Récit de la course : Les Côteaux de Cébazat - 10.6 km 2012, par Fredy

L'auteur : Fredy

La course : Les Côteaux de Cébazat - 10.6 km

Date : 1/4/2012

Lieu : Cebazat (Puy-de-Dôme)

Affichage : 832 vues

Distance : 10.6km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

1 er avril 2012 - Les Côteaux de Cébazat - 10.6 km

 

L’association course et nature de Cébazat, bourgade de l’agglomération clermontoise, organise chaque année une course nature. Une course un premier avril ! Si je n’avais pas eu si mal aux jambes à l’arrivée j’en aurais presque ri.

Arrivé en retard, je retrouve mes acolytes à la remise des dossards où je récupère le mien parmi les derniers participants. Après un bref échauffement autour du stade et une photo de groupe pour la postérité (oui, il faut toujours se dire que dans vingt ans on regrettera la tête qu’on a maintenant), nous nous plaçons sur la ligne de départ.


S6000569

 

T'ain, il n'y a presque que des mecs dans ce club !!  Qu'est-ce que je fous là ??


S6000563

 

 

S6000565

 

Le premier tiers du parcours est plutôt roulant. Bryan et moi prenons le train d’une belle foulée qui nous fait partir à près de 15 km/h. Nous la suivons à la trace jusqu’au deuxième kilomètre qui nous rappelle à la dure réalité de la physique : les premières féminines grimpent plus vite que les poireaux du peloton. Cette  montée nous éloignera définitivement de cette belle sylphide. Paradoxalement, cette difficulté me permet de reprendre un peu de souffle.

Nous rejoignons les côtes clermontoises par un chemin bordé d’arbres fruitiers, une descente caillouteuse et c’est la deuxième montée. Beaucoup de coureurs marchent mais je parviens à grimper en courant car je crains de me faire doubler par Bryan qui est à quelques centaines de mètres derrière moi. Orgueil quand tu nous tiens !

Après une partie relativement roulante composée de plat et de descente, nous arrivons dans la dernière descente sur Cébazat.


52ma

 

La ligne d’arrivée est au bout. Ce n’est pas le moment de se faire doubler par Bryan.Je lâche les gaz (au sens figuré entendez bien), le sentier tourne en épingle à cheveux parmi les arbustes et les racines. Je manque de peu de me retrouver jambes par-dessus tête. La dernière portion reprend la route pour un dernier sprint avant la ligne d’arrivée. 


52ya

 

Ouf, il ne m’a pas rattrapé mais je me suis mis dans le rouge. Je reprends mon souffle avant qu’il n’arrive, histoire de lui monter que cette petite promenade ne m’a même pas essoufflé. Je termine 50 ème en 00:56:33.


S6000574

 

L’animal arrive moins d’une minute derrière moi, c’était juste cette fois. Nous attendons tous les autres coureurs du club qui arrivent au fur et à mesure. 


S6000575

 

 

S6000576

 

 

S6000581

 

 

ProfilCebazat

 

Les préparatifs du déménagement imminent me dévorant tout mon temps libre, le mois d’Avril sera très léger en course. La Pastourelle en mai me permettra de reprendre véritablement pied.

4 commentaires

Commentaire de domi81 posté le 01-06-2012 à 05:08:19

une petite coursette bien sympa.
et cette crémaillère, c'est pour quand ?

Commentaire de Fredy posté le 01-06-2012 à 07:49:13

Oui, ce n'est pas le trail de la mort qui tue mais pour une reprise il faut rester modeste. La crémaillère c'est pour septembre, après le trail du Sancy, ce sera open bar !!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 09-06-2012 à 12:35:56

Les petits trails ont aussi droit aux récits. Il n'y a pas que l'UTMB dans la vie ! Merci pour le partage.

Commentaire de Fredy posté le 11-06-2012 à 22:44:36

Oui, tout à fait. Mobilisons nous pour la protection des petits trails !!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran