Récit de la course : Sainté Trail Urbain 2012, par JiBe06

L'auteur : JiBe06

La course : Sainté Trail Urbain

Date : 4/11/2012

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 765 vues

Distance : 28km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

WE trail urbain Sainté - le STU

Mon premier récit sur Kikourou, quelle émotion...
J'adopte un mode pseudo-chronologique

Mercredi soir

Départ du boulot et c'est parti pour 500Km jusque Sainté.
Le but c'est d’être la le lendemain pour les 60 ans de mon beau père.
Je passe sur les intempéries du début et les aléas propres a la présence d'un bébé de 6 mois dans une voiture.

Jeudi

La aussi, je passe sur le repas d'anniversaire jeudi midi pour ne pas faire saliver le lecteur.
Ce n'est que jeudi soir tard que je me pose la question de faire une petite course dans le coin. Hop hop hop, direction le calendrier Kikourou.
Et la c'est le drame : je tombe sur la fiche de la course du STU, et le post du forum associé.
- [moi aventureux] cool, une course pas loin
- [moi prudent] oui, enfin c'est 28Km. tu es entrainé pour en faire 10Km et tes footings culminent à 1h15
- [ma] ok mais y'aura Matthias, ce sera l'occasion de discuter un peu
- [mp] oui, enfin la météo annoncée est pourrie. 2h30 sous la pluie ça sera misérable.
Bref, décision remise à plus tard...

Vendredi

Je poste sur le forum pour voir si ca mord et si Matthias est toujours partant.
Ca cogite...
Je vois que je peux m'inscrire sur place, donc je remet encore la décision à plus tard

Samedi

Tiens, la météo a changé, on annonce plus de pluie et même un peu de soleil (ça ne sera pas le cas).
Mentalement je suis partant, et je fais un saut a Decath pour acheter quelques gels/barres. Au final le rayon "produits énergétiques" est inexistant, je me rabat sur les barres céréales prés de la caisse.
Samedi soir c'est fondue savoyarde en famille, le plat idéal la veille d'une course :-D

Dimanche

Je m'inscrit et récupére le dossard sans faire de queue. Le t-shirt manche longue technique est discret et de bon gout, ça change.
Je retrouve Matthias qui me prête une poche à eau comme convenu (Merci !).
Et je fais la connaissance de Jean-Michel qui nous retrouvera sur le parcours a plusieurs endroits (en VTT).

Echauffement minimaliste, et puis c'est parti.
J'avais envie de partir pas trop vite, du coup avec Matthias, les 2 premiers kilos sont passé a 15Km/h sur le plat, en remontant beaucoup de monde.
Et puis les premiers escaliers arrivent (Crêt de roche). Ceux-la passent bien en courant, 2 par 2. Mais ça ne va pas trop durer. En fait, les escaliers (y'a 2500 marches en tout) ont un petit coté pénible :
- 1 par 1 : pas efficace, on a l'impression de trottiner sur place
- 2 par 2 en courant : efficace mais je sens que musculairement, ça tiendra pas 28Km
- du coup ça se finit 2 par 2 en marchant, les mains sur les genoux la plupart du temps
Pour les descentes, c'est 2 par 2 aussi, un peu de coté. Ou bien sur le talus à coté si y'en a un.

Pour le reste, je pourrais pomper sur Trimoreo pour les noms de lieux et parcs, mais pour être honnête, je n'ai jamais vraiment su ou j’étais dans Sainté.

Au kilomètre 6.5, y'avait des jongleurs. J'ai craqué et j'ai du y laisser 30 secondes à faire un passing massue, ils y croyaient pas au début (mais bon, j'ai quand même écrit un des site de référence sur le sujet passingdb.com, j'allais pas laisser passer l'occasion).

Le temps de recoller a notre petit groupe de 6/7, il était en train d'exploser. J'en ai laissé partir 2 dans un escalier juste après et ne les ai plus revu. Peut-être le seul regret de ma gestion de course.
Après le 2ieme ravito, j'ai vraiment eu l'impression de sortir de la ville sur plusieurs Km. Une longue montée progressive sur chemin ou j'ai mesuré un écart a 1' sur les 2 de devant. Sur la descente suivant, un coureur revient, il va bien m'aider a faire le rythme pour finir.. Sur la fin de la descente, l’écart est passé de 1' a 15''. Nous finissons le travail dans les escaliers raides de la dernière montée.

Sur la fin, je lâche mon compagnon moins a l'aise sur une descente d'escalier, et j'en reprend un dernier cuit par les crampes. 17ieme en 2h06 : satisfait.

Quelques points a noter :
- balisage parfait
- nombre de bénévoles incroyable, le balisage était presque inutile, il suffisait de chercher le bénévole suivant en jaune fluo un peu plus loin
- ravitos avec des petites bouteilles d'eau (ou des gobelets), appréciable
- écran a l'arrivée avec temps et classement des 15 derniers finishers
- pas mal de petits groupes ici et là pour encourager les coureurs.

En bref, pour moi une course sympa avec une organisation proche de la perfection sur sa première édition.

9 commentaires

Commentaire de Jean-Phi posté le 06-11-2012 à 15:47:38

Dis donc... Pour un gars qui ne fait que des petis footings (selon toi) et qui n'est pas prêt, tu fais 17°, un temps canon et en plus tu prends le temps de faire un peu de jonglerie ! Et bien, si c'est pas de la perf, ça y ressemble drôlement ! Bravo !

Commentaire de JiBe06 posté le 06-11-2012 à 15:52:08

J'ai pas été suffisamment précis : je ne suis entrainé "que" pour 10Km, mais bien entrainé quand même pour cette distance. Si les footings sont courts (c'est certes relatif), ils sont aussi nombreux et avec les séances qui vont bien. J'avais juste un peu peur de pécher au delà du 15ieme.

Commentaire de Jean-Phi posté le 06-11-2012 à 20:16:48

Oui, du coup je me suis permis de regarder ta fiche kikoureur et tes records. Il est clair que tu avionnes sacrément bien sur ces distances. ;-)

Commentaire de laurent05 posté le 06-11-2012 à 16:20:14

bravo pour ta course même si tu n'avais peut pas la distance dans les jambes...
la forme était là vu ton chrono à grasse.
au plaisir de te recroiser aux bouillides
a+
laurent

Commentaire de JiBe06 posté le 06-11-2012 à 17:18:54

Merci Laurent. A bientôt sur la piste :-)

Commentaire de bubulle posté le 06-11-2012 à 17:09:09

On est forts à Sainté...:-). Sérieusement, bravo pour cette belle course, et, effectivement une place de "juste" 17ème, waouh. J'aime bien, aussi, le départ à 15 à l'heure. Moi, c'est mes sprints de semis que je fais à 15 à l'heure!

Commentaire de Japhy posté le 07-11-2012 à 15:04:10

Ha ha quand les alpes-maritimiens montent à Sainté, ça dépote! (méthode Coué "on", parce que je ne suis pas un avion comme JiBé, et pourtant je dois monter à Sainté début décembre...).
Le coup de l'arrêt pour passing massue est juste incroyable! :)))))

Commentaire de JiBe06 posté le 07-11-2012 à 15:16:35

allez, un petit effort, et on aura bientôt plus de Sudistes que de Stéphanois/Lyonnais a commenter sur mon récit :-)

Commentaire de Cocorosinette posté le 26-07-2013 à 19:49:16

Désolé, je remonte la côte Stéphano/lyonnais ;-p

A te lire, je regrette vraiment de ne pas être allé ce week-end là chez ma belle avec mon certif et mes affaires. J'ai malheureusement appris l'existence de cette course en lisant Le Progrès. Peut-être cette année.

Quoiqu'il en soit, bravo pour ta perf' et ton récit.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran