Récit de la course : Les Princes en Foulée - 27 km 2012, par maï74

L'auteur : maï74

La course : Les Princes en Foulée - 27 km

Date : 21/4/2012

Lieu : Seyssel (Haute-Savoie)

Affichage : 548 vues

Distance : 27km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Poursuite du rodage moteur...

En lisant le journal la semaine dernière, je tombe sur un article annonçant un nouveau trail du côté de Seyssel 3 jours plus tard : les Princes en Foulées avec un 26,5 km pour 1100 D+, parfait pour poursuivre mon débridage en ce début de    saison.    

Météo maussade mais pas de pluie finalement au départ, ce qui se fait rare en ce moment ! Je pars sur un bon rythme car les 3 premiers km sont du plat sur la piste    cyclable en bord de Rhône, donc autant pousser un peu la machine au    démarrage.                                                

Dès la bifurcation sur le 1er chemin ça grimpe bien pentu, j'alterne marche rapide et petite course, je relance dès que c'est possible, les jambes répondent bien malgré une grosse sortie vélo l'avant veille, cool ! 

Je profite d'un petit replat pour doubler et relancer sur une monotrace en blacon super chouette, dominant le val de Fier.

Après un passage au point haut, c'est la    descente vers St André, grasse et piégeuse à souhait : un bon bain de boue pour les pompes et quelques figures non répertoriées ponctuent cette dégringolade.

 

Je zappe le ravito  car j'ai suffisamment entre ma poche à eau, mes 2 gels Watt et 1 barre de céréales, et entame la 2nde  ascension de la matinée sur une large piste forestière qui n'en finit pas. J'arrive malgré tout à courir sur une bonne partie de cette montée, j'aperçois non loin devant la 2e.

Une zone de pâturages marque la fin de la montée et je me lance dans la descente, à nouveau sur une piste forestière qui nous ramène dans les hameaux au pied de la montagne des Princes.

Les sensations sont plutôt bonnes, ce qui me fait bien plaisir, décidément la saison démarre bien, pourvu que ça dure !

Les passages en bordure de champs ou sur gros chemin à tracteur sont usants, on s'enfonce dans une espèce de glaise qui nous fait de véritables sabots, pour un peu    on se prendrait pour des chevaux de trait ;-)

J'aperçois une dernière fois la 2e, mais malgré l'allure que je m'efforce de garder constante, elle me reprendra du temps dans la descente jusqu'à    Seyssel.

Allez, pas grave, faut quand même envoyer jusqu'au bout, n'oublions pas l'objectif de cette sortie !

Des crampes menaçent sérieusement mes mollets à la fin de la descente, à 400m de l'arrivée, je m'imagine devant m'arrêter pour les étirer, non y a pas moyen, j'aurai le dernier mot !

Je les dompte par je ne sais quelle magie et je relance encore jusqu'à la ligne d'arrivée que je franchis en 2h48 à la 3e place féminine, bien contente. 

Beau parcours exigeant et complet, mêlant parties roulantes et parties plus montagneuses, il fallait donc assurer dans les 2 registres ! Assurément une course qui va vite faire référence dans le calendrier régional... 

Prochaine aventure, et non des moindres : la Scott 1000 Bosses (80 km) le 29    avril, ma 1ère course de vélo de ma vie n'entière !!!

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran