Récit de la course : Toussitrail - 18 km 2011, par sylviesportetfoi

L'auteur : sylviesportetfoi

La course : Toussitrail - 18 km

Date : 6/11/2011

Lieu : Toussieux (Ain)

Affichage : 575 vues

Distance : 18km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

Toussi'trail le 06/11/2011

TOUSSI’TRAIL 9° édition
Le dimanche 06 novembre 2011

Il était prévu que je fasse un Trail a Anduze de 32 km en Cévennes, heureusement que j’ai appelé le samedi (veille du trail), je m’apprêtais à partir, l’hôtel réservé etc… L’organisation par téléphone m’annonce que leur course est annulée. hein

Un orage cévenol, épisode cévenol ou pluies cévenoles, désigne un type particulier de pluie qui affecte principalement les Cévennes et le piémont cévenol, dans le sud de la France. Ces épisodes violents provoquent souvent de graves inondations.
Le « véritable épisode cévenol » se caractérise par l'accumulation de masses nuageuses en provenance du golfe du Lion, souvent dans un régime de vents de sud à sud-est très humides, provoquant dans un premier temps des pluies orographiques sur les massifs qui finissent par s'étaler en général jusqu'en plaine.


Hum ! Hum ! J’ai fait le plein d’hydrates de carbone, entrainements bien allégés, ah non ! Alors ! scratch
Je suis dans mon trip, faire des descentes pour devenir descendeuse, j’ai un challenge, un défi envers moi-même. Wink

Dans le calendrier des courses il y a dans l’Ain un 5, 12, ou 18 km ce dimanche, des sentiers, du goudron, pas trop technique, juste ce qu’il me faut, commençons petit mes amis déjà. Mr.Red

Voilà quand même 8 mois que je traine une tendinite de l’insertion de l’ischio jambier pin pon , dès que j’ai commencé à allonger la foulée suite à la suspension des 6 mois ou blessure psychologique peut-être Question ? Je n’en ai pas parlé, ni consulté d’ailleurs pour faire le plan et le 100 km de Millau.
Je n’ai pas d’arrêt cap, mais des soins au centre de Médecine de Lyon en isocinétique et en tissulaire ainsi que des massages profond vers chez moi. Pas de séance violente pendant quelques temps. Donc mes entrainements sont softs, et je pense passer par les ondes de chocs si…. Courir avec 50 % de l’ischio droit n’ai pas chose aisée, sans me gêner sur Millau par les allures plus light. super Cela commence toutefois à s’améliorer, mais quelle souffrance lorsqu’il appuie avec son pouce ou le coude sur le tendon inflammé pale , je suis scotchée à la table et je lui dis que je préfère accouchée, on est mort de rire. mort de rire Pas de souci, je me bâillonne la bouche toute seule pour crier en silence. Voilà pour les nouvelles du front. rambo

Arrivée sur place, l’ambiance est des plus sympathiques, on sent un côté familial de cette petite communauté. trinque
Les bénévoles toujours très agréables et au top pour les derniers détails. L’organisateur au micro qui circule au milieu des coureurs. J’aime ces moments de rencontre, chacun se renseigne sur tel ou tel personne, les chronos, en fait on est tous très compétiteur même pour ceux qui le disent plus ou moins Cool . Je rencontre des coureurs, coureuses connus et je peux discuter un peu. amis

L’échauffement est court ma foi, no stress ! Je me place devant, une jeune femme assez taillée non loin de moi. Compte à rebours c’est parti et vite, pouh !!! La coureuse est devant moi et prends de l’avance, malgré une allure 4.26 – 3.47 et paf on part dans la côte, le souffle court, la demoiselle n’est plus très loin. Ce sera la bagarre sur tout le circuit, toujours entre 5 et 10 mètre devant rambo , je vais juste passer 10 secondes en tête, mais pas moyen de tenir le choc, elle est plus forte voilà tout. ok
Ce n’est que le 3) kilomètres et déjà des coureurs qui me demande si je suis première, je réponds toujours que je ne sais pas et que cela n’a pas d’importance, même si… boulet

C’est plutôt une course nature, car il n’y a pas de monotrace. Néanmoins dans les descentes elle prend plus de vitesse que moi, mais c’est pas mal, je suis relativement contente. Un parcours en montagnettes russes, beaucoup de relances tout le long, c’est très dur de passer de la descente à la côte je m’en rends compte et je vais travailler cela davantage. J’ai le souffle court, je suis à fond.

Je suis côte à côte un moment et la félicite, et la miss file. mort de rire Je souris. La lutte, mais pas finale encore. Nous sommes dans la boue et cela colle, splash, splash ! Les appuis sont étranges, mais rigolo de patiner comme cela, des cailloux mais pas de rochers à sauter. Je regarde plusieurs mètres devant par rapport à d’habitude et mes bras me permettent de garder l’équilibre.

Au 13e un coup de mou, au 15e j’en ai trop marre et je marche un peu dans les côtes méchant , alors que la jeune femme niet. Un VTT sur les portions praticables me suit ainsi que la «prums »et il va souvent m’encourager en me disant que je peux la rattraper, « mais je suis à fond » lui dis-je ! « Bah elle aussi » il me répond. mort de rire
Ouf ! Le dernier kil est annoncé et en descente avant une arrivée sur plat style marathon pour passer sous l’arche. La coureuse finit donc 10s devant moi, et viiiii mais elle est plus forte. Sacrée bagarre, je n’ai jamais fait cela super . Très très contente du 4.27 de moyenne au kilo. Ravitaillement, discussion avec la première qui sera à la Saintélyon en objectif principal de sa saison.
Remise des prix au scratch ainsi que les premiers de chaque catégorie. Très satisfaite comme d’habitude de monter sur la boite 2° et 1h22, il faut le dire, de discuter avec les uns et les autres de rigoler.

C’est génial ce milieu dans lequel je me plais et évolue. Merci pour ces dames qui me prennent pour une sénior bébé , toc Yagou ! Et oui! Les dinos, les déesses et David Ghetta n'ont pas d'age moqueur Et smile Very Happy pour cet homme venu me trouver et me dire que je suis charmante (Courageux)bravo .

8 commentaires

Commentaire de domi81 posté le 12-11-2011 à 06:23:00

rose..bleue...tu restes la même et le chrono suit malgré la blessure.
bonne continuation, bonne récup.. ;)

Commentaire de sylviesportetfoi posté le 12-11-2011 à 08:39:27

Re-Dom!

Merci pour ton mot Dom.
Je me suis décidée à me soigner, Millau étant fini.
Des soins sans arrêt CAP.
Il est vrai que je serais sur la SaintéLyon, car l'année dernière j'ai baché, et j'ai envie de faire mieux en tout que l'année dernière, je dis cela sans orgueil mais par combativité envers moi même.
Bises

Commentaire de Jean-Phi posté le 12-11-2011 à 23:12:04

On aurait pu se croiser au centre de Gerland vu que j'y fais toutes mes séances de kiné ces temps...
Bon, tooujours aussi modeste et toujours autant au top, ça a filé vite !! Bravo Sylvie ! Gaffe à pas te (re)faire mal ! ;)

Commentaire de sylviesportetfoi posté le 13-11-2011 à 20:42:01

Hello Jean-Phi!

Hum! 2 fois par semaine j'ai des séances en iso et toi? Po encore fini for me.
La course à pied c'est aussi l'école de la vie, et puis la "carrière d'un athlète", coureurs, joggers est toujours en dents de scies, c'est ce qui est bien! Et en plus j'ai remarqué que lorsque l'on se croit trop fort (dans le mauvais sens j'entends, pas d'hommes ou femmes parfaits) et bien l'humilité par un échec, blessure, autres nous rabat vite fait le caquet, lol. Je parle pour moi, bien sur, smiley sourire :))))

Bisous

Commentaire de Jean-Phi posté le 14-11-2011 à 06:52:13

2 fois tout comme toi. J'y serai d'ailleurs mardi midi.
Bien du même avis que toi pour ce qui concerne l'humilité...

Commentaire de sylviesportetfoi posté le 14-11-2011 à 19:50:06

Brrr! Pour moi demain soir et jeudi soir pour cette semaine.
On va peut-être y arriver :))
Tu fais la Saintélyoche??? :))

Commentaire de Jean-Phi posté le 15-11-2011 à 15:18:08

Eh non ! j'ai revendu le dossard faute de guérison complète :(

Commentaire de sylviesportetfoi posté le 16-11-2011 à 10:55:51

Bon après on ne va épiloguer dessus, lol.
Mais tu as quoi comme blessure, pfff, honte, je ne t'ai même pas demander.
Bonne guérison.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Accueil - Haut de page - Version grand écran