Récit de la course : Cross des Myriades 2012, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Cross des Myriades

Date : 25/11/2012

Lieu : St Priest (Rhône)

Affichage : 538 vues

Distance : 6.8km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un parcours performant.

Un parcours performant.

Après l'annulation du cross d'Ambérieu, j'ai regardé le calendrier des cross, et c'est sans hésitation que j'ai choisi celui de St Priest, le cross des Myriades.

C'est, en plus, la 20° édition.

 

La course des vétérans et juniors vient juste après celle dite populaire à laquelle prennent part pas mal de licenciés quand même.

 

Après le retrait du dossard, je pars faire le tour de chauffe.

La grande boucle a subi un peu les travaux d'à côté, notamment lors de la remontée dans le bois.

Ce parcours toujours très performant est aussi un vrai cross comme me le fait remarquer Paillard du club de l'EAB qui râle car toutes ses filles ne sont pas venues.

Elles veulent et peuvent aller au France mais rechignent quand il faut se lever pour venir en découdre avec les autres.

Je le laisse pour aller chausser mes pointes.

 

Il n'y a pas beaucoup de monde du département de l'Ain.

Les gars de Bourg et ceux de Balan n'ont pas répondus présents.

Je suis avec Marc de Asvel avec qui je cours souvent.

 

Le départ est donné et le petit peloton des juniors et des vétérans s'élance assez rapidement.




Le terrain de foot en stabilisé avalé, nous rentrons sur le parcours.

 

Le tour des autres terrains de foot et nous revenons vers le final ayant parcouru la petite boucle.


Trois autres grandes s'offrent à nous.

Je suis toujours dans un rythme assez soutenu.

 


Nous montons maintenant vers le bois.

Quelques méandres et la petite bosse est avalée.

Cela redescend de suite et quelques virages nous ramènent vers la zone d'arrivée.

 

Le bénévole avec qui j'avais discuté avant l'épreuve m'encourage, sympa.

Marc en plein effort.

Nous replongeons sur la zone en sable. Sur le terrain de foot, les filles s'échauffent. Anne Sophie nous poussent à aller encore un peu plus vite.

 

Le virage au bout est pris à la corde.

Nous sommes 3, 4 sur le même tempo.

Je suis derrière un gars de Villeurbanne et devant un autre de Chaponost.

 

Dans la butte, le junior de Bourg s'est arrêté. Il est à terre et semble s'être blessé.

Les tournants avant le retour ne changent rien à notre petite échappée belle.

 

Le 3° et dernier tour est entamé. Je prends le relais avant le sable.

Les gars sont derrière moi.

On remonte et je ralentis pensant que quelqu'un va me passer. Mais tous restent derrière moi.

Virage à droite, ça redescend un peu, virage à gauche. La butte. Le tour de l'arbre. La descente. La ligne droite en faux plat. Je laisse encore du mou et le gars de Villeurbanne me passe. Virage à gauche. L'autre gars de Chaponost me double également.

Je le suis, repassant l'autre gars.

On passe l'entrée du parc, le bénévole m'encourage encore.

Nous sommes sur le haut du terrain.

Je me mets aux côtés du premier. Il regarde sur la droite et j'accélère en même temps un grand coup. Au bout je prends le virage à droite au taquet et tire sur les bras pour remonter la petite butte à gauche. Je me cale le long de la rubalise et arrive dans la descente puis dans le sable. Personne ne m'a suivi. La dernière ligne droite. Je relance encore et franchis la ligne.

Quel final je sors. C'est vraiment le pied ces cross.

Sur ces 6,8 km, j'ai tourné à 15 à l'heure, pareil, à quelques secondes près, qu'en 2010 et 2008.

Il n'est pas mort l'ancien.


Le peloton des As.

Lucas dans la course séniors.

Anne Sophie.

Anne Cécile Thévenot

Cathy Dubois qui va gagner la SaintéLyon la semaine suivante

Mélina Robert-Michon championne du lancer du disque, 12 fois championne de France, 4 fois les JO, maraine des Myraides.


Crédit Photos : Comité athlétique du Rhône, Bernard Suzat - Asvel.

2 commentaires

Commentaire de lulu posté le 12-12-2012 à 19:35:50

Quelle caisse !!!

Commentaire de laulau posté le 12-12-2012 à 22:41:04

T'as raison, c'est le pied, le cross. Quel dommage que ça n'intéresse pas grand monde !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran