Récit de la course : Cross de la Feyssine 2012, par Gibus

L'auteur : Gibus

La course : Cross de la Feyssine

Date : 29/1/2012

Lieu : Villeurbanne (Rhône)

Affichage : 783 vues

Distance : 5.15km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Je mets un Doua devant

Je mets un Doua devant


7° cross de la Feyssine à Villeurbanne.

J'y suis venu au lieu du cross pompiers de Coligny.

Les orga de ces derniers m'ont fait comprendre que j'étais  le mal venu.

" Vous allez courir sans dossard. Vous n'avez qu'à vous insérer dans le peloton juste avant le départ (pas vu pas pris). Et vous courez sous votre entière responsabilité. Si vous vous blessez…"

Bref tant pis je n'affronterai pas de nouveau Alain Danjean pour la 1° place chez les super vétérans comme à Ambronay ou Feillens.

 

Il fait froid à Villeurbanne. Il neigeote et le petit vent du bord du Rhône n'arrange pas les choses.

 

Les inscriptions sont sur place sous une tente et gratuites pour les licenciés au contraire de certains cross pompiers (ma vengeance sera longue et dure)

 

La distance est rallongée par rapport aux autres années surtout sur la fin de la boucle.

J'effectue un tour de chauffe et je me souviens de certaines parties du parcours oubliées.

 

De retour à la voiture, je dégaine quand même le short. Les sensations de vitesse sont meilleures soit disant.

Pour le haut, ce sera du long avec des gants.

Un ancien de Balan et maintenant au club organisateur de Villeurbanne.

Il ne court pas, dommage, car on serait tirer la bourre. On est à peu près du même niveau.

 

Le départ est commun pour les féminines et les masculins, de même que pour les cadets.

Ces derniers ne feront qu'une boucle de 3,2 kms.

Pour nous, les grands, ce sera deux répétitions.

 

Du beau monde devant fait partir le peloton assez rapidement.


Nous quittons cet espace découvert venteux en prenant un chemin en sous bois.

 

Une petite chicane à gauche puis nous descendons assez fort une butte avant de la remonter de suite après un virage au frein à main.

Je suis parti assez vite mais pas mal de féminines taillent devant. Le niveau est fort.

 

Nous passons dans un fossé puis redescendons au bout de la boucle en contrebas.

Virage en dévers à gauche et chute d'une fille.

Elle se relève et repart de plus belle.

Nous remontons une belle pente.

 

Nous revenons vers le centre de ce circuit et de nouveau à droite.









Petite butte de nouveau et nous longeons la route qui contourne la Doua, énorme cité universitaire.

 

Nous faisons le tour d'un cylindre en béton et taillons vers l'autre côté du parc de la Feyssine.

Là l'herbe et moins tassée.

Quelques fossés viennent agrémentés ce sympathique parcours.

 

Le retour  vers la ligne d'arrivée voit s'accélérer les petites jambettes des cadettes.

Elles passent cette ligne puis demi tour pour elles alors que nous taillons tout droit pour la 2° répétition.

Mon allure est bonne et je me fixe à celle de mes prédécesseurs.

Le petit décochement sur la gauche; Attention aux branches trop basses pour les plus d'un mètre 80.

La descente sur la droite toujours suivie d'un coup de frein à main pour se remettre dans le bon sens de la remontée.

Quelques coureurs me passent, j'accroche.

 

Les deux fossés, l'allure semble s'accélérer.

Deux gars me repassent avant de longer le mur de la route de La Doua.

Ceux sont des gars de Caluire et Cuire.

 

La construction en béton et le vent dans la tronche précédent le début du final.

Je prends au plus court en rasant les petits arbres et recolle à un des gars de Caluire.

J'accélère redoublant une féminine, le gars résiste.

 

Nous virons à gauche sèchement. A gauche il y a un grand fossé.

Nous nous retrouvons au début de la ligne droite revenant vers le départ.

J'ai passé mon compagnon au train sans trop accélérer d'un coup.

 

Au loin je vois que l'on ne fait pas comme les cadets et que l'on arrive directement.

Je mets la gomme et sprinte semant définitivement le gars de derrière.

 

Je coupe la ligne tout joyeux de ce final, une nouvelle fois bien orchestré.

 

Nous récupérons de cet effort dans le froid et les petits flocons.

Un coup d'œil au chrono, nous fait voir que l'on a très bien courus.

On va vite désenchanter. Il manque presque un kilo à mon Gps : 5,5 au lieu des 6,4 kms annoncés.

Tans pis, l'esprit était là.

Et en cross on regarde la place pas le chrono.

 

On refait le match avec Piétri, le gars de Caluire, que j'ai battu. Super sympa.

 

Il y avait du beau monde pour cette dernière course de la coupe du Rhône de cross 2011/2012.

 

On retourne tous à nos voitures nous changer car ça caille vraiment maintenant.

 

Encore un beau cross de la Feyssine, à faire ou à refaire, sans modération.




Photos ASVEL - Vidéo TLM




 

5 commentaires

Commentaire de gilou01 posté le 12-02-2012 à 09:01:06

belle course gibus et bravo
pour coligny je devais venir avec mon gone qui aime bien les cross et qui cours avec une licence aviron un empechement de derniere minutes m a obliger a declarer forfait
si tu as eu des soucis a coligny donne moi les raisons par mp et je ferais remonter l info

Commentaire de Baobab posté le 12-02-2012 à 18:42:51

Bon ok, il y avait bien le Feyssine-spirit, mais quel talent. Bravo Gibus pour cette course, c'est du bon boulot. Et puis quand je lis ton récit, ça me ramène à quelques belles séances de fractionné , la nostalgie n'est pas loin.

Commentaire de langevine posté le 12-02-2012 à 20:14:55

un cross réalisé il y a quelques années qui m'avait bien plu aussi! Ca ne me ferait pas de mal de le refaire d'ailleurs même si ça pique sérieusement les cuisses le cross!!
Bravo à toi d'avoir le courage de continuer à t'y frotter!!

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-02-2012 à 21:33:58

encore un récit bien illustré, BRAVO Gibus :)

Commentaire de lulu posté le 19-02-2012 à 11:19:27

Désolé pour ces "couacs" pompiers.... Certains ne comprennent (et ni connaissent) rien !!!
Une inscription gratuite et hop pas de responsabilité pour les organisateurs !!!
A bientôt quand même......peut-être quand on referra un cross à OYO, nous on t'invitera !!
A +
et BRAVO à l'infatiguable GIBUS !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran