Récit de la course : Marathon des Causses 2012, par xekebo

L'auteur : xekebo

La course : Marathon des Causses

Date : 27/10/2012

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1274 vues

Distance : 40km

Objectif : Objectif majeur

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Marathon des Causses: Objectif de l'année

C'est avec un énorme plaisir que je prends la route ce samedi matin en compagnie de mon père et mon Bof pour rejoindre Millau et son festival des templiers, synonyme d'objectif de l'année pour moi.

 Le Marathon des Causses, est la plus longue distance que j'aurai parcouru de toute ma vie si je le termine... moi qui en janvier ai débuté la course à pied pour perdre du poids et m'entretenir un peu... moi qui ne parvenais pas à courir plus de 30 min sans m'arreter pour craxcher mes poumons... moi qui pesais 14 kg de plus... MAIS TOUT CA, C'ETAIT AVANT...

Aujourd'hui c'est même un double objectif que je me suis fixé, finir ce marathon mais aussi finir dans le Top 100 !! Et oui Rien que ça !!

J'arrive donc sur place aux alentours des 11h00, il y a beaucoup de monde, pas le temps de trainer il faut récupérer le dossard et se préparer chaudement !!! car il fait quand même bien froid dans ce pays...

13H15: nous sommes tous sur la ligne de départ, je me place dans le premier tiers du peloton, l'attente est longue nous sommes tous pressés d'en découdre, le départ sera décalé d'une dizaine de minutes car certains signaleurs ne sont pas encore postés sur le parcours... Les organisateurs en profitent pour nous informer que le parcours a été quelque peu raccourci et ne passera pas par la fameuse grotte du Hibou, la descente est devenue dangereuse à cause de la boue.

13H25: Top départ avec la célèbre musique des templiers, ca prend au trippes Go Go Go !!! J'opte pour un départ prudent je me dis que c'est quand même long un marathon alors piano piano... j'attends la cote de Carbassas pour voir ce que ca donne... Devant ca part très vite, et à mon avis on va pas tarder à en ramasser quelques uns... Voilà Carbassas la piste est large ca permet de ne pas bouchonner, je parviens donc à monter à mon rythme sans être gêné en alternant marche et course... Le but étant de ne pas perdre de temps dans cette montée et ne pas se mettre dans le rouge car c'est une fois au sommet qu'il faudra envoyer du lourd pour rester au contact !!!

Les kms défilent entre grandes pistes bien larges et réctilignes et petit singles en sous-bois, nous avons droit à des paysages magnifiques vraiment je m'éclate même si c'est très difficile de devoir courir aussi vite sur ces faux-plats montants... et du coup il est assez difficile de gagner des places, je double 2 coureurs, et 2 autres me doublent etc etc... du coup je ne sais pas ou je me situe dans mon classement et j'ai tendance à me focaliser sur ça (finir dans le top 100 devient une obssession) et je ne parviens pas à trouver mon rythme, à rentrer dans ma bulle...

Je vais donc commettre une grosse erreur, j'oublie de me ravitailler comme il faut... je bois presque rien... résultat j'absorbe un GEL seulement au bout de 2h de course et j'ai le sentiment que c'est déjà trop tard... je poursuis sur le même rythme sans trop me soucier de cette erreur.

J'arrive au Ravito du km 20 en 2h10min, je prends juste un verre avec une boisson qui n'a gout à pas grand chose et je continue mon bonhomme de chemin... là un spectateur qui s'est amusé à compter m'annonce 71ème (cool il faut garder cette place maintenant pas question de lacher !) Le gros problème est que les premières crampes commencent déjà à pointer leur nez sur mes mollets... rien d'alarmant ca ne m'empeche pas de courir... mais les doutes s'installent on est encore bien loin de l'arrivée... Comment je vais pouvoir terminer si au bout de 20 km je suis crampé... bref !!!

la descente qui suit est longue et technique je me régale et je reprends du monde tout va bien en descente je n'ai pas mal aux jambes je prends beaucoup de plaisir... jusqu'à la monté de la Monna ou je vais voir venir une grosse défaillance... les jambes sont lourdes, les crampes aux mollets reviennent et touchent maintenant les ischios également... c'est dur, je suis dans le dur, je zigzag dans la montée, j'ai des vertiges, j'ai froid... je décide de manger une barre + un gel en espérant que ca revienne doucement... je ne m'arrete pas je marche péniblement dans cette montée interminable, ce qui me rassure un peu c'est que le gars derrière moi n'a pas l'air vraiment mieux... je bascule enfin en haut du causse ou un spectateur m'annonce le ravito du Cade à 1km je suis soulagé mais je ne parviens même pas à courir sur les portions plates, c'est horrible, la tête me dit de courir mais les jambes refusent catégoriquement !!

Je fais une petite pause au ravito, j'avale quelques Tucs et un peu de coca, un gentil coureur me propose du sportenine que j'accepte volontier... et je me remets en route, les jambes reviennent peu à peu, je me remets à courir, je sais que maintenant l'arrivée est proche je vais finir... je rattrape un coureur dans cette descente et je décide de le suivre, mais nous arrivons à une intersection est partons sur la droite, direction la fameuse grotte du Hibou !!! lorqu'on s'en appercoit il est déjà trop tard, pas question de rebrousser chemin on se lance !!! et Finalement ca passe plutot bien, il faut se tenir aux arbres pour ne pas glisser dans toute cette boue mais ca passe... nous retrouvons un quart d'heure plus tard le parcours, mais c'est sur nous avons perdu des places !!

Pas de temps à perdre on fonce jusqu'à l'arrivée, on la voit elle est là elle nous tend les bras !!! je fonce avec mes crampes aux mollets, aux ischios, aux quadri c'est horrible mais je donne tout !!!

je passe la ligne en 3h54min54s à la 82ème place, le pari est gagné !!! je suis heureux, fatigué mais heureux !!

Une belle journée trail qui restera comme un très bon souvenir de cette saison 2012 !!!

 

 

2 commentaires

Commentaire de desmaousses posté le 22-11-2012 à 16:44:10

Bravo!!! moi aussi je l'ai fait mais pas en moins de 4h!! félicitations!

Commentaire de xekebo posté le 22-11-2012 à 17:10:35

Au final le classement ou le temps importe peu...J'espère que tu y as pris autant de plaisir que moi malgré le mauvais temps...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran