Récit de la course : Paris-Mantes 2012, par laurent-trail

L'auteur : laurent-trail

La course : Paris-Mantes

Date : 28/1/2012

Lieu : Boulogne Billancourt (Hauts-de-Seine)

Affichage : 671 vues

Distance : 54km

Objectif : Pas d'objectif

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Un petit décrassage dit elle !

Un décrassage ?

C'est de Paris - Mante pédestre d'ont il s'agit, et c'est le propos de ma chère et tendre, sauf que...
Pour celles, ceux qui ne connaissent pas cette marche sachez qu'elle est l'une des plus anciennes qui soit. Crée en 1935 par des cyclotouristes pour être un palliatif au froid et aux routes verglacées elle est devenue une classique pédestre du début d'année.


Cette année grand changement. Au dernier moment : le départ est déporté de Boulogne à Saint Nom la Bretèche. Les organisateurs se sont vus refuser les autorisations de passage sur toute la première partie du parcours (Boulogne / St Non la B). Certes les conditions de progression et de sécurité n'étaient pas simples, mais... Pour compenser le manque de km une boucle mantaise est organisée. Compte tenu du parcours d'arrivée qui est franche ment urbain, nous avons un petit apriori négatif sur l'attrait de cette boucle.
Bref : on assume notre engagement et nous voici à attendre le départ. Il ne fait pas si froid que cela, et le monde réchauffe un peu. Grande chance il ne pleut pas. Vivement que l'on bouge quand même une heure d'attente c’est toujours long !


Le départ étant dans une petite côte nous avons décidé de marcher sur la fin de celle ci et de courir une fois sur le plat pour finir de se réchauffer.
Quelle idée ! Ch démarre avec une jolie petite foulée, bien posée, bien régulière. A sa façon de faire, j'ai bel et bien l'impression qu'elle s'est préparé un petit plan dans la tête. Officiellement " Non ", je me fais des idées, je ne suis pas lucide… Certainement ; mais elle ne la quittera pratiquement plus cette allure jusqu'à l'arrivée. En dehors des côtes, des ravitos et quelques autres passages : on trottine tout le temps. Quand on ne trottine pas nous somme en marche rapide : les Km défilent.


Nous abordons la dernière boucle au tout petit jour, avant même que tous les signaleurs soient en place. Cela nous vaut une toute petite erreur de parcours. La boucle mantaise est en fait très agréable, le long de la seine la plus part du temps, horizon paisible et dégagé, le tout très bien sécurisé. Un petit passage dans un bois à l'extrémité de la boucle marque le début du retour, par des petites rues, c'est bien, nous sommes agréablement surpris.
Alternant le rythme marche rapide / course nous retrouvons l'arrivé, il est de bon heure : nous avons terminé en 6h30.


Si cela n'est pas un bon plan c'est au moins un bon décrassage !

Paria Mantes : 54 km, 3 ravitaillements (soupe, thé, pommes, gâteaux secs) mais il est souhaitable d'avoir, comme sur tout ce type de rando-course, son propre ravito dans le sac et de gérer son autonomie


Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran