Récit de la course : Triathlon Brin d'Amour 2012, par djikai

L'auteur : djikai

La course : Triathlon Brin d'Amour

Date : 17/6/2012

Lieu : Combreux (Loiret)

Affichage : 379 vues

Distance : 49.5km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Triathlon Brin d'Amour

TRi BA

 

Ca y est, dimanche 17 juin 2012, 16h35, j'en suis un ; un quoi ? un triathlète qui s'la pète !!!

Je viens de boucler mon premie triathlon CD en 2h35... et mince... j'ai aimé cela !!! 

Retour sur ces derniers mois : depuis les Templiers 2011 je me cherche un peu, pas de nouvel objectif majeur en vue, envie de renouveau mais seulement quelques courses ludiques courues (Raidnight41, GTO, Ekiden...), et un début de tendinite au talon d'Achille qui m'oblige à limiter mes séances de càp au profit du vélo ou de la natation. En mars c'est le déclic, l'Orléanais Triathtlon Club (OTC45 pour les intimes) dont je connais quelques membres organise en juin un triathlon à 2 pas de chez moi, intéressant. Dans la foulée, mon pote Ben que je n'ai pas vu depuis 2 ou 3 ans m'appelle et me dit qu'il s'est fait embarqué par l'un de ses collègue pour faire ce fameux Triathtlon Brin d'Amour... et voilou...

Comme je suis ni courageux ni téméraire, et plutôt bien conseillé... je me suis fait la main en avril sur le Découverte de Cepoy (45) d'abord - dur dur, eau à 13°C, pluie, et surtout effort beaucoup trop explosif pour moi - puis en mai avec Ben sur le Sprint de la Bonneville-sur-Iton (27) - trombes d'eau aussi, mais meilleures sensations.

Ce 17 juin, c'est donc à l'Etang de la Vallée - Combreux (45) qu'a lieu le CD Brin d'Amour. La météo est idéale, soleil entrecoupé de quelques nuages, 25 °C annoncés au plus chaud de l'après-midi. On l'a échappé belle, il est tombé presque 20 mm d'eau la veille !

 

IMGP1376.JPG

 

Ben arrive le matin, nous partons de chez moi en vélo pour faire une des 2 boucles prévues sur le CD, je connais par coeur, j'y roule tous les dimanches. Nous croisons d'ailleurs à 2 reprises mon groupe de cyclos du dimanche matin. Nous passons par le site du tri pour assister à la sortie de l'eau du Découverte...

 

IMGP1377.JPG

 

Retour à la maison vers 11 h ; nous avons prévu de casser une petite graine. Cela finit par un vrai repas, avec terrines, rillettes, jambon persillé, pâtes au gruyère... et même un petit verre de Chirouble...

Peu après 12h, et un peu ballonés, nous chargeons les vélos et retournons sur le site. Récupération des dossards sans encombre et nous sommes rejoints par JeanSyl, le collège de Ben. Préparation détendue sur l'herbe puis vers 12h30 installation du matos dans le parc à vélo.

 

DSC_9407.JPG 

Photo OTC45

 

Quelques mots avec Fabrice, un collègue de vélo du dimanche, puis avec les OTCiens organisateurs, plutôt cools. Le départ approche, la pression monte un peu ; vu le matos dans le parc à vélo il y visiblement des gars qui ne sont pas là que pour rigoler...  C'est le brieffing, je me met à l'eau, 19°C - super agréable en combi- et écoute d'une oreille tout en nageant quelques longueurs.

 

IMG_1022.JPG

 

Je ressors de l'eau pour me positionner derrière le paquet, pas question de prendre des coups, c'est pas mon trip. Derniers encouragements de ma petite famille et de Cécile qui a déjà son panneau à la main pour aller sécuriser le parcour vélo, et c'est le départ.

 

IMG_1024.JPG

 

Il y a 2 triangles à faire, avec sortie "à l'australienne" de quelques mètres entre les 2. D'entrée je m'écarte sur l'extérieur pour nager tranquille. J'ai dès le départ perdu de vue Ben et JeanSyl. Bien qu'à l'écart ça tamponne un peu. Un gars que je viens de percuter m'attrape le pied et me tire en arrière. Merde, c'est quoi ce c.., on doit être à la 150ème place, à quoi il joue.. et je reconnais Ben qui se marre. Quelques brasses et ça repart. Je trouve assez vite mon rythme et me surprend moi même. A part quelques brasses pour tourner derrière les bouées je boucle le premier tour 100% crawl, sans jamais m'asphyxier. Je titube un peu lors de la sortie de l'eau mais dès retrouve très vite le rythme sur la seconde boucle.

 

DSC_9434.JPG 

Photo OTC45

 

Je n'attends pas le dernier moment pour poser les pieds au fond à la sortie pour limiter les pertes d'équilibre. Le chrono indique 32 minutes ! incroyable, à la piscine je mets quasiment 40 minutes à boucler les 1500 m ! Il y a 20 ou 30 mètres à faire pour accéder au parc à vélo. La combi est tombée, je passe un maillot de vélo tant bien que mal pas facile mouillé -, puis je prends le temps de m'essuyer les pieds pour enfiler des chaussettes sans les gravillons, puis les chaussures, les mitaines, le casque et les lunettes ... 15 minutes ?? suis jamais le premier à sortir des vestiaires à la piscine... J'aperçois Ben en JeanSyl en train de s'habiller alors que je sors du parc. Démarrage tranquille sur le premier km, le temps d'arriver sur la boucle qui devra être parcourue 2 fois. JeanSyl me passe comme une bombe et me met 200m en quelques secondes.

 

DSC 9549

Photo OTC45

 

Je vais le garder en ligne de mire sur les 20 km suivants sans jamais pouvoir revenir dessus. Le parcours est relativement plat, il y a tout juste quelques faux plats montants traversant la forêt, et un peu plus de vent qu'attendu. Le revêtement est bon et ça roule tout de même assez vite. Je remonte quelques places, en m'appliquant à ne pas pratiquer le drafting même si aucun n'arbitre n'est en vue - surement sur la tête de la course - Tous les carrefours sont sécurisés par des bénévoles et à aucun moment la ciculation des voitures ne m'aura obligé à ralentir. Au second tour, Ben me passe dans un des faux-plats, un vrai grimpeur ! j'essaie bien de le garder en vue mais rien à faire.

 

DSC 9545 

Photo OTC45

 

Peu avant la fin j'ouvre un gel avec mes dents, puis, alors que j'essaie de mettre le bouchon dans la poche dorsale en passant sous la ceinture porte dossard, le gel rendu liquide par la chaleur se vide dans mon dos et sur ma main, génial... c'est le métier qui rentre... Sur les dernier km je relâche et échange même quelques mots avec un concurrent qui reste à côté de moi. Retour au parc à vélo 1h06 après la sortie de l'eau, 34.3 km/h de moyenne au compteur, correct pour mon niveau en vélo. Ben s'engage sur la course à pied alors que j'arrive à ma place. Changement de chaussures, je démarre le GPS histoire d'avoir la distance parcourue même si je connais bien ce parcours forestier. Je pars aussi vite que mes jambes peuvent le faire - enfin, 13 km/h à tout casser.

 

DSC_1140.JPG 

Photo OTC45

 

Après quelques centaines de mètres il y a problème : j'ai des ballonnements, des remontées gastriques, et je sens déjà le point de côté arriver. Je rattrappe tout de même Ben après 2 km, il en bave encore plus que moi, mêmes symptômes, c'est clair, on a trop mangé et surtout trop tard. Si la digestion s'est bloquée lors de la natation et du vélo, l'effet mécanique de la course à pied pose souci. Ben me dis de continuer, ce que je fais avec nettement moins d'entrain qu'au départ. Après un long faux plat qui nous même au pied du Belvédère de Caillettes, point le plus élevé du Loiret, je fais le break au ravitaillement. Vu mon allure, autant attendre Ben : un verre d'eau, un petit pipi et il est déjà là ; il s'est bien accroché. Nous repartons côte à côte.

 

DSC_1180.JPG 

Photo OTC45

 

Ben accélère un peu, je suis et nous passons même quelques coureurs. Le dernier km se fait sur la route, en contournant l'étang. Nous passons la ligne ensemble en 56 minutes, sympa. JeanSyl est là depuis tout juste 1 minute. Quelques mots avec les OTCiens, 2 verres de coca au ravito d'arrivée puis nous récupérons notre matos dans le parc et retour aux voitures... nous avons prévu de nous remettre de nos émotions avec une petite bière... et il y a des terrines et du Chirouble à finir...

En bref, super journée, site et parcours champêtres, j'adore, organisation très sympa et qui se la joue pas, à l'image des médailles ... en chocolat... dotant le podium du Découverte...

 

 DSC_9403.JPG 

Photo OTC45

 

Ce premier triathtlon Brin d'Amour aura remplit toutes ses promesses. Bravo aux organisateurs. De mon côté, ce premier CD me rassure, on peut pratiquer le triathtlon loisir ; et moins d'une semaine après, je suis déjà impatient de remettre cela...

 

Toutes les photos prises par l'OTC45 sont ici.

Le même récit ici : http://djikai.over-blog.com/article-triathlon-brin-d-amour-17-06-2012-combreux-107227255.html

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran