Récit de la course : Semi-Marathon de Thionville 2006, par espace_marathon88

L'auteur : espace_marathon88

La course : Semi-Marathon de Thionville

Date : 23/4/2006

Lieu : Thionville (Moselle)

Affichage : 1087 vues

Distance : 21.1km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

le semi marathon de thionville

Le semi marathon de Thionville (57)


De retour à Thionville en ce dimanche matin pour disputer ma deuxième édition a ce semi marathon.



Ce matin, les températures sont bien fraîches, si bien que je devrai gratter le pare brise de ma voiture.
Ce n’est pas plus mal car ces derniers jours, la chaleur commençait doucement à se manifester. Et sur de longue distance, je préfère des températures pas trop haute c’est mieux pour la performance final.

J’arrive à Thionville un peu avant huit heures, je me dirige vers les inscriptions pour ne pas être pris dans la foule et là surprise les portes du gymnase sont fermés, il faut attendre huit heures pour pouvoir s’inscrire.


inscriptions

Après un petit quart d’heure d’attente, nous pouvons enfin rentrer s’inscrire, enfin c’est ce que je pensais jusqu'à l’approche d’un organisateur qui lance : priorité pour les inscriptions du 10km, les coureurs du semi peuvent attendre. grr elle est pas mal celle là.
On doit déjà payer 3 euros de plus pour une inscription sur place et on doit attendre !!


lieu des inscriptions

Quelques minutes plus tard, je récupère enfin mon dossard et vais dans le stand pour retirer mon dossard. Cette année, les dossards sont bien beaux.


tee shirt de la course

En attendant l’heure du départ, je suis aller prendre un petit cafe juste a coté de la ligne de depart comme l’année dernière. Il ne faut pas changer les habitudes.
En ressortant du café, nous pouvons assister au départ du 10 Km, il y a pas une grande foule apparemment les gens préfèrent maintenant courir les distances plus longues.


l'aire d'arrivée

Avant de regagner la voiture, petit tour dans les stands prés de l’arrivée, on y retrouve un endroit consacré aux pieds avec la présence de podologues. Un autre stand Décathlon et des endroits où on peut voir la retransmission de la course sur écran. Mais cette année, le matériel n’est pas adéquate, on n’y voit quasiment rien c’est beaucoup trop sombre.

L’heure est venue d’aller se changer, toute nouvelle tenue aujourd’hui pour changer. Quelques minutes à courir lentement dans les rues de la ville avant de regagner l’endroit du départ.



Sous la banderole, il y a beaucoup plus de coureurs que sur le 10, peut être sept cent coureurs.



Je me place dans les premières lignes et le départ est donné assez rapidement. C’est parti pour un 21.1km en espérant faire un peu mieux que l’année dernière (1h30).




Je me place rapidement derrière la première féminine, je connais bien leur niveau donc si je reste dans leur dos, je serais certainement sous les 1h30.




Apres quelques hectomètres dans les rues de la ville, nous rejoignons les bords de la Moselle.



La première partie du parcours est assez plate mise à part quelques brefs petite montée.
Les premiers kilomètres se passent bien, je suis dans une allure assez calme, je me fatigue pas trop, je continue à suivre la première féminine.

Je me soucis pas de regarder mon chrono a chaque kilomètres pour éviter de me démotiver. Seulement au passage du 10, je jette un coup d’œil, 40.12min.

Les jambes tournent bien si bien que je commence doucement a prendre de l’avance sur la féminine. Je décide mentalement de rester dans cette allure jusqu’au 15 km.

Mais le retour puissant d’une autre féminine, la brillante Svetlana Pretot au 14km me donne l’envie d’essayer de la suivre, enfin prendre pas trop de retard sur elle.

Passe au 15km en 1h00:54, les derniers kilomètres sont légèrement plus montants, j’essaye de donner le meilleur de moi-même jusqu'à la fin et regagne ainsi le 20ème kilomètres en 1h21 et quelques secondes.
Conscient qu’avec de temps à ce niveau du parcours je devrai faire un bon temps, je me déploie pour effectuer le dernier kilomètre le plus rapidement possible.

La dernière ligne droite se profile, au loin le chrono est encore dans les 1h25, mais hélas ça va être trop juste pour moi, je franchirai la ligne en 1h26.11s



Enfin à l’arrivée, très satisfait de mon chrono, 4 minutes de mieux que l’année dernière, ça mets de bonne humeur forcement.

Rendez vous a l’année prochaine.



le second du semi marathon

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran