Récit de la course : La Course des Seigneurs 2012, par grumlie

L'auteur : grumlie

La course : La Course des Seigneurs

Date : 20/5/2012

Lieu : Cucugnan (Aude)

Affichage : 691 vues

Distance : 40km

Objectif : Se défoncer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Vous en voulez du château cathare?!

2011: un vrai régal et bien 2012 j'y retourne.
Le parcours: 40 kilomètres et environ 2300d+/d-.
La météo: cela ne s'annonce pas sous les meilleurs hospices: pluie, risque de brouillard sur les crêtes, un petit peu de vent!


Le trajet jusqu'à Cucugnan sera assez "humide". Retrait du dossard en compagnie de Michel. On retrouve Flo et Francis venus "serrefiler" sur le 18 puis Yvan (en mode lièvre sur le 18) et Estelle qui soignent l'hydratation...

 

Avant la pasta party un petit apéro! Et oui on sait recevoir à Cucugnan. Pasta grand luxe: 4 types de pâtes avec un accompagnement différent pour chacun! Sans oublier le fromage et le dessert!

Une nuit convenable dans ma voiture dortoir plus tard, il est temps de se préparer. Il ne fait pas froid mais quelques épisodes assez pluvieux me font hésiter à sortir la combinaison de plongée...
Finalement j'opte pour un tee shirt manche courtes,une paire de manchettes et un corsaire. La veste dans le sac au cas où et la casquette sur la tête et pas d'appareil photo.
Photos de Michel Picard-Leonarduzzi, Francis (merci à eux) de la reco du mois d'avril ou de l'an dernier...

Photo Francis

8h et un coup de fusil plus tard c'est parti. 1 petit tour dans le village pour s'échauffer et hop une première montée. J'ai fais un gros effort je ne suis pas dernier en bas de la côte!!!
Déjà certains s'arrêtent pour retirer la veste (fait un peu chaud...). La descente qui suit est je trouve moins "casse gueule" cette année: avec l'humidité cela roule moins sous les pieds.
A l'embranchement de l'aller et du retour: 1 petit coucou à Steve qui va "serrefiler" avec Christophe.


1 petit bout de roulant puis la montée le long des gorges. Le rythme est bon, tout va bien. A l'approche du col des dessus le vent se lève mais il ne fait pas froid. La descente qui suit est bien agréable. Il y a 3 ou 4 "coups de culs" à avaler dans lesquels je rattrape un bon petit groupe.

 

Arrivé sur la partie roulante avant Rouffiac je prend les devants tout en "programmant" mon arrêt au ravitaillement du 12ème kilomètre. 1 verre de coca, un peu de grignotage, remplissage du bidon et c'est reparti.


Direction le château de Peyrepertuse et une grosse montée. Dès le début j'effectue la jonction avec un nouveau groupe. "Vous voulez passer?" Ah oui merci! Et hop je monte sur un gros rythme que je tiendrai jusqu'au château.

Grosse montée en direction de Peyrepertuse

 

Pointage rapide dans le château et c'est parti pour une descente sur sentier humide et glissant
 
 



puis un sentier bien agréable qui permet "d'envoyer" sans risques.
 

Place maintenant à de la piste. Je tiens un rythme convenable tout en étant déçu de n'avoir aucun point de mire sur toute cette portion.

Nouveau ravitaillement. Avec le vent cela vole un peu dans tous les sens. Même rituel qu'au 1er arrêt avec une dose de poudre dans le bidon et on refait les niveaux du camel. Et c'est reparti pour une belle montée direction les crêtes. Je rattrape un groupe de 3.


Sur les crêtes le vent est là mais rien de "pénible". je passe furtivement devant sur cette partie bien agréable.
Mais dès que le sentier devient plus technique je met le clignotant et laisse passer les 3. Je préfère faire cette partie à mon rythme sans avoir du monde dans le dos.

C'est l'heure de sortir les skis pour la grande descente.

Heureusement que pas mal d'arbres jalonnent la "piste": cela permet de s'accrocher dans cette pente forte et assez glissante.
 
Sympa "l'enneigement" de la piste!



Maintenant un peu d'éboulis et un bout "dré dans le pentu" dans la prairie pour rejoindre la piste. C'est bon les cuisses sont chaudes!


Faisons le point: 3h47 depuis le départ. Tout va bien. On remplit le bidon et c'est parti pour un bout de piste. Je trottine gentiment et rejoint tour à tour puis dépasse les 3 des crêtes.
Avant d'attaquer le sentier cathare une pâte d'amande et hop un coup à boire au camel. Et Merdreeee suis à sec...
Bon va falloir réduire le rythme pour ne pas exploser complètement avant d'arriver au prochain ravitaillement au pied du château!
J"ai un peu les boules car j'ai la possibilité de monter bien plus vite sur cette partie.

Enfin j'arrive au ravitaillement. Et hop un coca puis 2. Refaire convenablement le plein pour mieux finir et c'est reparti en compagnie de Lionel qui est ici en prépa pour le Grand raid occitan.


Arrivé sur la crête je ne suis pas à l'aise sur cette partie très technique et Cédric me rejoint aussi. Les 2 me passent. Arrivé sur la piste j'arrive à relancer et à accélérer un peu dans le sentier qui nous amène à la route.

1 petite montée, un sentier bien joueur "avalés" sur un bon rythme et hop le gros mur à monter. La pente est raide mais j'arrive à tenir un bon rythme du début à la fin.


Bon maintenant il n'y a "plus" qu'a dérouler direction l'arrivée. Je rattrape Cédric dont le genou douloureux n'a pas supporté le début de la descente. ne pouvant pas faire grand chose pour lui il me dit d'y aller.
Après un dernier coup de reins c'est le plongeon sur la ligne.

6h28 64ème/97. Bilan plus que satisfaisant malgré la boulette de la panne sèche.

1 grand bravo à Béa, Albert et tous les bénévoles. Merci pour ce superbe parcours et cette belle organisation.

En bonus je ne saurai que vous conseiller de voir la vidéo de Lionel.



Maintenant place aux cours d'espagnol pour venir à bout de Sobrarbe 64k/ 3500d+ en espérant qu' il fasse un poil moins chaud qu'en 2011!

 
 
Rendez vous en 2013 à Cucugnan!

4 commentaires

Commentaire de laulau posté le 23-05-2012 à 23:44:19

Bien joué Romain. Tu es en route pour un bon ultra GRP !

Commentaire de grumlie posté le 28-05-2012 à 17:14:02

Le chemin est encore bien long avant le grp. J'ai d'abord une revanche à prendre du coté d'Ainsa!

Commentaire de OF82 posté le 24-05-2012 à 09:39:20

Beau récit pour une course qui fait envie! elle devrait se trouver à mon planning 2013 sans doute...

Commentaire de grumlie posté le 28-05-2012 à 17:15:37

C'est vraiment une course qui mérite le déplacement. Rendez vous en 2013 ou peut être avant...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran