma respiration, je regarde ma montre pour m'informer de mon temps au 10ème km, 52'25''..pffff :/

Plus qu'à cravacher jusqu'à l'arrivée où comme chaque année, il me reste du jus et j'envoi tout ce que j'ai..seulement 1 place de récupéré, un petit sprint histoire de sans rattraper le gars devant moi (fairplay....humm!!) et arrivée en 1h00'10'' pour 11,51 km..

Bon l'objectif temps n'est pas rempli, mais il y avait cette année 350 mètres de plus..donc c'est bon c'est validé, on se rassure comme on peux ;)

Victoire de Maël Alric en 40'46''. Chez les filles, la Ruthénoise Erna Fontein (29e) s’impose en 51 minutes devant Aline Lautard (38e).


Pas encore les résultats pour moi mais d'après l'Equipe : 70/122soit 57 % soit mieux que l'an dernier  (à 3% prêt...)..du coup bien content, bon travail de ma vitesse, j'ai vu la neige, des copains. Un bon dimanche matin en somme.



Au fait, encore un cadeau à l'arrivée : une petite médaille en terre cuite (oui on est sur un ancien site gallo-romain..) et d'un gobelet en plastique pliant avec son étui... Le tout pour une inscription de 8 €... Qui dit mieux ??!!

Merci aux Spiridon Club Aveyronnais et ses bénévoles pour cette course bien sous tout rapport ;)




Prêt pour l'Enfer des Palanges le week-end prochain !!!!

Merci de m'avoir lu.


3 commentaires

Commentaire de AdrienArguel posté le 21-01-2013 à 21:13:29

Yeah !! Good Job my friend !! Sympa ton récit, on a qu'a fermer les yeux et on refait la course dans sa tête. Repose toi bien en vu des Palanges ... Les cuisses vont fumer !! ;-)

Commentaire de domi81 posté le 23-01-2013 à 06:36:04

ah,un 1er CR !
félicitations pour la course et merde pour la nocturne.

Commentaire de keaky posté le 23-01-2013 à 09:02:02

Merci domi !! Et oui, il y a toujours une première fois. 2013, je m'y attèle ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran