Récit de la course : Labruguière Trail - 34 km 2011, par ZAIPAPEUR

L'auteur : ZAIPAPEUR

La course : Labruguière Trail - 34 km

Date : 13/11/2011

Lieu : Labruguiere (Tarn)

Affichage : 598 vues

Distance : 34km

Objectif : Se dépenser

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

C/R La Piste Jaune ou pourquoi il faut des gants et des batons

Après un " échauffement " au Trail d'Auterive (25 km sans réelle difficulté, 700 D+) il y a 15 jours me voilà prêt pour ces 34 Km plus ardu ( 1500 D+). Il faut beau même si le vent est présent (et deviendra pénible sur certaine partie du parcours). Je fais un départ prudent ayant quelque doute sur mon état de forme (et quelque kilo en trop..), de plus le départ du 12 et du relai étant donné dans le même temps j'ai l'impression que tout le monde me double. La 1ere côte corrigera cette impression (beaucoup de marcheur) alors que je me sens " facile ". Une 1ere partie (jusqu'au relai) sympa sous les sous-bois avec des montées et des descentes techniques.Je m'étonne de voir qu'il y a encore des relayeurs qui attendent et me mets à douter : " serais-je parti trop vite ? ". Le seconde partie est un peu plus facile bien que je me fasse reprendre pas nombre de relayeur plus frais et que le vent soit fatiguant. La dernière montée, pleine de feuille et heureusement sèche (s'il pleut sur ce trail je fais, au moins,  une heure de plus) me fait regretter de ne pas avoir eu de bâtons (j'en improvise un avec une branche) et voilà le dernier ravito. J'en profite pour remercier les bénévoles et l'orga car les deux sont au top. Reste plus qu'a descendre tranquillement sur 6 ou 7 kilo et là, faute d'inattention + fatigue, je tombe lourdement sur la main (d'où le titre) et le genou (encore douloureux). Je " désinfecte " au jus de citron (il m'en reste dans mon bidon mais " ça pique ") et fini en 3 h 42 (61éme sur 122). Ce fut une course sympa que je recommande. 

Juste un mot aux organisateurs : prévoir, sur le site, la possibilité de proposer du covoiturage (j'aurais apprécié de ne pas avoir à conduire une heure avec mon genou).

Reste à soigner ce genou et travailler la VMA.

 ZAIPAPEUR

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran