Récit de la course : Olne-Spa-Olne 2011, par Galaté57

L'auteur : Galaté57

La course : Olne-Spa-Olne

Date : 28/11/2011

Lieu : Olne (Belgique)

Affichage : 783 vues

Distance : 68km

Objectif : Terminer

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

OLNE/SPA/OLNE

04H00 du mat, un dernier plaisir pour cette fin d'année.

Au menu OLNE/SPA/OLNE (OSO pour les initiés)

Equipement :

- Débardeur coolmax

- Maillot ML Isolate Evolutive

-Collant

- Chaussette SKIN Compression

- KAPTEREN TR2 ALL WEATHER

- Sac LAFUMA CINETIC PRO5 (dans la poche à eau : un mélange, miel/hydra-energy/sel bicarbonate/jus de fruit) + barre nougat et muesli/pate amande

Passage à Maizière les Metz récupérer un compagnon de route, qui mine de rien me raconte son premier marathon sous 3H00...

06h30, arrivés à OLNE, la ville dort, aucune signalisation, nous sommes plusieurs à tourner à la recherche du départ.L'arche LAFUMA est le point de ralliement

Pour cause de travaux, c'est sous une cabane en préfabriquée et une tente qui serve de pc. que nous retirons nos dossards.

Ambiance des plus conviviale, très internationale, au passage nous retouvons RV/PATRICIA/JP qui ont bénéficié d'un logement sur place.

Près de 500 participant et l'organisation se trouve un peu débordée, accumulant un retard de 10mn sur l'heure de départ.

C'est au lever du soleil par 6° et un vent fort que nous partons.

Passage en ville, pour immédiatement se retrouver sur des chemins qui nous quitteront plus jusqu'au retour.

5ème km chaotique : des i... ont déplacé les banderoles, heureusement des participants de 2010 indiquent le tracé.

Le rythme est trouvé, chacun assurant le relais, jusqu'au 1er ravitaillement au 15ème, RV, le métronome de service donne le ton et calme les chiens fous que sont JP et messire .

Le maintien des KAPTEREN est un véritable bonheur, les descentes se font en toute inscouciance.

Un petit passage à vide au 25ème, je paie mes ardeurs du départ, le dénivelé me surprend mais réalise qu'au 32ème km à SPA en rejoignant mes compagnons de route après 4H10 de course, je suis grandement en avance sur le chrono escompté. RV m'informe gentiment que ce n'était que le hors d'oeuvre....

Et d'emblée c'est une montée à plus de 15% sur 3 km qui nous attends, l'idée de terminer sans l'utilisation de la frontale s'éloigne..

Arrivés sur le plateau c'est un vent froid accompagné d'une pluie cinglante qui nous accueille. Vivement le retour dans les bois. C'est sans oublier ces dénivelés de plus en plus raides au fil des kilomètres.

Le 3ème ravitaillement est le bienvenu, mon chronos est revu à la hausse, la fatigue se lie sur le visage de beaucoup mais cette flamme de détermination est dans le regard de tous. C'est la dernière 'ligne droite" autant continuer. Je soupçonne des ampoules sous la voute plantaire, les appuis deviennent difficiles. Il nous est annoncé un dernier ravitaillement 5km avant l'arrivé.

Une superbe forêt de conifère accentue l'arrivée de la nuit, les 15 derniers km se feront à la frontale.

Sensation bizarre que de marcher à la seule lueur de ce halo sur un chemin étroit tout en sachant le ravin très proche. La prudence s'impose, le rythme baisse. Les lumières de mes compagnons  devant et derrière  rappellent que je ne suis pas seuldans cette folle aventure.

Dernier ravitaillement, les bénévoles ont toujours un mot et un sourire pour vous réchauffer. L'idée de m'arrêter s'éloigne, après 63km c'est pas 5km supplémentaires qui vont m'avoir.

Au loin, c'est l'annonce des arrivants que j'entends, dans cette nuit noire impossible de savoir si l'arrivée est proche ou non, pendant de longues minutes cette sono va me hanter .. et nos amis belge ont prévu le tour de OLNE avant le franchissement de l'arche !!!

Enfin le passage sous l'arche d'arrivée 10H15 après l'avoir quittée !!

Panne d'électricité sous la tente, nous sommes tous hilares à la lumière de nos frontales qui éclairent nos visages marqués mais joyeux.

Je retrouve mes compagnons de route qui n'étaient que 5minutes devant moi !!

OSO, il faut oser le faire.

 

2 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 29-11-2011 à 07:33:20

l'ambiance wallonne, un véritable must!!!! un parcours difficile dans les Ardennes belges. Bravo pour ta course.

Commentaire de david a posté le 29-11-2011 à 12:01:48

notre testeur des courses frontalières a encore fait parler la poudre !
félicitations pour ta course et merci pour le cr : ça fait envie !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran