Récit de la course : La Radicatrail - 56 km 2012, par Woualy

L'auteur : Woualy

La course : La Radicatrail - 56 km

Date : 29/4/2012

Lieu : Tancarville (Seine-Maritime)

Affichage : 948 vues

Distance : 56km

Matos : Samedi :
Veste de pluie Kalenji
Collant long Raidlight Traiwinter
Chaussures ASICS Trail Attack 5
Frontale Ledlenser HR7
porte bidon Overstim

Dimanche:
Veste coupe vent Raidlight
Cuissard Saucony AMP 2
Chaussures Adidas Riot 3
Sac à dos Raidlight

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Radicatrail 2012 : Le défi !

Après un abandon en 2011, à cause de la chaleur, cette année, je devais me "venger" et ce n'était pas la chaleur qui allait être mon ennemi cette année...

Arrivée vers 20h30, Samedi soir, je retrouve tous les copains à Lillebonne, les membres du club, les copains de NCAP, plus tous les autres copains que l'on se fait au fil des kilomètres.

Cécile (avec qui j'avais fait l'hivernale) est venue spécialement de la capitale, pour  patauger dans la boue Normande, surement un truc de fille. Il parait que c'est bon pour la peau !
21H25, départ de l'association "Dunes d'espoir", vu les conditions le passage des joëlettes va être terrible par endroits.
21h30, fumigènes déclenchés, c'est le signal nous voila partit pour ce 1er défi du Radicatrail, avec le 16 Km tenu secret par le maître des lieux JM Leuleu. Nous prenons la direction du stade des "Hauts Champs" sur des chemins biens connus. Je monte tranquillement sans jamais marcher, les sensations sont bonnes, il ne faut pas s'enflammer le week-end  va être long.

Passé les stades, nous descendons vers le bois de la Réserve, pour attaquer la longue montée vers la Trinité du Mont. Ensuite, un moment de "panique" nous croisons des radicatrail 2012 radinoctrailcoureurs, certains font une boucle dans le sens horaire, d'autres dans le sens inverse, bref le bazar ! Je continue mon petit train avec un groupe de 4, dont Florent de mon club. Nous remontons vers la Trinité, pour redescendre vers Lillebonne et l'arrivée. Toujours sous la flotte, avec du vent, des chemins inondés, bref le pied !
Je boucle cette première partie du défi en 1h55', je retrouve les copains à l'arrivée. Une soupe, une douche et direction le lit. J'ai beaucoup de mal à trouver le sommeil, la nuit va être courte, tout à l'heure le réveil est programmé sur 6h00, il est déjà 00h45....

Dimanche 6h00, déja ? Pffff allez debout, petit dej', voiture, direction Lillebonne pour prendre le car.
Ca discute de la course du soir, on papote sur la course du jour et sur l'état des chemins, on était loin de s'imaginer réellement leur état.

8h30, environ 140 trailers s'élancent, seulement une trentaine de ces coureurs ont couru les 16 Km d'hier soir, il ne faut pas s'emballer en partant avec ceux qui ne feront "que" le 56, la journée va être longue.
C'est en compagnie de Daniel et Laurent que je part, tout comme moi, ils ont pataugés hier soir...

Petite boucle sur le haut de Tancarville, pour redescendre dans le vallon, et remonter ensuite de nouveau sur le haut de Tancarville, mais sur l'autre versant. Ca y est, on est chaud !
Ensuite on attaque un très long chemin boueux jusqu'au km 9 et son MUR ! 200m à environ 15% sur un terrain quelque peu "gras". Ca chauffe les cuissots. Puis nous redescendons, pour prendre une nouvelle boucle sur ce parcours, une petite montée vers St Jean des Essarts et le ravitaillement N°1.

Nous revenons ensuite dans le bois, pour rattraper le parcours 2011, direction Babylone, puis la Chapelle Ste Honorine, sur des chemins détrempés, de la boue liquide par dessus les chaussures, un calvaire. Aucune adhérence, aucun appuis, c'est usant !

Nous rattrapons ensuite des chemins plus roulant, jusqu'au ravitaillement N°2 à St Antoine la Fôret.
Direction, l'Abbaye du valasse par une descente assez praticable, ca change ! Passage dans le Parc EANA, jusqu'a " L'Escalator " , surnom de ce passage de 200m à 20% archi glissant avec cette météo du mois de "Janvril", je dérape et me retrouve dans le sens de la descente, je repars, j'aperçois Laurent en haut qui m'encourage, ça fait du bien ! Arrivé en haut, je lui dit de prendre les devants, je le sens plus en forme que moi, je ne veux pas être le boulet de service. Il prend son rythme, et je le retrouve au départ du ravito N°3, au moment ou j'arrive. Je ne le reverrais qu'a l'arrivée.

radicatrail 2012Nous descendons vers Lillebonne et l'arrivée du 31 Km qui tourne à droite, mais nous, nous tournons à gauche...Direction comme hier soir les Stades des Hauts Champs. Une montée en sous bois, d'environ 1.6 km à 5% de moyenne, hier soir elle est passée toute seule, mais aprés presque 4H00 de course, ce n'est plus la même musique. Ensuite même parcours que le Samedi soir jusqu'a la Trinité du Mont, sauf que pas mal de coureurs sont déjà passés par là, donc le chemin est défoncé ! Des flaques de boue, des silex, le bonheur des chevilles...

Nous traversons la Trinité et là de mauvais souvenirs reviennent, en 2011, j'avais abandonné en bas de la descente la Trinité, je ne suis pas en grande forme, mais pas avec l'envie d'abandonner comme l'an passé. L'idée d'aller dans les Pyrénées fin Aout pour les 80 km du GRP, prend le dessus, et j'arrive au ravitaillement N°4 à la pisciculture. Je fais un bon ravito et prend une pastille de sel.

Je n'ai jamais pris ça sur un ravito, mais on me le conseil. On verra bien. Direction maintenant une partie que je ne connais pas trop, les chemins dans le "Val Infray" sont nettement plus praticables que du coté de Trancarville. Des chemins en forêts, très souple évidement, mais sur lesquels ont peut courir avec de l'adhérence. Je retrouve un peu de forme, la pastille de sel ? Le fait d'avoir passé mon point noir de 2011 ? Je ne sais pas, mais ca va mieux.
Je fais le yoyo avec Daniel, un coup à toi, un coup à moi, et ce sera ainsi jusqu'a l'arrivée. Nous arrivons ensuite sur le Mesnil, je connais très bien ce chemin, il n'en finit pas ! Environ 3km de succession de petites montées/descentes qui usent au bout de 45 Km. Mais au bout il y a le dernier ravito, ca motive. Depuis le ravitaillement N°3, je ne pense qu'au ravito suivant pour me motiver et avancer. On trouve la motivation ou l'on peut dans ces cas là. Voila c'est fait, dernier ravitaillement, je retrouve Cécile et Karine les 2 seules femmes engagés sur le défi ( 16 + 56 ), les filles ont l'air en meilleur état que moi. Je repars juste avant elles, et me retrouve sur le plateau de la Roserie, je discute avec David , préposé au pointage, les 2 filles me rattrapent et me doublent, je leur dit "encore 800m à plat et après ce n'est que de la descente dans le bois, c'est finit !".

Je les vois s'éloigner, je me fais encore doubler 2 fois avant d'arriver au bois, et là je ne sais pas ce qu'il se passe, l'odeur de "l'écurie" toute proche, un second souffle arrivé trop tard, je retrouve des forces, pas mal aux cuisses, une légère douleur dans le mollet droit, mais ca va. Je lâche le peut qu'il me reste dans la descente, revient sur les 2 coureurs qui m'ont doublés dans la plaine, puis sur les filles, je les dépasse, encore 1 coureur un peu plus loin, je rattrape Daniel, qui est étonné de me voir revenir ainsi. Moi aussi.

Ca y est on sort du bois, on arrive en ville, je rattrape un coureur, nous marchons ensemble quelques centaines de mètres, Daniel nous rejoins et nous encourage, " Allez les gars, dernier kilo" , nous repartons à 2 le troisième larron n'en pouvant plus du tout. Je finit avec Daniel, Gilles, venu nous encourager, nous attends à l'entrée du parc des Aulnes, encore 800m nous finissons tous les 3, je passe la ligne en 7H33', mes parents sont à l'arrivée, je retrouve Laurent qui en  à terminé en 7H08', Daniel est acclamé par son club des "Raids Dingues", une très bonne ambiance à l'arrivée malgré le peu de monde.

Je termine enfin ce Radicatrail, après une déconvenue en 2011, cette année j'ai pris l'option 16 + 56 Km comme pénitence ! Je me classe 96/198 du nocturne, 93/112 du 56 km et 19/28 du défi. Un total de 77 km et 1919m de D+ en 2 jours, voila une bonne prépa mentale et physique pour les Pyrénées, mais avant un peu de récup et de prépa pour aller à Guerledan sur le 58 km à la fin Mai avec tout le club.

Les parcours : Radinoctrail / Radicatrail

2 commentaires

Commentaire de vinch64 posté le 09-05-2012 à 20:57:28

Bravo Woualy! C'est bon pour le mental tout ca. En route pour le GRP!
Comme je l'ai dit à xaxa, on se croisera peut être sur le trail de la pointe de Caux. Pas de bol pour moi, la version 2012 sera allongée (52km et + de 900m de D+). J'en tremble déjà!!!
En tout cas, je te souhaite une bonne prépa pour les Pyrénées et a+

Commentaire de Woualy posté le 09-05-2012 à 22:18:54

Merci pour les encouragements. Pour la pointe de caux je ne sais pas encore si j'en serais, 15 jrs apres le GRP faut voir dans quel etat je reviens....
@+

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran