Récit de la course : Cross des Coteaux - 15 km 2012, par le_kéké

L'auteur : le_kéké

La course : Cross des Coteaux - 15 km

Date : 16/9/2012

Lieu : Crolles (Isère)

Affichage : 1176 vues

Distance : 14km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Vive le sport

Cross des coteaux 2012


Allllllllllllo Patrick est-ce que m'entendez ?????
Oui non ?? que me dit la production dans l'oreillette ...

 


Oui Gerard je vous entends Gerard !!!
Ah parfait, alors mon cher Patrick c'est une grande réunion qui s'annonce aujourd'hui du coté de Crolles, des beaux champions, un public nombreux, les amoureux du noble art vont être comblés (et vive le sport)

 

Patrick :
Oui tout à fait  Gerard vous avez bien résumé, bonjour, ami du sport aujourd'hui c'est du lourd, du très lourd qui va s'affronter, mais sans plus attendre voila déjà nos deux protagonistes qui s'avancent sur le ring, oulala 2 beaux bestiaux.


Avec Brahim nous allons essayer de vous faire vivre ce combat qui s'annonce sous les meilleurs auspices, cela faisait très longtemps qu'un tel combat n'avait pas pu être organisé sur le sol français.
A mmmmmmmmmmmmmmmaaaaaaa gauuuuuuuuuche en T-shirt coton 1 victoire et 10 défaites voila notre local de l'étape.
75 kilos sur la balance, 1 casquette rouge protégeant son front dégarni, une ovâtiooooooooooon pour  le kéééééééééééééééékéééééééééééééé


Patrick :
Oulala il a l'air affuté le kéké, derrière son sourire de circonstance on sent toute la concentration et la charge d'entrainement qu'il y a derrière pour arriver le jour J au sommet de sa forme.


A mmmmmmmmmmmaaaaaaaaaa droite T-shirt technik et booster de teammmmmmmmmmmmmmmmmmmm 10 victoires et 1 défaites voila mardoooooooooooooooooook le boooooooook

1er round : observation


Patrick :
Ça c'est un champion, il aurait pas un peu pris du bide ??? Enfin du muscle, en tout cas il est toujours bien accompagné, pas de toute il sait utiliser son physique pour plaire aux dames, mais ceci ne nous regarde pas.


Brahim :
Oui mais est-ce que les voitures de sport et l'abus de sortie nocturne n'a pas nuit à son talent naturel ??


Patrcick :
Attention, souvenons nous que le bouk n'est pas à l'abri d'un uppercut en contre comme ce fut le cas dans un tristement célèbre trailabéné


Brahim :
C'est vrai Patrick mais sur la classe pur le bouk est favori comme le prouve les 10 victoires mais attention le kéké a aujourd'hui les yeux injectés de sang on le sent comme possédé par la rage en l'envie de vaincre.


Patrick :
Attention ça va bientôt commencer, voila l'arbitre de la rencontre l'ignoble ross, ami des chiens de l'OL et des teams, si j'en crois ce qu'il y a marqué sur ma fiche.


Brahim :
Oulala Patrick cela commence par un coup bas du bouk qui fait semblant de se mettre en bout de ligne pour finalement aller se mettre en première ligne


Patrick :
A mon avis cela montre que le bouk n'est pas aussi serein qu'il veut en donner l'impression ??!!
Pan c'est parti, premier round cela s'observe, on peut admirer la belle foulée de nos deux combattants, pas à dire il y a du talent.
Oullllllllllaaaalllllla le kéké envoie un crochet au foie au bout de 1km en prenant la tête du combat


Brahim :
Ya pas à dire, le combat est parti à 100 à l'heure pas de round d'observation


Patrick :
Le bouk n'est pas touché, regardez le qui discute sans essoufflement avec le kéké, quel geste de classe !!!


Brahim :
Le kéké semble lui semble déjà marqué, il ne répond que par râle et son souffle indique déjà un début de fatigue.


2ème round : le kéké KO debout



Patrick :
Oulala le combat se durcit après 3km on rentre dans le vif du sujet mon cher brahim


Brahim :
Effectivement Patrick, après la première attaque du kéké, le bouk a bien amorti et est resté bien caché à quelques mètres, du grand art mais voyons voir ce qui va se passer dans l'ascension du premier coteau.


Patrick :
Ouuuuuuuullaaaaaaaaalllllllla je vous coupe Brahim, crochet au menton du bouk qui porte l'estocade dans la montée après 500m


Brahim :
Quelle pureté technique, c'est la classe naturel ce bouk.


Patrick :
Maiiiiiiiis le kéké se relève il s'accroche, quellllll courage mais il est touché, sa foulée est lourde, c'est au mental.


Brahim :
J'ai peur pour le kéké il décroche maintenant, le poids des années compte double maintenant.


3ème round : le combat s'équilibre



Patrick :
Ca redescend maintenant, encore un coup bas du bouk qui a demandé à une copine à lui de se mettre devant le kéké et donner un faux rythme, belle championne en tout cas.


Brahim :
le kéké malgré son statut de champion n'est est pas moins un homme, il se sent bien dans cette position d'attente, mais pendant ce temps le bouk file.


Patrick :
Belle avance du bouk mais nous attaquons maintenant la grosse difficultée du parcours et ça je peux vous assurer les amis que le kéké il est au courant, les coteaux n'ont aucun secrets pour lui.


Brahim :
Attention ça monte fort, et le kéké dans la foulée de l'homme qui court en marchant (ou vice verça) est dans l'allure, c'est beau, ne l'aurait-on pas enterré trop vite.


Patrick :
Innnnnnnncryable 1 virage au dessus le bouk est touché, il marche, quelllllllle combat


Brahim :
C'est le sommet le kéké est à bloc et s'est mis dans le pas du bouk, c'est un moment de légende, c'est ENNNNNNNNNNNNORMMMMMMMMMMMME


Patrick :
Dans ce faux plat sommital, le kéké lance un uppercut que le bouk esquive comme il peut est-il touché ??!!


Brahim :
En tout cas le kéké file devant maintenant, revoyons l'action au ralenti ou le kéké a mis une main au fesse du bouk lors du dépassement, c'est beau le sport !!!!


Partrick :
Mais on dirait que ce coup à plutôt réveillé le bouk oulllllaaaaallllllllla il porte un contre dans la descente technique, faut dire qu'il s'était bien reposé dans la montée (cette grosse faignasse)


Brahim :
Le kéké paie l'effort précédent mais attention la course n'est pas finie il reste encore 4km


Patrick :
Oui Brahim comme on dit si bien de part chez nous, c'est maintenant le money time.

4ème round : nos deux champions se rendent coup pour coup

 



Patrick :
Maintenant ça remonte, et c'est le terrain du kéké qui grignote cm par cm, c'est beau c'est grand.


Brahim :
Nos 2 champions sont au coude à coude tous les 2 au bord du KO qui va donner le coup fatal.


Patrick :
Le kéké re-déclenche un uppercut celui là semble avoir plus marqué le bouk qui perd tout de suite quelques longueurs, on peu noter la traitrise du bouk qui implore le kéké de pas faire ça maintenant, c'est cruel le sport parfois.


Brahim :
Je ne veux pas être pessimiste mon cher patrick mais c'était la dernière montée et le bouk semble être taillé pour la descente qu'il a beaucoup travaillé depuis un an en prenant beaucoup de leste autour des abdominaux.
Il faut bien comprendre que le sport de haut niveau c'est avant tout le travail à l'entrainement.


Patrick :
Belle analyse Brahim, le bouk revient mais n'arrive pas à passer devant, c'est le passage devant les photographes, comme ils sont beaux nos 2 champions



5ème round : le bouk est un champion



Patrick :
2 km de descente maintenant, le bouk finit le travail maintenant avec une série de directs du droit, la différence est trop grande maintenant le bouk s'envole, le kéké dans une tentative désespérée et vaine titube mais s'accroche.


Brahim :
C'est fini Patrick le bouk s'en va maintenant on ne le reverra plus, le kéké a mis un genou à terre, regardez le bouk comme il a le poil soyeux et brillant c'est la mise à mort, c'est cruel...


Patrick :
Ca y est l'arbitre sépare les 2 combattants, c'est terminé, les 2 champions tombent dans les bras, c'est plus que du respect, j'en ai les larmes aux yeux.
Gérard il est temps pour nous de vous rendre l'antenne, c'était un grand moment de sport, j'ai envie de dire un grand moment de saucisson et je pèse mes mots. Merci à l'équipe de France 3 Alpes, merci riri à la technique et milou au son à vous les studios.

 


PS :


Sinon pour être un peu plus sérieux et en vrac

- Encore merci à l'ACP pour cette super organisation, en particulier kiki38, jcdu38 et richard et tous les autres
- Bravo aux frelons qui ont piqué la 2ème moitié du peloton pour pas qu'ils reviennent sur le kéké
- Merci d'avoir mis 2 tickets bière dans le sac arrivé du kéké, c'est vrai qu'une bière quand on a soif c'est un peu juste.
- Bravo aux fabriquant de booster (ou compress machin) qui ont sorti la version rose bonbon, c'est beau pour les filles et c'est beau pour les garçons.
- Bravo au dude qui a bien fait de pas venir c'etait sponso par raidlight
- Bravo aux 2 mini-kékés qui ont bien couru, l'important c'est de participer


- Bravo à l'ignoble Ross qui parle si bien des filles, un grand poète méconnu
- Bravo à la météo idéale de samedi
- bravo aux filles qui ont laissé la 3ème place au kéké
- Et enfin merci au Bouk de s'être battu jusqu'au bout, la revanche à la montée des 3 communes ou de la bastille, au moins il y a pas de descente, un jour je l'aurais encore !!!!!


16 commentaires

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-09-2012 à 16:12:22

TROIS JOURS D'ATTENTE INTERMINABLE, mais que ça vaut le coup, j'en pleurerai presque... Snif...
C'est trop d'émotion la course à saucisson, faut vraiment que je décroche... Merci aux commentateurs, je ne les ai même pas vus, quelle discrétion merci à eux.
Tu crois que tu peux encore être dans le livre des récits (en rubrique bêtisier bien sûr).
PAR CONTRE
Quel sérieux la mini-kéké, un regard de tueuse, brrrr !!!

Commentaire de richard192 posté le 19-09-2012 à 16:24:33

ENORME!!!
J'ai du mal à me contenir!
Mais le bouck a peut être triché: il a mis des compressor aux cuisses. C'est peut être ça qui l'avantage?
A vous les studios à vous Cognacq-Jay

Commentaire de le_kéké posté le 19-09-2012 à 23:03:08

Merci Richard, attention à toi de pas trop prendre exemple sur le dude, ne te laisse pas entrainer du mauvais coté de l’obscure ultra force, le vrai chemin est le saucisson

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-09-2012 à 16:29:30

Hé ho pas de réclamation au tapis vert !!!
Déjà que rien que de rappeler ma performance au Trail du Pic-Saint-Michel 2009 c'est méchant, une course que mes psychologues essaient laborieusement de me faire oublier...

Commentaire de the dude posté le 19-09-2012 à 16:51:32

Oh punaise, je le sais: il faut pas lire les récits du kéké au boulot!!!
Une fois de plus j'ai craqué et ça fait 10 minutes que je rigole comme un con devant mon ordi, mes collègues me regardent bizarrement :0)
Une course culte, un duel culte, ça devait forcément aboutir à un récit culte, à montrer dans toutes les écoles de journalisme.
Le kéké a définitivement donné ses lettres de noblesse à la course au saucisson.
Merci.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-09-2012 à 22:46:53

Le kéké nominé à l'Académie Française ? C'est ce qui se dit en coulisse...

Commentaire de le_kéké posté le 19-09-2012 à 22:58:12

Le dude tu pouvais venir BL était juste sponsor, il courrait pas (par contre je crois que la battons étaient interdits, même les RL)

Commentaire de kiki38 posté le 19-09-2012 à 17:31:49

J'attendais avec impatience ton récit. Je n'ai pas été déçu, j'en ai pleuré de rire !
Et pourtant, j'en ai été témoin, c'était du sérieux votre bagarre.
Merci pour ton récit et ta bonne humeur.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 19-09-2012 à 22:43:34

Un double témoin !
Km1 quand tu m'as annoncé "il faut bouffer du kéké il bluffe total".
Et km10 quand tu m'as fait comprendre... qu'il restait une fichue montée... Ca sentait vraiment pas bon pour le p'tit Boukiton...

Commentaire de l ignoble posté le 20-09-2012 à 07:44:03

un putain de bon récit pour un vrai duel,ca m'a foutu le bracquemard votre duel accom:pagné de ton récit!!!chapeau!!!!

Commentaire de LtBlueb posté le 20-09-2012 à 22:04:16

cool, c'est du grand kéké (et du grand Bouc aussi) :)

Commentaire de Jean-Phi posté le 21-09-2012 à 15:32:31

Du très grand kéké dans le texte et la foulée (et du très grand bouk aussi !) Magnifique CR à punaiser au panthéon des CR kikourou ! kéké président !!!

Commentaire de Byzance posté le 21-09-2012 à 21:54:48

Trop bien ton CR !!!
Tu l'auras un jour, ... un jour ...

Commentaire de béné38 posté le 27-09-2012 à 23:29:13

Super récit ! tu l'auras ta revanche, des courses à sauce il y en a encore plein !

Commentaire de Albacor38 posté le 24-12-2013 à 15:44:36

Certains récits de course sont un pur bonheur et celui ci est vraiment en haut du panier. Quelle rigolade... Les duels kéké / Bouk c'est le classico et c'est spectacle garanti ! Du top niveau ! Vivement la prochaine saison !

Commentaire de le_kéké posté le 25-12-2013 à 10:15:54

Merci Christian pour ce commentaire sympa, faudra qu'on se fasse une sortie ensemble vu qu'on est voisin ;-) un truc entre baure faita funiculaire et dent de crolles

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran