Récit de la course : La Grimpée du Semnoz 2012, par RVLF

L'auteur : RVLF

La course : La Grimpée du Semnoz

Date : 3/6/2012

Lieu : Quintal (Haute-Savoie)

Affichage : 519 vues

Distance : 16km

Objectif : Se défoncer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Seconde grimpée du Semnoz

Hello à tous !

 
Eh bien aujourd'hui c'était ma seconde course de l'année la grimpée du Semnoz, course de 16,5 km pour 1000mD+ et 300mD-, support du challenge national montagne 2012 SkiAndRun.
 
Départ de l'appart à 7h40 pour rejoindre Jérome qui a eu la gentillesse de passer me prendre (Merci Jérome), puis direction Vieugy pour récupérer Jean-Louis (V2) et Frédéric (V1).
On arrive bien en avance sur la zone de départ. On attend Laurent .. qui finit par arriver. 
On part s'échauffer (sauf Laurent qui part pour la pause pipi), petite côte d'échauffement puis descente et quelques accélérations.
Discussion sur la ligne ... Et vous votre WAF il est bon ou pas ?
 
9h c'est le départ. On est tous à l'arrière du peloton.
C'est parti !
Au bout de 200m le rythme est lent pour moi je file plus en avant .. L'avantage de partir derrière est que je passerai mon temps à doubler durant les 10 premiers km.
Les 1,5 sont sur la route puis on bifurque sur un chemin assez roulant.
Retour sur le bitume pour enchainer une nouvelle fois sur un chemin un peu mouillé mais pas de problème d'accroche avec mes nouvelles Asics Trail Senor 5 Hornet (4km au compteur) !
Premier ravito au km 4 il me semble, je le saute.
On continue à monter .. Je suis à fond et me dis que sois je ralentis pour finir facile, sois je serre les dents et on verra bien.
Je choisis la seconde solution vu que je n'ai aucun objectif pour les mois à venir .. Cela me fera du travail en côte !
2ième ravito juste après le kil 7. Je m'arrête, ouvre mon bidon et y verse un verre d'eau car le mélange hydrixir par défaut est bien trop sucré pour moi.
Cette partie de course permet de récupérer avec des parties sur chemin plat, court mais plat.
On arrive au 3ième et dernier ravito vers le kil 10, pas d'arrêt non plus.
Et là ça monte dur et surtout le chemin devient très bosselé, caouilleteux voire glissant. Un mec avec qui je ferai 4-5 bornes porte des speedcross et glisse beaucoup plus que moi. C'est déjà ça, les chaussures sont à la hauteur.
Les débuts de montée successives me font mal et je marche à chaque fois sur les 10 premiers mètres avant de reprendre mon rythme en courant. Il faut dire que je suis toujours dans le rouge :-(
Arrive la dernière partie, la plus pentue ... Et là j'alterne course, marche, course etc...  
Sur la dernière montée tout le monde marche devant moi, je décide d'en faire autant.
Arrivée en haut (après le kil 14km) je sais qu'il reste juste la descente.
C'est partie pour dérouler, pas trop au début car on traverse un champ avec des trous et des mottes de terre mais ensuite on rejoins une partie plus facile et là ça déroule (3mn40s au chrono).
Dans la descente je me fais reprendre par 2 coureurs et j'en reprends de même 2. Il faut dire qu'avec le rythme difficile de revenir sur les autres, surtout que 800 mètres environ avant l'arrivée j'ai une crampe en haut du mollet, je ralentis et change ma foulée .. ça passe plus ou moins et arrive bien crevé.
Je finis juste derrière 2 féminines qui font 3 et 4 au classement féminin, en 1h28mn à mon chrono.
Au final 75ième sur 328. Je ne sais pas ma place en V1...
J'attends les autres ... J'entends le nom de Laurent et le vois arriver. Il a l'air plus frais que moi ;-) Jérome est déjà arrivé.
Jean-Louis ne tarde pas trop.
Et le grand Fred arrive, on fait 200m avec lui pour le booster, sympa ;-)
 
On retrouve nos sacs, nos femmes, les enfants et direction pique-nique ... Sauf pour Laurent qui redescend en car faire la fête à sa femme ;-)
11h30 on commence le pic-nique et les nuages arrivent à ce moment-là :-(
Mais on aura juste le temps de manger un morceau et de boire un petit coup ... Pour rentrer à 12h30 alors qu'il commence tout juste à pleuvoir !
Les enfants en ont bien profiter quand même !
Et ma femme a retrouvé une ancienne collègue.. qui n'est autre que la femme de Jean-Louis !!! Le monde est petit ...
 
Bilan : une bonne course avec un bon travail en côte (ma dernière course avec du dénivelé c'était le cross du Mt-Blanc 2010...)
Une ambiance convivial.
Et un pique-nique au top (sauf pour le temps ...).
A refaire !!!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran