Récit de la course : Snow Trail Ubaye Salomon - 9 km 2012, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Snow Trail Ubaye Salomon - 9 km

Date : 19/2/2012

Lieu : St Paul (Alpes-de-Haute-Provence)

Affichage : 705 vues

Distance : 9km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Snow Trail Ubaye Salomon 2012



Enfin…

ENFIN…

ENFIIIIINNNNN !!!

Suite à mon double relais de l’Ekiden le 16 novembre dernier je me suis retrouvé blessé… Moi… Le Bouc légendaire… Et tout le monde m’a abandonné… BREF

Et me voici enfin à cette course que j’attends depuis 4 mois, mon SNOW TRAIL UBAYE SALOMON ! L’unique Trail Blanc qui trouve grâce à mes yeux… Peut-être parce que c’est mon fief…

Du fait de ma condition physique que l’on peut qualifier de lamentable, je transfère mon inscription du parcours « élite » sur le 22 kms, au parcours « enfants/handicapés/autres » de 9 kms. Ca me démange de m’aligner quand même sur le 22, en misant sur la fraîcheur, mais il faut rester raisonnable…

Le départ du 22 kil est donné, avec un très, très, très beau plateau… C’est juste impressionnant de voir la vitesse au train des premiers, sachant l’ascension qui les attend, en l’occurrence l’ascension vers Fouillouse…

Nous prenons notre envol à 11h. Le temps est idyllique. L’ambiance est merveilleuse. Le cadre est somptueux. 9 kil dans la neige, c’est un sprint sur pistes de ski de fond. Je mise sur un temps de 50 minutes. Mais l’amateurisme me gagne, j’oublie ma paire de chaussette fétiche, ma montre GPS, mes aimants goelandiens…

Je me place quand même en première ligne, me remémorant un one-track à la sortie de Fouillouse où il faudra être pas trop mal placé. Bien entendu dès le départ je me fait déposer par un paquet de monde… Hé les gars ! Il y a 9 bornes !!

L’ambiance est là, les cloches, les encouragements, la traversée de Saint-Paul… Et rapidement une première descente piège ! Je mise juste sur de grandes enjambées, mes « chaînes » fonctionnent à merveille. Et je reprends du monde !!!

L’illusion ne dure pas bien longtemps, on rattaque sur un premier long faux-plat où je relance rien. Que dalle. Pas de vitesse. On tourne à 180° et je scrute les coureurs derrière à la recherche de Seb-en-jogging-et-TShirt-coton et de Robin-le-cadet. Je hurle le cri de guerre « BIDOOOOOO » mais aucun retour… Et c’est 200m plus loin que j’aperçois Robin juste à 10 coureurs derrière seulement ?!?! Soit il est parti à balle, soit il cache bien son jeu, soit je suis vraiment nullos malgré un départ canon !

On revient vers le lieu de départ, les positions commencent à se figer, au train… Une nana emmène deux mecs, je reste au contact et derrière ça suit mais ça ne remonte pas. Et nous voici à l’attaque de la looooooongue remontée du vallon, avec succession de bosses et de faux-plats montants.

La miss reste dans le champ de vision, mais on ne gagne pas une once de terrain. La course est déjà presque figée, ça va se jouer dans les têtes ! Un TShirt blanc et un triathlète dans le dos, un bonnet blanc et la miss devant, moi au milieu qui fait le yo-yo… et tente de m’accrocher au rascal qui m’a passé !

Enfin on arrive au ravitaillement et au retour vers Saint-Paul… Je saute le ravitaillement, doublant ainsi la miss et le mec de devant elle. Je deviens le seul, l’unique, le « CHASSé » car devant il n’y a personne, tandis que derrière ils sont au moins 6…

Dur dur dur… Ca devrait descendre mais les bosses sont plus costaudes sur ce versant… Heureusement un men-in-black apparait dans le champ de vision. J’envoie dans les descentes et me surprend à faire des « gné, gné, gné » d’effort ! J’ai tellement attendu de vivre ces instants que je me donne à 99.999999%. Mais c’est atroce de sentir cette menace à 10 mètres derrière… Et le man-in-black marche dans les montées mais est dans une relance efficace derrière, ce qui fait que l’écart se maintient !! Suspense !

Et enfin on voit au loin le clocher de Saint-Paul. Il faut tout donner, il ne reste qu’1.5 kil, on respirera après la ligne d’arrivée… Je reste dans le train de l’adversaire de devant, il y a un dernier looooong faux-plat, mes supporters me donnent du courage, et dans la relance derrière je donne TOUT !

Et ça fonctionne !! Je reste à 14-15 km/h, l’écart se fige, et j’en termine en 46 minutes à un incroyable 26ème position sur 209. Etonnant ce classement vu le manque de vitesse cruel dont je pâtie. Mais le plateau était beaucoup moins relevé, le parcours sérieux étant le 22 kil.

Bref, je suis juste H-A-P-P-Y. Et la Barbie qui est là. J’ai enfin VECU ce que j’escomptais depuis si longtemps ! Et la course est plus que satisfaisante puisque je termine 1er de mon « peloton de chasse » !

Double cerise sur le gâteau, les redbull girls, et une affaire en or chez Altecsport, une paire de trail à 50 € au lieu de 115 € ! C’est bon de chausser du 47 !!! THE BOUC IS BACK ! Vive 2012 !

 

 

4 commentaires

Commentaire de l ignoble posté le 20-02-2012 à 14:01:50

oh purée, le come-back....bravo à toi,the bouck,...un retour qui risque de faire du bruit dans le monde du trail,on a pas fini d'entendre parler de harem...........

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 20-02-2012 à 14:06:28

Merci mon chéri... S'il y a mon harem j'aurai peut-être la chance de te croiser ! Tu noteras l'hommage rendu à notre idole dans les résultats officiels de la course.

Commentaire de le_kéké posté le 24-02-2012 à 15:54:15

The BOUK is BACK, c'est incroyable, on le pensait perdu pour le sport et le voila 26ème sur 209, comme quoi le talent ne disparait jamais, tu es un phénix !!!
La saison du bouk s'annonce saignante et les kéké, dude et autre ross vont connaitre la retour de la vengeance du bouk et va y avoir du sacrifice humain ...

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 24-02-2012 à 16:17:29

En espérant que mon retour ne prenne pas autant de temps que celui de Schumacher ! M'en vais faire un peu de ski de fond pour ça...!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran