Récit de la course : 10 km nocturne de Puyricard 2012, par pépé békélé

L'auteur : pépé békélé

La course : 10 km nocturne de Puyricard

Date : 30/6/2012

Lieu : Puyricard (Bouches-du-Rhône)

Affichage : 476 vues

Distance : 10km

Objectif : Se défoncer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Le chocolat fond à puyricard!!!!

Me voilà au départ de la nocturne de puyricard, sous une chaleur torride de 30° à 20h, c'est à dire des conditions difficiles de course, avant le départ j'ai déjà la gorge sèche malgré les gorgées d'eau bu auparavant.

Je suis venu avec un ami maammar, le futur vainqueur de cette édition, un bel athlète algérien qui s'impose en 32"46.

Donc nous voilà sur la ligne de départ, je me place dans les 30 premiers pour ne pas être gêner.

Le premier kilomètre s'effectue dans le périmètre du gymnase, une boucle que je passe en 3"37.Le deuxième kilo se dirige vers le le charmant village, je décide de ne pas accélérer car je me méfie du parcour et des conditions vraiment canniculaire en 3"55.

Ammar est déjà loin de moi au troisième kilo environ 500 m, je stabilise mon temps de passage en 3"55, je sens que ça va être difficile de descendre sous les 40 minutes, les jambes ne sont pas là, mais bon je me dis accroche toi.

Direction la première boucle, 4eme kilo en 4"05.Ma montre m'indique mon temps de passage au 5ème kilo 19"42 qui me permet de pronostiquer mon temps d'arrivée autour des 40 donc je suis pas trop mal!!!!

J'entame la deuxième boucle, le 6ème kilo en 4"00 et le 7ème en 3"55, il fait toujours aussi chaud, au ravito il y a des jets d'eau ou tout le monde prend une douche. Le 8ème kilo idem en 3"55, ça c'est bon, je me languis de finir, mais j'ai plus de jus, les jambes sont lourdes.

Le 9ème kilo en 4"12, légèrement montant et le 10 ème kilo en 4"09, les derniers 200 mètres vers le village paraissent interminables, je suis au ralenti, cette course m'a épuisé, mais que c'est bon de se féliciter entre coureurs car on sait tous que les conditions étaient vraiment dures pour les organismes.

Finalement, je fais un temps assez correct de 40 minutes, je me satisfait de ce chrono et de cette place 61ème.

Un copieux ravito, nous attend, je rejoins quelques connaissances, mais je n'oublie pas de me recharger en eau avec d'excellentes pastèques.

Petit décrassage de 10 minutes avec maammar, je reste jusqu'à la remise des prix pour applaudir les vainqueurs.

Je remercie les organisateurs et les bénévoles, et j'espère la refaire sous des conditions plus favorables.

5 commentaires

Commentaire de Rudyan posté le 02-07-2012 à 12:58:06

Bravo! Un beau chrono vu les conditions! Il fait toujours très chaud à cette nocturne...

Commentaire de pépé békélé posté le 02-07-2012 à 13:14:36

merçi c'est difficile de courir en été mais là, c'était très éprouvant!!!!

Commentaire de laurent9981 posté le 02-07-2012 à 18:40:04

Merci pour le reçit et bravo pour le chrono!

Commentaire de patmar13 posté le 03-07-2012 à 23:43:12

Il a effectivement fait très chaud pour une nocturne. J'ai terminé un peu plus loin... en plus de 1h02 ;-)
Bravo pour ce super chrono et merci pour le récit :-)

Commentaire de MimiRub posté le 04-07-2012 à 16:13:52

Oui bravo pour ton chrono, merci pour ce récit vivant quelle mémoire !!
J'ai terminé en 59'07 et le superbe ravitaillement a été bienvenu merci à tous !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran