Récit de la course : Marathon de Marseille 2012, par augustin

L'auteur : augustin

La course : Marathon de Marseille

Date : 25/3/2012

Lieu : Marseille 01 (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 716 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le récit

Bonjour à toutes et à tous,

 

Cela fait longtemps que je n’avais pas pris la plume pour relater une course, je reprends donc les bonnes habitudes

 

Marathon de Marseille, dimanche 25 mars 2012

 

Une course à domicile, moi qui suis devenu Marseillais professionnellement parlant depuis bientôt 9 mois, et d’ailleurs c’est le semi que j’imaginais courir ce jour, mais à force de motivation me suis plutôt orienté en dernière minute sur le « full » marathon pour profiter de ces axes routiers interdits aux voitures pour (mieux) découvrir les atouts de ma nouvelle ville d’adoption.

 

Un gentil sponsor, partenaire professionnel, me fournit un dossard pour ledit marathon, ma prépa n’est pas là (270 km de cap en 3 mois, contre…410 à vélo !!!) mais advienne que pourra, on verra le résultat.

 

Quelques nouveautés pour moi cette année, je vais inaugurer mes nouveaux manchons de mollets, les gels en course et ma nouvelle montre GPS.

Je redoute quelques petites choses bien légitimement : pas fait de sortie longue (mon max était 18 km…), pas couru de marathon depuis Amsterdam (octobre 2010), et chaussures en bout de course…

 

Un bon point pour l’organisation, un briefing sous forme de PowerPoint envoyé à chaque coureur quelques semaines avant et présentant tous les aspects d’avant-pendant-après course. Clair et concis, excellent boulot.

 

La course :

Arrivé tôt (week-end du changement d’heure), garé à proximité, je bouquine tranquillement entre deux bouchées de Gatosport et de boisson d’attente avant de filer m’échauffer doucement puis de me placer dans le sas de départ (organisation assez folklo, pas de barrières, et toutes les courses partent en même temps).

On dénombre selon le speaker 7 000 coureurs toutes courses confondues (10 km, semi-marathon et marathon). On parle de 2 500 marathoniens.

 

A 8h40 le départ est donné depuis la Canebière, il fait déjà bon et cette heure presque tardive promet une température estivale le long du parcours, ça ne loupera pas.

Nous longeons le vieux port pour faire une boucle avant d’attaquer la longue ligne droite desservant la porte d’Aix, le rue de Rome (plein centre-ville), le Prado, Castellane, le boulevard Michelet  puis demi-tour à l’obélisque de Mazargues (cette dernière partie étant commune avec la course Marseille-Cassis)

Je me retrouve à 4’30 au kilo, allure naturelle, et à côté du meneur d’allure des 3h15.

Nous sommes un petit troupeau autour de ce leader qui déroule consciencieusement mais des coups d’œil répétés à ma montre me font dire que nous sommes plutôt sur des bases de 3h10.

Je ne m’arrête pas aux ravitaillements solides car suis équipé en gels (impeccable),  seul petit bémol l’eau est en gobelets et non en bouteille. Dommage !

 

Je sais pertinemment que sans sortie longue et sans le kilométrage requis pour cette distance je ne vais pouvoir assurer jusqu’au bout mais tente quand même l’aventure.

Passage du semi en 1h35 dans le parc Borély.

Le passage dans le dur commence, les cuisses sont dures, les mollets au chaud dans les manchons (du bonheur !) et les gels passent super bien.

 

Corniche vers le 27ème kilo, la vue est splendide, bord de mer, beau temps, mais il fait chaud !

Passage au Vieux-Port au 32ème kilomètre, les champions sont déjà arrivés mais pour nous ce sont 10 km qui nous séparent. La longue fin nous fait parcourir le quartier de la Joliette, en pleine mutation économique, puis le bassin de radoub avant de faire demi-tour (37ème km) et de revenir sur nos pas avant d’arriver au Vieux-Port pour le finish.

 

Arrivée en sprintant pour franchir le portail en 3h27, me classant 180ème sur 951 arrivants (y avait il vraiment 2 500 au départ ???)

 

 

+ :

Manchons

Gels

Briefing pré-course (ppt)

MP3

 

-:

Départ tardif (8h40)

Chaleur (>20°)

Ravitaillements (eau en gobelets)

SAS folklo

chaussures en fin de vie

270 km entrainement CAP en 2 mois ½…

15 jours travail d’affilée de travail avant la course

 

 

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran