Récit de la course : Sparnatrail 2011, par Zeb

L'auteur : Zeb

La course : Sparnatrail

Date : 13/11/2011

Lieu : Epernay (Marne)

Affichage : 859 vues

Distance : 55.7km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Sparnatrail 2011 : "dans la brume électrique....*"

Cette édition 2011  a une saveur particulière, car elle marque mon"retour" en trail depuis le mois de mars et mon entorse à l'écotrail de Paris Certes, tout n'est pas parfait la cheville a quand même un petit peu enflé après course, mais elle a bien tenu, pas de douleur, pas de torsion. J'étais (encore) venu sur un coup de tête, parce que j'aime bien ce parcours, l'organisation, et me prouver que je n'étais pas contraint à rester sur la "route".

Et puis, après un marathon de Reims foiré 1 mois avant, j'avais besoin de faire une dernière "course plaisir"  (sans doute ma dernière dans la catégorie "sénior") cette année.

 

Alors j'ai été prudent, après les 5 km de plats à +/-14 km/h, avec Steph, je me suis mis en mode "je marche sur des oeufs" en descente un peu "olé" (pas de souci pour forcer un peu sur les chemins propres et les routes de vignes)  et méfiant comme un renard sur les 2-3 "singles" où j'avançais deux fois moins vite que tout le monde. Pas trop de souci en montée où j'ai courru quasiment partout (sauf le passage avec la corde, bien évidement, et la partie "herbeuse" qui précéde) comme quoi les "Crayères"  c'est pas inutile.

 

Et surtout, j'ai pris un pied d'enfer, ayant tout couru au cardio, je ne me suis jamais mis dans le rouge et n'est pas connu un seul coup de bambou. Dommage qu'il y ait eu de la brume et du brouillard à couper au couteau masquant la quasi totalité du paysage. L'humidité était telle que je n'ai pu porter mes lunettes plus de 5' de la course (merci à Loïc d'avoir jouer les poissons pilotes de Hauvillers à  l'église de Chavot :-))

 

A noté l'exceptionnelle "propreté" du terrain, cela doit être la première fois que je vois aussi peu de boue au Sparna, à croire que quelqu'un avait  fait le ménage avant....

Ravi d'avoir encore fait un bout avec Malo, Steph et Loïc, l'after avec Trail Aventures, Géraldine (et les garçons) toutjours aussi sympa, à discuter à gauche à droite (il y avait beaucoup trop de monde, je ne peux pas les citer ici, mais ils se reconnaîtront (surtout ceux qui profitent de ma récup' à la Chimay pour m'embringuer dans de futures escapades nocturnes ;-))

 

ps1 : merci à Raph pour m'avoir emmené jusqu'à Epernay ;-)

ps2 : je ne me suis planté qu'une seule fois de chemin (au-dessus de Grauve), mais c'est de ma faute ;-)


 

 

Tous les résultats ici

 

Au final, les 55.7 km (1350m D+) en 4h54'20 (20ème/345, 10ème Sénior). 

Je vais aussi vite que l'an dernier mais avec une fréquence cardiaque inférieure (164  puls en moyenne contre 168 l'an dernier), l'abscence de boue et un départ plus raisonnable explique en partie cela. (A noter que je perds aussi  quelques places au classement : il y avait un peu plus de monde, et encore une fois le terrain était plus "praticable", et donc devant les "avions " vont plus vite mais le classement est très accessoir).


Consommation de la "machine" :


- 2L (avec Effinov menthe)

- 1.5 barre Isostar "High energy"

- 5 gels Aptonia (les nouveaux, très liquides, ils sont vraiment bien)

 

 

J'avais une balise de  Nexxtep, donc il est possible de visualiser la course ici (la mienne, mais aussi  celle de la tête de course dont l'impressionnant JJ MOROS)

 

(* le seul rapport avec le roman de J.L Burke (Dans la brume électrique avec les morts confédérés) , c'est la brume, car à part les chasseurs, il n'y avait pas de serial killer ce WE dans les coteaux sparnacien, justes un "serial runner", JJ Moros ;-))

1 commentaire

Commentaire de LtBlueb posté le 20-11-2011 à 23:37:35

Moins de 5h sur ce parcours , franchement chapeau !!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran