Récit de la course : Saintélyon 2011, par chabidou

L'auteur : chabidou

La course : Saintélyon

Date : 4/12/2011

Lieu : St étienne (Loire)

Affichage : 1089 vues

Distance : 69km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

La Saintélyon, c’est génial !...

La Saintélyon, c’est génial !...

…c’est comme ça qu’on me l’a vendu au mois de Septembre quand je réfléchissais à m’inscrire.

 

Et me voilà donc samedi soir, dans la navette bondée menant à St Etienne, à côté de mon Pierrot. Bizarrement, son discour sur « la Saintélyon, c’est génial » change de ton…il sait de quoi il parle, il l'a fait 2 fois et Môssieur a déja eu la Sainté d’argent !!! Mais pour cette édition pas d’objectif pour lui si ce n’est de m’accompagner (sans s’être entraîné !). Mon objectif à moi, c’est  moins de 10 heures et en espérant secrètement m’approcher des 9 heures.

Le mot d’ordre : courir un maximum, profiter des montées pour souffler et pas d’arrêt aux ravitos (sauf St Catherine et Soucieu pour faire le plein en eau).

Je prends le départ avec Pierrot et Crem, tous les 2 prêts à me suivre. Je pars sur un bon rythme poussée par l’envie de doubler toute cette foule. Sur les chemins, Crem passe devant et me tire, et je sais Pierrot toujours derrière moi…je fais ma petite star avec mes 2 accompagnateurs !!!

C’est bizarre, mais je n’arrive pas à me souvenir du détail de ma course. Peut-être parce que je ne me suis pas imprégnée du parcours avant, et que je le découvre en temps réel.

En résumé :

Jusqu’à Soucieu (45km en 5h25), je me suis sentie plutôt bien à part quelques petits problèmes de bide. Une course qui se déroule parfaitement bien et sur un bon rythme. Nous perdons Crem que nous reverrons à l’arrivée.

Après ce fut un peu plus au mental. La fatigue physique commence à se faire sentir. Les kilomètres et les minutes défilent vraiment très lentement. Les parties sont beaucoup plus roulantes, donc moins de montée pour se dire « enfin, je peux marcher ».

En arrivant sur Lyon, le jour se lève. Je file dans la descente de Choulan et je serre les dents pour courir les 5-6 derniers kms sur les quais. C’est interminable…alors je fixe Pierrot devant moi et je ne me pose plus de questions.

Je passe l’arrivée main dans la main avec mon Pierrot, les larmes aux yeux, en 8h15…heureuse !

Il ne faut pas me prendre pour une idiote, une course de 69 km de NUIT et en DECEMBRE ne peut pas être géniale !!! Mais ce qui fut génial dans MA Saintélyon :

 - c’est de la faire avec mon chéri et de passer la ligne d’arrivée ensemble

-        c’est mon temps (8h15) et mon classement (1037ième/4096 et 33ième féminine/370). Surprise pour moi !

- c’est mon état de forme au lendemain de la course : juste quelques courbatures

 

 

Et une dédicace toute spéciale à mon Pierrot : « BRAVO et MERCI ».

J’ai récupéré toutes les félicitations et on t’a un peu oublié à cause de moi. Les gens sont tellement habitués à te voir sur ce type de course qu’ils en oublient que ça reste un exploit même pour toi.

C’est surtout grâce à toi que cette Saintélyon restera une course inoubliable pour moi.

4 commentaires

Commentaire de sonicronan posté le 07-12-2011 à 12:46:44

Bravo Chabidou... Tu nous as fait une superbe Perf !
Vivement les prochaines courses.... Elles sont Géniales, tu verras !

Commentaire de la boulette posté le 07-12-2011 à 17:55:28

bravo!

Commentaire de Crem posté le 08-12-2011 à 08:42:33

Ouais, Chabidou, Bravo !
Tu vois, je savais que tu le ferais en moins de 9h.
En tout cas, sincères félicitations, t'es une vraie championne.
Quand je vois sur quel rythme t'es partie... Je regrette vraiment de ne plus avoir eu de jus après Sainte Catherine pour t'accompagner jusqu'à l'arrivée.
Alors, c'est quoi maintenant ta prochaine course géniale ???
Crem
a+

Commentaire de yves_cool_runner posté le 09-12-2011 à 15:01:28

Félicitations pour un beau chrono et un beau classement (tout est génial dans la STL !).

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran