Récit de la course : 10 km de Tournon 2012, par Badajoz

L'auteur : Badajoz

La course : 10 km de Tournon

Date : 25/11/2012

Lieu : Tournon Sur Rhone (Ardèche)

Affichage : 706 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

si j'aurais su...

Après 18 mois sans avoir couru de "vrai" 10km, j'étais plutôt motivé pour faire celui de Tournon, mais ça n'a pas été flamboyant.

Pourtant je m'étais entrainé plutôt sérieusement, j'avais même effectué des séances VMA : 300m, 40/40 et autres douceurs... mais ce dimanche, y avait rien à faire, j'avais des enclumes à la place des pieds.

Tournon, c'est une charmante ville située le long du Rhône, en face de Tain-L'Hermitage et ses fameux vins. On y accède en passant sur un magnifique pont ancien.

 

Les 10km de Tournon, c'est un peu le dernier rendez-vous important de la saison. Le circuit est trés roulant, sans dénivelé, et uniquement sur bitume. Les coureurs y viennent pour faire un temps avant d'attaquer la période des fêtes.

On annonce 600 personnes sur la ligne de départ, c'est pas mal. Je me positionne à 10 mètres de la ligne, avec d'autres comparses de mon club. Y a pas mal de jolies filles à côté de moi, ça m'aide à patienter en attendant le départ.

A 10h et quelques, la meute est lâchée..

 

J'attaque le premier km en 3'58. Je me sens pas super bien, plutôt lourd avec le souffle court. Je décide (déjà) de ralentir le rythme. La suite ne sera qu'un trop long compte à rebours en attendant l'arrivée et la délivrance. Plus que 8 km...plus que 7km... plus que 6...plus que 5...

Ma vitesse décroit au fur et à mesure que j'avance. Je ne prends aucun plaisir à courir, j'ai de mauvaises sensations, j'ai trop chaud, j'ai le souffle court, bref c'est pas l'éclate.

Bon, mais comme je veux pas décevoir le coach, j'essaie de donner le maximum jusqu'à l'arrivée. Je me permet même un sprintounet dans les derniers 100m. Je regarde mon chrono : plus de 43 min. Houla! j'ai pas fait un aussi mauvais temps depuis 2008. Bon, faut positiver, j'ai encore une bonne marge de progression. Faut juste que je perde un peu de (sur)poids et que je m'entraine plus dur, surtout le foncier.

Au final, je suis quand même content d'avoir fait cette course qui n'est pas désagréable du tout, avec un passage en rase campagne très sympathique.

Je sais exactement où j'en suis et le travail qu'il me reste à accomplir.

Et maintenant, au boulot.

3 commentaires

Commentaire de Berty09 posté le 26-11-2012 à 23:18:56

Bon, si tu sais ce que tu as à faire, ya plus qu'à te souhaiter bon courage. Je te souhaite aussi de bien t'éclater dans tes futures courses et aussi dans ta prépa. Et attention à la dinde de Noël!...

Commentaire de Badajoz posté le 27-11-2012 à 14:05:57

merci, je ferai attention à la dinde mais surtout aux marron glacés et à la bûche!

Commentaire de philkikou posté le 30-11-2012 à 09:32:39

les cross ou 10 kms, c'est sûr que ca impressionne moins que quand tu fais un marathon, ou des ultra-trail, mais ca "déchire" grave !! bon entrainement ... ;-) et peut etre le 09/12 à Annonay

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran