Récit de la course : Marathon de la baie du Mont-St-Michel 2012, par Bob81

L'auteur : Bob81

La course : Marathon de la baie du Mont-St-Michel

Date : 13/5/2012

Lieu : Cancale (Ille-et-Vilaine)

Affichage : 820 vues

Distance : 42.195km

Matos : Mizuno Elixir 6

Objectif : Se défoncer

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Mon premier Marathon !

Ca y est, je l'ai fait !

Mon tout premier (mais pas le dernier...) marathon ! Ca faisait un moment que l'idée (un peu folle tout de même...) de me lancer à l'assaut de la distance mythique me tarauder l'esprit... Et puis voilà !

Après en avoir parlé autour de moi, un collègue m'a conseillé d'éviter, pour une première, les gros rassemblements du type Paris ou Londres, et plutôt de viser une course plus champêtre où je pourrais "lever le nez quand ça ira moins bien..." Breton de coeur, Normand d'adoption (et Nordiste d'origine...) je choisis donc le Mont !!! J'ai des supers souvenir de vacances du côté de Saint Malo, et je ne vois pas de meilleur terrain de jeux pour ce grand moment. Début Février, je prends donc la décision ! Je m'inscris pour mon premier Marathon... J'en suis tout excité mais ne prends pas la décision à la légère! Mes entrainements sont déjà bien rythmés, et il me reste 3 mois pour les adaptés parfaitement à mon objectif: finir ! Bon honnêtement, je suis un peu compétiteur dans l'âme et même si je ne réalise pas de grosse performance, je ne peux pas faire autrement que de me fixer un objectif de temps, et pour un premier, ça sera 3h45!Clin d'œil

Les semaines s'échaînent à toute vitesse, et nous voilà déjà à l'heure du départ pour Saint Malo samedi matin. J'ai le stress ! Incroyable ! J'avais lu plein d'article sur "gérer son stress avant l'épreuve" et je ne comprenais pas comment on pouvait être stressé d'aller courir... J'avais déjà courru des 10km et des semi très décontracté, et je ne voyais pas vraiment la différence! Après avoir récupéré mon dossard au village, nous faisons, avec ma compagne, un petit tour à Saint Malo intramuros, puis sur la plage, avant de prendre la route de Cancale par la côte! Sous le soleil, la pointe du Grouin et toutes ces petites plages, le trajet est magnifique.

La Chambre d'hôte que j'ai réservé est très accueillante. Pas très loin du stade, à un petit kilomètre du Port de la Houle (le point de départ du Marathon), nous voilà bien installés ! Nous décidons d'aller faire un petit tour en ville puis sur le port. Nous croisons beaucoup de baskets... et beaucoup de coureurs dans ces baskets... La pression monte encore d'un cran... Sur le port, le ciel est parfaitement bleu et on l'appercoit au loin : Le Mont ! Il a l'air ridiculement tout petit... Ou plutôt extrêmement loin...Incertain

Tous les restaurant affcihe un Menu du Marathonien! Pâtes au saumon en entrée, pâtes au Thon, au poulet, bolo ou carbo en plat, et riez au lait en dessert! Nous nous posons quelques instants sur la jeté. Il est 21h, le ventre est bien plein, et il est l'heure d'aller se coucher !

6h15, le réveil sonne... mais je suis déjà sous la douche! J'ai bien dormi mais j'étais réveillé à quelques minutes avant l'heure prévue. Petit déj et autres besoins se déroulent sans accros...Rigolant, 7h35 il est temps de se diriger vers la ligne de départ. Dans les rues, nous retrouvons toutes les baskets aperçues hier... et dedans toujours les runners prêts à en découdre avec les kilomètres! Ca rigole, ça blague, ça chante (un peu...), l'ambiance est bonne, ça me rassure! Je trottine un peu avant de me placer sur la ligne de dépar ! Ma compagne prend quelques photos pour immortaliser ce moment ! Un père de famille s'élance quelques minutes avant la meute en poussant son fils handicapé en fauteuil roulant! Son objectif 3h30! Tout le monde l'applaudi et l'encourage, j'en ai les lermes au bourre des yeux. Je ne sais pas s'il a réussi son parri, mais en tout cas bravo!

PAN ! c'est l'heure ! La sono résonne au son des bignoux... Nous voilà parti ! Les 2 premiers kilomètres sont en monté et la route est étroite, j'en garde sous la pédale. Puis la route s'élargit et nous voilà lancé, chacun prend son rythme, ça parle un peu, et les supporters sur les bas côtés sont très nombreux. De nombreuses banderoles jalonnent le parcours ! Une mère et ses deux filles arborent un "Aller Papa, on t'aime !" Plus loin c'est toute une famille avce un "Aller Papi !" La joie transpire du publique ! Et nous, nous transpirons à grosses gouttes! Je regarde ma montre, et je vois que je suis parti trop vite! 47min au 10k, puis 1h40 au semi, l'euphorie m'a emporté! Je sais que je ne tiendrai pas à cette allure, mais peu importe, j'en profite!

Il fait assez chaud, et à partir du 24ème, je commence à voir quelques personnes s'arrêter, marcher, ralentir, c'est une autre course qui commence. Tout d'un coup, je ressens beaucoup plus le vent, les jambes commencent à être lourdes, et je perds plus de 10 secondes par kilomètre ! Au 29ème, le gros coup de barre! Au rythme auquel je courrais il fallait s'en douter... Je marche jusqu'au 30ème avant de repartir (je passe en 2h27). Au 35ème je suis sur les rotules! A bout de force.Déçu . Au ravitaillement je plaisante un peu avec les bénévoles "Mais elle est où la pompe à bière ?" "A l'arrivée" me répond avec un grand sourir une dame d'une bonne soixantaine d'années ! C'est aussi grâce à tous les bénévôles que la fête est belle. Je la remercie et repars en marchant pour quelques hectomètres ! Quand je remets les gaz, les jambes sont extrêmement lourdes, et je peine à courir à plus de 5'40'' du kilomètre... Je jure intérieurement! Ils ne pouvaient pas le construire plus près ce foutu Mont !!!Criant

Ma compagne a décidé de m'attendre un peu avant le 40ème. Quand elle s'élance, c'est l'émotion! Je suis au bord des larmes, et j'ai du mal à respirer. Elle m'encourage et me dit "Imagine moi dans ma robe de mariée au pied du Mont" (nous nous marions cette été...). Ca me bouste ! Me voilà parti à l'assaut du Mont, tel Saint Michel terrassant le dragon (bon, ok j'en fais peut-être un peu trop...). Je savoure ces derniers instants d'efforts. La foule est compacte et vous encourage. On se sent porté ! Voilà la ligne et le chrono (3h43m40s temps officiel, 3h42m42s en réel). Je suis heureux ! Je récupère ma médaille et mon pack "Eaux, coca, chips, yaourt" avant de retrouver ma chérie qui est venue me rejoindre au pied du Mont ! Un gros calin, une petite photo, et plein de souvenirs ! Ca y est, je l'ai fait !

8 commentaires

Commentaire de philkikou posté le 14-05-2012 à 12:06:48

beau récit pour cette 1° !!! bravo à toi

Ah, ce fameux mur du 35° !!! et pan sur le bec ... bien aimé le stratagème de ta moitié pour te faire avancer dans le final, même sur les rotules ;-))

bonne récup

Commentaire de francois 91410 posté le 14-05-2012 à 12:13:21

Quelle belle première !! Tu as su en profiter manifestement, et malgré la souffrance de fin de course, franchir la ligne vaut tout l'or du monde. Reste à te forger une meilleure stratégie de course (!!!) et tu amélioreras à coup sûr ta perf ... On a dû arriver en même temps car j'étais parti largement derrière toi. Merci pour ton récit qui exprime fidèlement le sensations du marathonien !

Commentaire de desprez posté le 14-05-2012 à 12:25:15

Classe pour un premier avec la manière !! Bravo pour ta course et merci pour ce partage. On devait être ds les mêmes eaux car je passe au semi en 1h39'. Moi c'est au 36e que j'ai fait 'boum'. En tout cas, je retrouve l'ambiance dans ton récit. Bonne récup !

Commentaire de alebre posté le 14-05-2012 à 14:54:22

Mon premier aussi !
Ton récit est excellent, j'ai l'impression de revivre ma journée d'hier même si j'étais 15 min derrière ;)
Ca retranscrit exactement l'ambiance que j'ai ressenti également !

Commentaire de jerann posté le 14-05-2012 à 21:23:03

Et bien,au 10ème kilomètres on devais être ensemble,quasi,et à l'arrivé tu es devant moi3h46.47 for me),mais j'ai pas vu de mariée au pied du mont!!!lol,je devais être trop mort surement!!!
Ce que tu décrit,j'ai l'impression que tu écrie mon marathon,lol,merci.Bravo à toi encore,car jte le confirme,le vent souffle plus fort quand la fatigue est la!!!

Commentaire de chris78 posté le 15-05-2012 à 20:59:08

Bravo pour ton premier marathon !! Bien géré, voila un bon chrono prometteur pour les marathons suivants !! Bonne recup

Commentaire de kkris posté le 17-05-2012 à 17:54:25

Bravo, tu l'as fait, c'est le plus important pour un premier marathon.Le chrono, ce sera pour les prochains!

Commentaire de mara posté le 20-05-2012 à 12:25:47

Bravo pour ton 1er marathon !!! Probablement le 1er d'une grande liste ;-)
Bonne recup'

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran