Récit de la course : Les Foulées de Mons Boubert 2013, par ejouvin

L'auteur : ejouvin

La course : Les Foulées de Mons Boubert

Date : 5/1/2013

Lieu : Mons Boubert (Somme)

Affichage : 391 vues

Distance : 10.11km

Objectif : Se défoncer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Une BELLE course à recommander

Et voilà, l'année 2013 a commencé, et voilà la première course. Je cherchais un petit 10km pour la reprise, histoire de voir où j'en suis question vitesse après un peu de repos et une reprise des séances de VMA.

Cependant, je rédige ce CR dans le seul but de rendre hommage à l'organisation. Après, libre à vous de lire la suite, mais je ne voulais pas mettre ce point important en fin de CR...

 

Alors pour 10 euros, les organisateurs nous proposent:

  • La course (encore heureux)
  • Un lot à une tombola (tout le monde gagne enfin de ce que j'ai vu)
  • Un repas
  • Une soirée dansante (j'ai du rentrer avant, 2h30 de route quand même)
  • L'envoi du journal local la semaine suivante avec les résultats (à l'heure actuelle, je ne l'ai pas encore lu)
  • Un accueil exceptionnel, très chaleureux.

Je me suis retrouvé à une table avec des locaux qui ont entamé la discussion comme si nous étions potes. Des coups à boire m'ont été proposé, un vrai accueil. Et ça fait du bien de découvrir cet accent Picard, tant moqué dans des émissions de télé-réalité stupides.

 

 

Absolument rien en région Parisienne et je dois faire le voyage en Picardie. Autant dire Mons Boubert, c'est un petit village, bien perdu (aux yeux d'un "Parisien") dans la campagne. L'arrivée se fait au GPS et une fois arrivé, il ne faut pas plus d'une minute pour trouver le point de départ. Pleins de gamins avec un dossard, et quelques adultes. Bon bah, j'ai passé la mairie, un petit demi-tour pour revenir dans le village.

Pas de place sur la rue principale, je prends à gauche dans une jolie petite montée. Je me gare tant bien que mal, et surtout en me disant "Mince, si on se tape cette rue, je suis mort pour le test sur un 10km, on oublie le chrono".

 

Récupération du dossard en 20 secondes chrono. Normal, il n'y a pas grand monde. Bon, il est temps de se préparer et de s'échauffer, direction la voiture pour se mettre en tenue. Surprise, j'ai oublié mon short. Mince, pourtant j'avais fais attention à ne rien oublier, suite aux galères la semaine dernière à Houilles pour mon certificat médical. Petit à parté sur Houilles, ils ont été super sympa car ont accepté le transfert par mail de ce dit certificat.

 

Mais là, il n'est même pas question de retourner à la maison (2h30 de route) ni même de chercher un magasin de sport... Je me suis vu courir en caleçon ...

Mais, c'était sans compter la bonne ambiance du coin, du fait qu'il y a peu de monde et op un coureur me prête un fuseau. Sympa le monsieur, même si il a du être amusé.

Et confirmation, la montée où est ma voiture, et bien on va se la faire 3 fois. Hum sympa le programme. Donc, j'oublie le chrono (fixé à 40') et je modifie l'objectif. Je vais me contenter d'essayer de faire sauter ceux avec qui je bataille à chaque passage de cette bute.

 

Nous attendons la fin de la course précédente, un 3km, qui nous aura démontré par A + B que le certificat médical est obligatoire, ainsi qu'un contrôle cardiaque quand on veut se lancer dans le sport. Heureusement, la personne s'en sortira...

 

Nous sommes sur la ligne départ, tout juste déssinée sur la route. Puis le speaker dans la voiture de tête annonce le départ par un simple "C'est parti". Surprenant, mais ça témoigne de la simplicité de cette organisation. Nous ne sommes vraiment pas beaucoup, moins de 100 et quelques marcheurs. Quel bonheur, personne ne se marche dessus.

 

le départ est donc en légère descente, puis demi tour au bout de 700m. Quand ça descend à l'aller, forcément ça monte au retour, mais sur la première boucle ce n'est pas génant. Et voilà la montée, je garde mon objectif en tête et je fais sauter 3 coureurs. En haut, demi tour, virage à droite et à nous la lente descente. Un mec me reprend, prend le relais mais je le laisse filer. Oui, si je veux le tenir, je ferrai monter le cardio à plus de 180, ma limite fixée.

 

Nous descendons lentement, virage à gauche, puis à droite et ça remonte légèrement. A nouveau un demi tour, pour rejoindre le départ, encore en pente, et on recommence. J'en profite pour reprendre trois coureurs, je suis content parce que je me sens pas trop mal pour mon niveau. Je reste avec eux avec toujours l'objectif en tête, les oublier dans la montée. Elle arrive et op ça fonctionne.

Mais, il faut toujours être lucide... Je vais alors tirer tout droit et me retrouver dans une ferme... Et me voilà de nouveau derrière. je reviendrai sur deux d'entre eux mais le troisième est parti. Je l'aurai en ligne de mire jusqu'à la fin sans jamais réussir à le reprendre. Dommage, mais bon je ne joue pas la gagne, alors tant pis.

Forcément, lors de la troisième boucle, je fais plus attention, mais le faux plat et la montée se font de plus en plus difficiles. Comme c'est le dernier tour, je sers les dents et m'efforce de me mettre dans le rouge pour tout lacher. Finalement, ça passe pas trop mal et je finis le parcours quasiment sur le même rythme qu'au départ, soit 4'02 min/km.

 

A la montre, j'ai 41'59 sur un peu plus de 10km (10.11) et suis bien content sachant que ma précédente marque était de 44"16, sur du beaucoup plus plat.

 

Mais le plus important à retenir, ce n'est pas ma course, mais cette superbe organisation. Si je peux, je reviendrai l'année prochaine.

2 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 12-01-2013 à 09:26:11

Dingue comme tu progresses !
bon, en même temps, tu sembles motivé : 2h30 de route pour un 10km, c'est impressionnant. Mais, ce n'est pas comme cela qu'il faut compter : ta course fut aussi et surtout un prétexte pour aller dans un coin où tu ne serais jamais allé, de rencontrer des gens avec qui tu n'aurais jamais parlé, d'essayer un collant que tu n'aurais jamais porté (!!!)). Bref, ça valait le déplacement.
A bientôt au Flore !

Commentaire de ejouvin posté le 12-01-2013 à 11:40:11

Salut.

Oui exactement, je suis allé découvrir un endroit que je ne connaissais pas. Les gens sont vraiment super cool dans ce coin, ça a été un régal.

Merci pour le dingue ;) Mais tu sais autant que moi que la vitesse sur le plat n'est pas mon objectif principal. Il va falloir travailler les montées et descentes. Cependant, ça fait toujours plaisir.

Au Flore ? Heu je ne vais pas m'engager dès à présent, même si... en gros, je rempile l'année prochaine c'est quasi certain.

A bientôt au Flore ou ailleurs, en espérant que tout va pour le mieux pour toi.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran