Récit de la course : Cross Populaire du Nord Vaudois 2012, par @lex_38

L'auteur : @lex_38

La course : Cross Populaire du Nord Vaudois

Date : 17/11/2012

Lieu : Yverdon les Bains (Suisse)

Affichage : 385 vues

Distance : 7.3km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Ah les cross...

 

A l’automne, les feuilles tombes, comme chaque année...

Comme chaque année, les cross commencent...

Alors comme presque chaque année, c’est parti pour le CPNV ! Le Cross Populaire du Nord Vaudois !

 

Avec Mathieu (et Noémie en guise de physio, coach, supporter, photographe), on quitte le soleil chaux-de-fonnier pour plonger sous la grisaille et se retrouver à Yverdon-les-Bains, sur le parcours de la plage !

Le parcours reste inchangé, une boucle entièrement plate à parcours 4 fois, en grande partie sur un chemin roulant et une partie plus technique et glissante dans les bois.

 

Il ne fait pas si froid, c’est donc en short et T-shirt que je vais prendre le départ, au milieu de 130 autres coureurs… et pas que des anonymes !

 

A 15h15, le coup de feu libère le peloton dont les jambes frémissaient. Et contrairement à l’an dernier où j’étais parti avec le groupe de tête, ça part beaucoup, mais alors beaucoup plus vite ! 4 coureurs s’échappent, dont Pierre Fournier (plusieurs marques en moins de 31’ au 10km) et Cesar Costa, multiples podium à Sierre Zinal par exemple ! Les élites se sont donnés RDV sur la plage cette année !

Ils s’envolent à une vitesse folle, et je me retrouve dans un autre petit groupe de chasseurs. On reprend alors rapidement un des 4 qui a déjà complètement explosé à la moitié du 1er tour.

 

1

 

Je passe le 1er tour dans un bon chrono, mais je sais que ça ne va pas durer, les jambes ont du mal à suivre. Le groupe se retrouve alors en ligne sur le passage de la plage, mais je vais devoir les laisser filer. Je suis alors 9e sur ce 2e tour et je cours seul, même si l’écart joue un peu au yoyo, je ne recolle jamais vraiment

 

2

 

Le 2e tour est plus lent, les jambes sont déjà dures ! Je commence donc le 3e tour, toujours en 9e position. La bonne nouvelle, c’est que derrière, l’écart s’est creusé et je sais que ça ne reviendra pas.

 

3

 

Le 3e tour est à nouveau plus lent, mais j’ai réussi à revenir sur un coureur à l’entame du dernier tour. Je le reconnais, il m’avait posé au sprint l’an dernier. Je tente de temps en temps de repasser devant, mais sans creuser l’écart. Dans la partie technique, je décide d’accélérer car je sais que si j’arrive avec lui dans la dernière ligne droit, je ne pourrai pas le suivre. Cette accélération ne lui sera pas fatale puisque l’avance de 2m n’est pas vraiment considéré comme de l’avance…

 

4

 

Il me pose alors une mine et je reste sur place sur ces 100 derniers mètres, bien incapable d’accélérer !

 

5

 

Le chrono est sans appel, 27m20s, soit 28s de plus sur un parcours identique. Je le sentais bien que je n’étais pas aussi à l’aise que l’an dernier ! En même temps, on ne peut pas dire que je prépare beaucoup ce genre d’exercice !

 

Il semblerait que cette course était bien la dernière de la saison, je reviendrai plus tard sur les statistiques de l’année et sur le programme 2013 !

Mais ce ne sera pas pour autant une trêve hivernale complète ! Keep on running !

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran