Récit de la course : Courir à Grenoble - 10 km 2012, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Courir à Grenoble - 10 km

Date : 9/9/2012

Lieu : Grenoble (Isère)

Affichage : 716 vues

Distance : 10km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Les trottoirs de Grenoble.

Les trottoirs de Grenoble.


Je suis à Grenoble pour la 19° édition des 10 kms.


Il y a, comme partout en France, une course spéciale pour les féminines pour la recherche du contre le cancer du sein.

Cette course est nommée la Grenobloise et beaucoup de dames et damoiselles sont en tee shirt mauve environ 200.

 

La course des 10 kil se déroule en une seule boucle avec un petit tour quand même avant sur l'anneau de vitesse.

Je suis venu ici car un des fils s'est installé, il n'y a pas longtemps dans la capitale de l'Isère.

En venant par l'autoroute, une grosse masse nuageuse couvrait la vallée entre Vercors et la Tarentaise.

Comme d'hab disent certains qui ont l'habitude du fog du coin.

 

Bref, malgré l'heure assez bonne pour un dix kms, 09h30, il fait déjà lourd.

 

J'ai trouvé facile pour me garer, un coup de pot car c'était démerdesizich pour poser la caisse.

C'est dans le gymnase que se trouve la remise des dossards, pas trop indiqué d'ailleurs.

 

Je me range dans les premiers rangs en attendant le départ.

2 mascottes amusent la galerie devant.

 

Ca y est, nous sommes partis.




Le petit tour fait un peu moins de mille mètres.

Je passe en 3'45 à la première marque.

Ca va.

Quoi que… Je n'ai pas fait grand-chose de la sorte ces derniers temps et ce n'est pas quelques séances de fractionnés cette semaine qui vont me remettre dans le grand bain des courses courtes sur route.

En effet cela se gatte de suite.

Je sens que j'ai fait une connerie en partant si vite.

Pourtant 16 à l'heure ce n'est pas la belle mère à boire.

 

Nous passons devant le stade des Alpes puis à côté du palais de sports où Johnny va venir en décembre, enfin peut-être.

Nous descendons des marches, deux par ci, deux par là puis tournons à angle droit pour traverser la route, coupant la voie du tram.

 

La suite de mon périple va voir ma vitesse diminuée petit à petit alors que s'enchainent les changements de direction et les montées et descentes de trottoir.

Ces derniers sont d'ailleurs principalement notre lieu d'ébats.

La route est pourtant là bien à côté et apparemment libre.

Mais non, tels des piétons bien dressés, nous restons sur le trottoir.

 

Nous approchons de la cité universitaire.

Il y a déjà beaucoup moins de coureurs qui me doublent et tout cela semble se réguler.

L'envie n'y est pas et mon esprit divague. Je pense déjà à la visite que je vais faire à mon fils ensuite. Bref pas du tout dans la course le Gibus.

 

Je trouve bizarre que l'Isère soit à droite alors que sur le plan le cours était sur notre gauche.

Ba non, c'est que l'on revient déjà. Les 5 kil sont passés.

Je souffre de la chaleur et du manque de condition après le dur trail de Pralognan que j'ai encore dans les pattes.

 

La fin est proche (de la course) et je m'accroche à certains qui me dépassent encore.

Nous sommes avec les finishers de la Grenobloise

Je reste finalement avec un autre que j'avais rattrapé.

Nous finissons ensemble en un peu plus de 43 minutes.

 

Je rencontre Annie Cévrero, la compagne de Georges Ribeiro qui en a bavé aussi.

Georges, que je retrouve après, a également souffert de la chaleur.

Cela me rassure.

Il a quand même terminé 4° étant 2° longtemps.

 

Nous discutons un moment puis je me sauve passant à autre chose.

Je n'y étais pas du tout dans la tête mais j'y étais quand même.

Physiquement, je pense que cela fait du bien quand même de se dérouiller les guibolles avec une telle séance


 

2 commentaires

Commentaire de Mamanpat posté le 30-09-2012 à 19:25:58

43' sans la tête... A croire que tes jambes n'ont besoin de personne !

Commentaire de lulu posté le 01-10-2012 à 08:44:27

Je ne t'ai pas reconnu !! C'était toi le grand poilu avec la crinière et le tee-shirt DECAHLON !?
A fond la forme !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran