Récit de la course : La Ronde des Charbonniers 2012, par richard192

L'auteur : richard192

La course : La Ronde des Charbonniers

Date : 17/6/2012

Lieu : Rencurel (Isère)

Affichage : 1445 vues

Distance : 36km

Objectif : Se dépenser

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

A la découverte des Coulmes

Dimanche découverte du domaine des Coulmes dans un coin du Vercors encore inconnu pour moi. A défaut de faire le Gd Duc avec mon pote « The Dude » pour cause de mariage dans le sud, je me suis inscrit sur «  la ronde des charbonniers » 34 kmpour 1200m de D+ annoncés, l’une des 3 courses organisées pour le 1er trail Vercors Coulmes. Même pas peur d’organiser en parallèle 3 courses pour une 1ère , car il y a aussi la ronde des Hameaux (16 km /+550m) et le maratrail des Coulmes (52 km /+1800m).

Il faut dire que l’endroit mérite de déplacement, d’abord l’accès impressionne. Une route bien sinueuse entre St Gervais et le col de Romeyer par les Ecouges met les frissons et le tunnel bien sombre à traverser pourrait angoisser quelques claustrophobes.

Arrivé sur place, ma crainte se justifie. Peu de monde pour le départ à 7h45 du maratrail seulement 13 coureursDéçu. Pour la ronde, nous sommes finalement presque 40 à nous élancer 15 min plus tard.

 

Le circuit est composé de 2 boucles, la 1ère de 17 km et 450 m d+ dite roulante fait le tour du mont noir et la 2nde 17 km pour +750 m nous emmène vers le village de Malleval par le pas de Follet puis un retour vers le col de Romeyer par le sentier des « charbonniers ».

 

Curieusement ça part lentement et je me trouve dans les 5 1ers !!! Après un peu plus 2 km de route, on attaque un sentier qui monte progressivement, 3 partent. Je la joue « modeste » ou plutôt « manque d’ambition » en restant en retrait et en les laissant partir bien que j’aurais probablement pu suivre. Je les garderais d’ailleurs en vue pendant un long moment. Alors rapidement vu le faible nombre de coureurs, je me retrouve seul. J’avais prévu de faire cette course à un rythme « sortie longue » donc je suis dans les meilleures conditions : SEUL !

Cette 1ère boucle est assez sympathique pas trop raide et pas trop technique donc bien roulante comme annoncée. Le balisage est rudimentaire mais finalement suffisant, même si à plusieurs moments j’ai eu quelques inquiétudes. Les bénévoles sont présents à chaque bifurcation délicate pour nous orienter.

Retour au col de Romeyer où nous sommes partis pour un 2nd ravitaillement. Je le passe en 1h30 avec 550 m de D+ et 16,8 km au compteur.


Direction la 2nde boucle qui s’annonce tout de suite plus raide, avec une montée bien sèche de 250m de D+ en direction du pas de Follet. La température est montée en même que le soleil est sorti. Je transpire à grosses gouttes mais atteinds le sommet sans trop de mal en marchant à grands pas. S’en suit alors une descente bien longue de presque 7 km tout en sous bois : j’adore ! Quelques ruisseaux à traverser, sans se mouiller les pieds, j’en profite pour gagner une place. Tiens, je serais le podium ? Mince un truc de plus à gérer. D’ailleurs comment fait-on : 1ère expérience.

J’arrive au village de Malleval assez frais après 26 km et déjà +1100 m (tiens on nous aurait menti sur le D+ à l’insu de notre plein gré ?), un ravitaillement est placé en face de la mairie où monsieur le Maire assure la restauration des coureurs tout en veillant à la permanence du bureau de vote en ce jour d’élection. Chapeau !Clin d'œil

Il ne reste plus qu’à remonter 500m de D+ puis à basculer vers l’arrivée soit plus que quelques 8 km. Ça monte raide sur les 1ers 250m de D+, puis je débouche sur une route. Après 2 km de bitume, j’arrive enfin au sommet où un ravitaillement est placé. J’y retrouve le 2nd qui m’informe qu’il est bien cramé (en fait il s’agit de l’amiricoré un kikou très apprécié et président du team Taill’fer avec qui j’aurais l’occasion de discuter à l’arrivée- très sympa !). Je lui réponds que j’ai ressenti des crampes et que je suis en alerte. On papote un peu, il m’explique que le 1er ne doit pas être très loin et que je peux le rattraper. Mais, il reste encore 4 km, une descente bien technique et je commence à sentir la fatigue. Donc, même si je fais le nécessaire pour assurer cette 2nde place, je ne tente rien pour obtenir plus.


Quelques souvenirs du passage des charbonniers?


La remontée à la sortie de Malleval: ça grimpe fort!

Et j’en termine donc en 3h32 avec 36 km et 1600 m de D+ à la 2nde place. Du jamais vu pour moi, mais qu’il faut relativiser en raison du peu de participants présents. Ca fait toujours plaisir.Sourire

 En conclusion, cette nouvelle épreuve a du potentiel avec de beaux paysages, des sentiers de qualité et variés, quelques magnifiques points de vue et surtout une vue impressionnante sur le rocher de Méaudre. Pas sur tout de même qu’il faille maintenir 3 parcours. 2 semblent suffisants avec un 17 km et un maratrail (40-45 km) par exemple pour avoir un peu plus de coureurs par course. Peut être que la 1ère boucle pourrait être en partie remplacée par un passage en balcon sous le rocher de Méaudre. Voilà quelques suggestions…


Pas mal la vue sur le rocher de Méaudre du col de Romeyer!

C’était une bonne journée.Langue tirée

3 commentaires

Commentaire de lamiricore posté le 19-06-2012 à 15:24:37

Bien joué richard192, heureux de t'avoir rencontré, rdv sur l'UTV !

Commentaire de the dude posté le 22-06-2012 à 10:41:02

Clap clap clap!!!
Bravo Richard.
Premier podium et sûrement pas le dernier.
En effet ça doit pas être simple d'oser se mêler à la bagarre pour la gagne quand on ne l'a jamais fait (ce qui est mon cas), mais c'est une première expérience et la prochaine fois...
Elle a l'air chouette cette nouvelle course, effectivement 3 épreuves ça fait beaucoup, les 13 types sur 50 bornes ils ont pas dû se voir beaucoup :)

Commentaire de la buse de Noyarey posté le 22-08-2012 à 18:15:18

Tu dois donc faire partie de ceux qui m'ont doublé au début de la 2eme boucle .Pour ce qui est de la vue sur le rocher de méaudre ,perso , j'ai eu mon compte sur la fin de la 3eme boucle , scotché que j'etais en plein cagnard dans la montée sur Romeyere.A part ça , j'ai trouvé le parcours vraiment beau et l'idée des boucles interessante .Ils méritent plus de monde l'année prochaine

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran